Opérations

plus

Les palaces, vestiges du passé aixois

2 min de lecture

Publié le 11/01/11 - Mis à jour le 17/03/22

Sur trente ans, entre 1884 et 1914, Aix-les-Bains a vu la construction d’une douzaine de palaces dans la plus pure tradition Belle Epoque et Art Déco. Ils ont pour nom Le Splendide, L’Excelsior, Le Bernascon, La Villa Regina, Le Royal, Le Mirabeau, Le Grand Hôtel, Les Ambassadeurs, L’Hôtel de l’Europe, Le Beau Site, L’Hôtel International, L’Hôtel des Iles Britanniques ou encore L’Astoria, dernier hôtel encore en activité, les autres étant désormais transformés en appartements. Ils ont été construits pour accueillir l’aristocratie européenne et les têtes cou­ronnées qui venaient «prendre les eaux» au début du siècle dernier. Victor-Amédée III et Victor-Emmanuel Ier de Sardaigne, Pierre II du Brésil, Georges Ier de Grèce, Marie-Thérèse d’Autriche ou la Reine Victoria ont fréquenté assidument la station, participant à sa transformation pour lui donner le cachet qu’elle conserve encore aujourd’hui. Un circuit découverte de ces bâtiments, pratiquement tous classés Monuments historiques, est organisé par l’Office du tourisme pour évoquer les heures illustres de la station. Les façades et les halls d’entrée ont été conservés en l’état. Face aux Thermes Nationaux, propriété de Philippe Garancini et dirigé par Marie-Pierre Cabé, L’Astoria a rejoint récemment le réseau Citotel et envisage des travaux d’aménagement de l’établissement tout en conservant son cachet Art Nouveau original.

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?