Accéder au contenu principal

Actualités

Les Logis engagent un nouveau directeur général

L'assemblée générale de la Fédération internationale des Logis a reconduit le mandat de président de Fabrice Galland, entouré d'un bureau plus restreint, et a entériné la nomination d'un nouveau directeur général, Karim Soleilhavoup.

Vice-président au moment du décès de Thierry Amirault, le président de la Fédération internationale des Logis, Fabrice Galland, hôtelier en Gironde, a logiquement pris la succession. Son mandat officiel vient d'être reconduit pour trois ans par l'assemblée générale qui réunit tous les présidents départementaux. Il est entouré d'un conseil d'administration de 20 membres, dont 14 hôteliers, 2 responsables de CDT, 2 élus locaux et 2 hôteliers affiliés étrangers, et assisté d'un bureau exécutif restreint de 7 membres, dont Stéphane Gonthier (69), choisi comme vice-président.L'assemblée a également été l'occasion d'annoncer la nomination du nouveau directeur général qui remplace Krystel Blondeau, retournée au Louvre Hotels Group comme directrice générale des Opérations France. Le nouveau directeur est Karim Soleilhavoup, 43 ans, Skema Business School et de HEC Paris (Executive MBA). Il est chargé avec le président et le bureau de mettre en place la nouvelle stratégie des Logis, d'assurer la direction de l’ensemble des services et de la nouvelle force de vente technico-commerciale.Ex directeur Marketing Stratégique chez Nouvelles Frontières, devenu TUI en France, il fait un passage au groupe Accor au poste de Directeur Marketing et Communication des marques économiques. En 2010, il prend la direction du Développement Commercial des résidences Pierre & Vacances et Maeva, puis en 2013, il est nommé directeur général de Kawan Group, une filiale de Vacalians. Depuis 2016, Karim Soleilhavoup occupe le poste de directeur Développement Commercial et membre du Comité Exécutif de Courtepaille. Il quittera ses fonctions le 1er septembre pour s'installer au siège de la Fédération internationale des Logis, avenue d'Italie.Fabrice Galland en a profité pour rappeler les axes de travail de sa nouvelle mandature : 

  • mener une réflexion de fond sur la stratégie de développement en Europe, qui a connu une pause
  • développer la restauration comme un point d'ancrage majeur des Logis
  • développer un sentiment d'appartenance et de fierté, qui pourrait déboucher sur une exclusivité d'adhésion
  • valoriser le potentiel des 155 000 porteurs de cartes du programme O'Logis
  • se rapprocher des syndicats professionnels pour mener collectivement des combats vitaux en matière de réglementation ou de concurrence, 
  • lancer les premières formations à distance de la Logis Académie.

Le président présentera un projet de mandature en novembre prochain et engagera les différents chantiers pour aboutir en novembre 2018 à un grand congrès fédérateur, comme il ne s'en n'est pas tenu depuis trois ans. L'année 2019 marquera le 70ème anniversaire de la création des Logis de France et sera l'occasion de marquer les esprits par de nouvelles initiatives.D'ores et déjà, le recrutement de nouveaux adhérents a pris une nouvelle dynamique avec 52 nouveaux Logis acceptés au 1er juin dernier, dont de nouveaux membres dans les catégories récemment crées de Maisons by Logis et Insolites by Logis (cabanes dans les arbres).

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?