Accéder au contenu principal

Opérations

Les îles et villas privées pour vivre une retraite hors du temps

Comme Dolphin Island, l'île privée est un rêve à la portée d'un petit nombre de Robinson fortunés. Pour pouvoir imiter Mick Jagger ou David Bowie, célèbres résidents de l'île Moustique, Vladi Private Island s'est spécialisé dans la vente et la location d'îles privées. Pour un maximum de 14 personnes, il en coûtera 50 000 euros la semaine pour se prélasser sur Bonefish Cay aux Bahamas, activités nautiques et restauration comprises. Vladi Private Island s'est diversifié en offrant un très large catalogue de retraites exclusives. Dans ce cadre, il est également partenaire des hôteliers puisqu'il distribue quelques resorts triées sur le volet comme One & Only Ocean Club aux Bahamas, les Soneva Fishi et Gili, ou le Four Seasons Kuda Huraa aux Maldives, le Touessrok à Maurice. Point commun de ces établissements : ils proposent tous des bungalows et villas privatives. Cette offre devient une presque obligation pour accueillir la crème de la crème et la concurrence est plus forte de jour en jour au niveau mondial. La construction de 500 villas va commencer sur l'île Maurice au premier trimestre 2008. De la très zen et minimaliste villa Roca à Ibiza au milieu d'une pinède de 22 acres à la réserve Royal Madikwe pour des safaris en famille, les endroits privatisables sont nombreux où passer des moments de repos entre parents ou amis.Mais ce sont les hauts lieux des migrations de la jet set qui restent les plus prisés pour leur développement. Miami, Saint-Tropez, Marbella l'été, Courchevel ou Aspen l'hiver : c'est dans ces villes que Villazo a choisi de décliner son concept de VillaHotels. L'idée de départ du fondateur Christian Jagodzinski est simple : le marché de la location de luxe est trop cher et l'hôtellerie n'offre pas toutes les garanties de service, de liberté et d'intimité. Chauffeur, concierge, femme de chambre, barman, chef, le tout sous la direction d'un ge manager : tout est organisé comme dans un hôtel pour choyer le client qui se sent comme chez lui. Depuis 2002, le groupe a grandi et s'organise comme une marque avec 21 villas en portefeuille. Des maisons acquises à un prix conséquent – 22 millions d'euros pour la villa Katarina de St Tropez pour 5 chambres en plus d'une propre discothèque – mais qui affichent des tarifs qui défient plus l'entendement que la concurrence. Pour cette même villa de Saint-Tropez, le tarif affiché est de 13 900 euros par jour sur une base d'une semaine en pleine saison. Et Villazo commence à étendre son concept en ville avec 4 appartements à Paris.Mais ce sont les hauts lieux des migrations de la jet set qui restent les plus prisés pour leur développement. Miami, Saint-Tropez, Marbella l'été, Courchevel ou Aspen l'hiver : c'est dans ces villes que Villazo a choisi de décliner son concept de VillaHotels. L'idée de départ du fondateur Christian Jagodzinski est simple : le marché de la location de luxe est trop cher et l'hôtellerie n'offre pas toutes les garanties de service, de liberté et d'intimité. Chauffeur, concierge, femme de chambre, barman, chef, le tout sous la direction d'un ge manager : tout est organisé comme dans un hôtel pour choyer le client qui se sent comme chez lui. Depuis 2002, le groupe a grandi et s'organise comme une marque avec 21 villas en portefeuille. Des maisons acquises à un prix conséquent – 22 millions d'euros pour la villa Katarina de St Tropez pour 5 chambres en plus d'une propre discothèque – mais qui affichent des tarifs qui défient plus l'entendement que la concurrence. Pour cette même villa de Saint-Tropez, le tarif affiché est de 13 900 euros par jour sur une base d'une semaine en pleine saison. Et Villazo commence à étendre son concept en ville avec 4 appartements à Paris.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?