Accéder au contenu principal

Actualités

Les hôtels miniatures pour se sentir exclusifs

Tous les continents regorgent de retraites exclusives pour clients ultra privilégiés, des trésors cachés pour une déconnexion totale du monde. Pour cette clientèle de “Happy fews” en quête d'isolement, ces établissements offrent une alternative crédible aux Four Seasons ou Ritz Carlton en jouant sur un terrain où les leaders de l'hôtellerie de luxe peuvent difficilement s'aventurer : la taille. L'étroitesse de l'inventaire - entre 10 et 30 chambres – garantit l'intimité des lieux et par conséquence à un service aux petits soins. Avec des prix affichés qui n'ont rien à envier aux stars de l'hôtellerie mondiale, ces hôtels jouissent d'une forte attractivité grâce à une offre sensiblement équivalente (restaurant gastronomique, spa). S'ils ne bénéficient pas de la force de frappe d'une marque, une majorité d'établissements se tourne vers les grandes chaînes volontaires pour assurer leur commercialisation. The Omnia à Zermatt est un Design Hotel, le resort brésilien Ponta dos Gauchos fait partie des Relais & Châteaux. Le Post Ranch Inn de Big Sur en Californie est affilié à Small Luxury Hotels. D'ailleurs, la déclinaison Leading Small Hotels of The World a été expressément créée il y a dizaine d'années pour attirer ces joyaux dans le circuit hôtelier. Mais de nombreux autres réussissent à s'affranchir totalement d'un réseau comme le Cap Estel, ancienne datcha d'un prince russe entre Nice et Monaco ou La Scalinatella sur l'île de Capri. Ce dernier a reçu la très rare note de 100/100, élu “Meilleur hôtel du monde” par les lecteurs de Conde Nast Traveller. Ces récompenses ou les retombées presse de ces hôtels hors du commun servent de passeport auprès de cette clientèle exigeante. Certains vont plus loin en constituant une véritable collection d'hôtels “miniatures” comme les Lungarno Hotels, la branche hôtelière du célèbre couturier Leonardo Ferragamo. Phénomène équivalent sur le segment resorts, où Alex Van Heeren a donné deux jumeaux à son célèbre Huka Lodge de Nouvelle Zélande : Grande Provence en Afrique du Sud et Dolphin Islands au Fidji. Ce dernier est emblématique de plusieurs tendances qui agitent le marché de l'ultra luxe : la recherche d'endroits préservés pour pouvoir se plonger dans la culture locale, l'écologie – cette clientèle est de plus en plus ecofriendly – et la villa privée, puisque Dolphin Islands est en réalité une petite île privée de deux villas, où le client, seul ou en groupe, est assuré d'être l'unique résident.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?