Accéder au contenu principal

Actualités

Les agences de voyages en ligne craignent l’irruption de Google

Après le lancement de Google Travel, le premier moteur de recherche au monde, vient d’être autorisé à acquérir ITA Software qui gère les bases tarifaires de toutes les compagnies aériennes et qui a pour clients les agences de vente en ligne. Que va faire le géant de Mountain View avec toutes ces informations ?

Réunis dans un groupe de pression, baptisé FairSearch, les géants américains de la distribution touristique en ligne, Expedia et ses satellites, TripAdvisor, Hotwire, Kayak, Sabre Holding, soutenus par Microsoft, ont bataillé auprès du Département de la Justice américaine pour empêcher Google de mettre la main sur ITA Software, le spécialiste mondial de la gestion informatisée des tarifs aériens. Peine perdue, Google a obtenu le feu vert, sous conditions de laisser fonctionner la libre concurrence, pour s’emparer d’ITA Software en déboursant 700 M$.Un nouveau paysage se construit. S’il fait peur aux acteurs de la génération précédente, il a plutôt tendance à satisfaire les hôteliers et autres prestataires qui y voient un sérieux contrepoids. Le géant sera-t-il toujours aussi sympathique quand il aura pris ses marques et qu’il aura encore davantage conscience de sa puissance ?La puissance mondiale de Google fait craindre l’irruption du géant de Mountain View dans le bac à sable des agences de voyages en ligne. La création de Google Travel, encore en phase expérimentale (voir HRH n°483 du 22 mars) sonne comme une première alerte pour les agences qui servent d’intermédiaires entre les prestataires touristiques et le client. Et si le lien se faisait directement du client à l’hôtel ou à la compagnie aérienne, grâce à des liens automatisés vers les centrales de réservation, une fois la recherche effectuée sur Google. Un premier pas a été franchi récemment avec l’accord signé entre Google et la chaîne Rotana Hotels de Dubaï.Avec l’acquisition autorisée de ITA Software, Google pourrait – théoriquement – avoir accès en temps réel à tous les tarifs des compagnies aériennes. La plupart des agences en ligne sont connectées aux bases de données tarifaires gérées par les logiciels d’ITA et craignent d’être court-circuitées par le développement de Google Travel.FairSearch a obtenu que les relations contractuelles actuelles entre ITA Software et ses clients agences en ligne ne puissent pas être remises en question. Google ne pourra pas avoir accès aux informations commerciales des clients d’ITA et devra répondre, via une plate-forme indépendante, à toute protestation d’un client qui aurait des raisons de penser qu’il a été défavorisé par Google.Le Département de la Justice impose une surveillance rapprochée pendant cinq années des relations d’affaires et technologiques entre Google et sa nouvelle filiale pour prévenir toute situation proche du monopole.Les dirigeants de Google, qui ont l’avenir devant eux, ont accepté ces contraintes, persuadés que le jeu en vaut la chandelle. Petit à petit, le principal moteur de recherche mondial se constitue une panoplie d’outils qui pourrait le rendre incontournable dans la réservation en ligne de nouvelle génération. Profitant de la masse du trafic quotidien, il a adopté un modèle économique différent avec ses partenaires, qui n’est pas fondé sur la rémunération à la commission, mais sur un revenu minimum pour chaque "click" qui fait le lien entre la recherche et le site du prestataire. La puissance de Google se décline aussi sur d’autres plateformes qui élargissent encore ses possibilités d’intervention : via son logiciel Androïd que l’on retrouve sur de nombreux portables et tablettes informatiques, il peut pousser des applications voyages, et via Gmail, il peut adresser des messages aux millions d’utilisateurs sans qu’ils soient pour autant connectés au moteur de recherche.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?