Accéder au contenu principal

Actualités

Les aéroports français en retard, la croissance européenne au beau fixe

A l'approche des Assises du transport aérien (20 mars 2018), l'Union des aéroports français (UAF) révèle ses statistiques 2017 et estime que les plateformes françaises ne captent pas toute la croissance attendue.

Infographie | Statistiques aérien 2017 (UAF)

« Cette croissance n'était pas prévue il y a quelques années, » se félicite Thomas Juin, président de l'UAF, lors d'une conférence de presse donnée à Paris le mardi 13 mars 2018. « Ce n'est pas le fruit du hasard : les aéroports français ont adapté leurs capacités et investit continuellement pour permettre au trafic de se développer et aux passagers d'en profiter. »

Mais les représentants des aéroports français nuancent cette embellie. Nicolas Paulissen, délégué général de l’UAF déclare : « On a vraiment un retard de croissance entre l'UE et la France, ce qui pose bien évidemment la question de la compétitivité. » « La France ne capte pas toute la croissance qu'elle pourrait capter dans l'UE. Deux points, c'est énorme, ce sont des millions de passagers qui sont en jeu, » ajoute Thomas Juin.

Les dirigeants d'aéroports préconisent alors une solution globale, qui doit permettre à l'ensemble du secteur d'en sortir gagnant. « Le gouvernement doit faire en sorte que la croissance de l'aérien profite à toute l'économie française plutôt que seulement aux aéroports et aux compagnies aériennes, » explique Nicolas Paulissen.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?