Opérations

plus

Le tour-operating français face à ses choix stratégiques

6 min de lecture

Publié le 07/07/04 - Mis à jour le 17/03/22

Le secteur du tour-operating en France est très vulnérable, fragilisé par des coûts de distribution jugés excessifs, à la merci des chocs exogènes, auxquels il ne peut répondre que par des stratégies d’urgence (promotions et prix sacrifiés) aux effets secondaires dangereux (dérèglement du marché). Son développement passe par la spécialisation ou le regroupement pour atteindre la taille critique

Pour se développer, deux attitudes s’offrent aux tour-opérateurs français. D’un coté, l’industrialisation à tout crin sur le modèle des grands concurrents anglais et germaniques, avec son corollaire d’acquisitions, d’intégrations, de destinations de masse… De l’autre, l’exploration des “niches de...

Ce contenu est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité.

En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Déjà membre ?

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?