Accéder au contenu principal

Actualités

Le sort du Royal Monceau toujours en suspens

La Cour d’appel de Paris a confirmé la nomination d’un administrateur judiciaire chargé d’assurer la gestion du groupe Royal Monceau, et de son navire amiral avenue Hoche pendant les six prochains mois. Il a également prononcé la mise sous séquestre des actions de la société Compi, la holding du groupe, qui font l’object d’une contestation entre leurs propriétaires actuels, Hoche Financement, et l’homme d’affaires syrien Osmane Aïdi. Le jugement sur le fond doit intervenir dans les prochains mois, autorisant alors une vente du groupe à d’autres investisseurs.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?