Accéder au contenu principal

Opérations

Le multimedia à l’heure de la convergence

Les fournisseurs de solutions multimedia ne sont plus seuls à proposer des plates-formes de divertissement innovantes. En se positionnant sur la technologie IP, les spécialistes des télécommunications les ont aujourd'hui rejoints. Chacun rivalise désormais afin d’offrir des solutions toujours plus foisonnantes. Tour d’horizon des quatre grandes tendances actuelles : convergence, contenu, connectivité et 100% HD.

La convergence :

De plus en plus de chaînes hôtelières mettent en avant leur connectivité. All Seasons notamment, mais aussi Hyatt Place avec son Hyatt Plug Panel ou Aloft qui joue à fond la carte la carte du “plug & play”. Offrir à son client la possibilité de connecter son équipement informatique à la télévision haute définition devient une évidence. Autant pour l’hôtelier que pour le client. “Il l’attend. La connectivité est maintenant incontournable”, prévient Stéphane Coasne. En effet, de plus en plus nomade, le voyageur d’affaires comme de loisirs ne se balade plus sans sa panoplie du parfait geek : ordinateur dernier cri, appareil photo ou caméra numérique, Ipod, DVD portable... Pour répondre à cette nouvelle attente, les professionnels lancent des boîtiers de connection externes ou l’intégrent directement à la télévision. Philips a fait du “connectivity panel” le point fort de sa gamme Hotel Ambilight. Mais n’y a-t-il pas un risque de concurrence ou de cannibalisation avec les solutions multimedia ? “Nous ne sommes pas là pour vendre du film à tout prix, mais pour que l’utilisateur soit satisfait”, explique David Chevènement. La Haute Définition peut également devenir le cheval de Troie du divertissement en chambre. “Il sera toujours plus agréable de regarder le dernier blockbuster en haute définition sur un bel écran que sur un ordinateur”, remarque Jean- Philippe Delouis. Or, comme le constate David Chevènement, “le contenu est avant tout un achat d’impulsion”.Les spécialistes des solutions multimedia comme Quadriga, Locatel ou Acentic avaient depuis longtemps ajouté l’accès Internet et WiFi à leurs offres de divertissement. Aujourd’hui, ce sont les fournisseurs d’accès Internet qui font le chemin inverse. En rachetant les droits intellectuels et la technologie de Broadcast Avenue, qui équipe certains palaces parisiens, Swisscom s’est doté d’un savoir faire unique pour offrir à ses clients la dernière avancée technologique : le multimedia sur IP (Internet Protocol). Ce nouveau nec plus ultra ouvre l’ère de la convergence des technologies - télévision, vidéo à la demande (VOD), téléphonie, Internet. Au Royaume-Uni ou aux Etats- Unis, le mouvement est similaire. Pour jouer dans la cour du divertissement hôtelier, Ibahn a mis la main sur ETV Interactive et Roomlinx a lancé sa propre plate-forme multimedia.Le monde des télécoms fait bouger les frontières. Dans le grand public, les offres Triple Play se multiplient. Cette convergence touche maintenant le monde hôtelier. Quadriga et Locatel avaient déjà commencer à amorcer ce virage. L’offre IP TV de Swisscom Hospitality arrive sur le marché ce mois-ci. Bientôt commercialisée, elle apportera une sérieuse plus value à côté de Guestroom 2.0, l’offre Internet qualitative que le groupe suisse a déployé jusqu’à maintenant, et avec succès, dans 1 100 hôtels, la moitié de ces hôtels partenaires.L’avantage de la technologie IP réside également dans ses perspectives d’avenir. Car ce système peut potentiellement tout faire. “Nous pouvons envisager de proposer une offre IP pour la gestion de l’ensemble des services de l’hôtel : accès chambre, minibars, gestion de l’énergie, caméra de surveillance”, explique Stéphane Coasne. Une interlocuteur unique, un véhicule technique unique : Swisscom travaille à la mise en place d’une solution complète de management de réseau Network Management Services.Mais cette technologie est gourmande. Le besoin en bande passante est de plus en plus important, nécessitant une grande maîtrise dans la gestion de ces “tuyaux” stratégiques. “Nous nous appuyons sur la force d’un des premiers groupes télécom en Europe et une vraie expérience dans le domaine de la vidéo conférence”, précise Stéphane Coasne de Swisscom. David Chevènement, directeur marketing et commercial de Locatel, préconise le recours à des fournisseurs ayant une expérience en matière de vidéo sur IP. “Grosse consommatrice, la vidéo est sensiblement plus difficile à faire fonctionner sur IP pour obtenir une qualité optimale”, prévient-il comme Locatel ou Swisscom, Quadriga cherche à constamment optimiser la gestion de la bande passante afin de la moduler au mieux en fonction des besoins de la clientèle de l’hôtel. Objectif : éviter les ruptures de service préjudiciables. Quadriga surveille et maintient en permanence son parc équipé de la solution Genesis avec son Network Operating Center (NOC). “Ce réseau pilote à distance l’ensemble des installations européennes”, insiste Jean-Philippe Delouis, président de Quadriga France. Le NOC permet ainsi d’intervenir à distance sans que l’hôtel le sache ou d’identifier les risques – par exemple, une carte interactive qui présente des faiblesses - pour résoudre le problème avant que l’hôtelier ne s’en aperçoive.La haute définition : En à peine quelques années, l’hôtellerie est passée de l’ère du cathodique/analogique au tout numérique sur écran LCD. “Ce qui permet une amélioration aussi bien qualitative que quantitative de l’offre”, constate Jean- Philippe Delouis. En effet, l’offre de chaînes explose et se compte en centaines là où elle se résumait à une trentaine quelques années auparavant. Dans ce foisonnement, les fournisseurs se voient dans l’obligation de segmenter l’offre.Avec son offre IP, Swisscom va mettre en place un système qui va permettre de piloter le plan de chaînes dès le check-in à la réception de l’hôtel. Ainsi, dès son arrivée, le client pourra trouver les chaînes dans sa langue en premier dans la sélection. Autre solution : avec sa Digital TV, Quadriga a mis en place le système “cut & slice”, à savoir un tri par langue ou par type de programme. Avantage de la solution numérique : “grâce à des statistiques sur le visionnage des chaînes, nous jouons le rôle de consultant pour aider à l’hôtelier à optimiser son bouquet de chaînes en fonction de son mix clientèle”, explique le président de Quadriga France.Prochaine étape : le Full HD ou le HD Ready. Le renouvellement du parc de télévision est largement avancé et la plupart des hôtels sont aujourd’hui prêts pour la haute définition, prêts pour profiter pleinement des solutions tout numérique. Samsung et Phillips, entre autres, mettent sur le marché des écrans toujours plus plats, toujours plus design. Particularité de ces téléviseurs : une résolution impeccable. Cette révolution HD favorise l’éclosion d’offres nouvelles. Ainsi Swisscom affiche du HD en pleine résolution. Un tiers de programme sont disponibles en HD et la totalité devrait l’être d’ici la fin de l’année. La définition parfaite apporte une qualité d’image qui permet aujourd’hui de surfer sur Internet avec le même confort visuel que sur un écran d’ordinateur. Mi-2008, Locatel va lancer son nouveau produit organisé autour d’un PC virtuel. Le client disposera d’un clavier sans fil lui permettant de se balader sur Internet à partir du portail de contenu que Locatel est en train de mettre en place. “Un peu comme Yahoo ! à ses débuts, nous centrons notre produit sur le contenu. Nous souhaitons élargir l’audience à des publics différents du coeur de cible habituel des solutions interactives. Ce qui nécessite un gros travail de référencement”, avoue David Chevènement.L’offre de Locatel est un condensé d’Internet et de divertissement accessible à partir de différents espaces : la bureautique , la communication (téléphonie, mails), les jeux, les rencontres (Facebook, Msn), les télévisions, la VOD. Cette solution fera la part belle à l’information, plébiscitée par les clients hôteliers, avec l’accès au fil news de 200 grands média. A travers ce portail, l’hôtel pourra également mettre en avant ses partenaires et diriger ses clients vers leurs sites Internet. Le contenu : Une programmation idéale permet à l’hôtelier d’atteindre un revenu mensuel de 30 à 35 euros par chambre occupée. Et, dans une offre toujours plus foisonnante, le contenu reste plus que jamais le nerf de la guerre. Un terrain sur lequel les fournisseurs de solutions multimedia s’activent pour s’octroyer la panacée de la VOD: les blockbusters hollywoodien. En préparation de son offre IP TV, Swisscom Hospitality s’est assuré les dernières nouveautés d’UIP(Dreamworks, Paramount, Universal). Déjà partenaire d’UIP, Locatel s’est allié à Filmbank, distributeur de Sony Pictures, Touchstone, MGM. A la clé, 240 films en VOD et 60 nouveaux films par an. Quadriga est allé plus loin en signant un partenariat exclusif avec la Fox en plus d’UIP, Filmbank et Canal Plus. “C’est la première fois qu’une signature en direct a lieu entre un fournisseur multimedia et un studio hollywoodien”, se félicite Jean-Philippe Delouis. Conclusion de cette alliance : la garantie pour Quadriga d’offrir à ses clients les films les plus récents de la Fox, disponibles en plusieurs langues.Si le best seller de la VOD reste le film pour adultes - Locatel s’apprête d’ailleurs à thématiser son offre (black, gay...) - un autre tendance lourde émerge : la multiplication des programmes courts. “Nous allons encore étoffer notre offre dans l’esprit way of life”, explique le président de Quadriga France. Swisscom Hospitality confie la réalisation de programmes aventure, découverte ou gastronomie en haute définition à Tangerine, une société de production extérieure. Locatel accroît sa gamme de programmes jeunes en la segmentant par âge : 6-10 ans, 10-14 ans, 14-16 ans.Les hôtels peuvent utiliser le contenu multimedia comme produit d’appel. Ainsi aux Etats-Unis, Sheraton a passé un accord avec la chaîne Showtime pour offrir en avant premièregratuitement à ses clients des séries à succès Brotherhood, the Tudors ou Dexter. Le sport est aussi très attractif. Toujours aux Etats-Unis, le client est prêt à payer pour un journée complète de football américain. Hyatt Place a lancé un package sport à 10 ou 20 $ comprenant la journée de NFL avec une pizza et deux grandes boissons en plus d’un early check-in.La connectique : De plus en plus de chaînes hôtelières mettent en avant leur connectivité. All Seasons notamment, mais aussi Hyatt Place avec son Hyatt Plug Panel ou Aloft qui joue à fond la carte la carte du “plug & play”. Offrir à son client la possibilité de connecter son équipement informatique à la télévision haute définition devient une évidence. Autant pour l’hôtelier que pour le client. “Il l’attend. La connectivité est maintenant incontournable”, prévient Stéphane Coasne. En effet, de plus en plus nomade, le voyageur d’affaires comme de loisirs ne se balade plus sans sa panoplie du parfait geek : ordinateur dernier cri, appareil photo ou caméra numérique, Ipod, DVD portable... Pour répondre à cette nouvelle attente, les professionnels lancent des boîtiers de connection externes ou l’intégrent directement à la télévision. Philips a fait du “connectivity panel” le point fort de sa gamme Hotel Ambilight. Mais n’y a-t-il pas un risque de concurrence ou de cannibalisation avec les solutions multimedia ? “Nous ne sommes pas là pour vendre du film à tout prix, mais pour que l’utilisateur soit satisfait”, explique David Chevènement. La Haute Définition peut également devenir le cheval de Troie du divertissement en chambre. “Il sera toujours plus agréable de regarder le dernier blockbuster en haute définition sur un bel écran que sur un ordinateur”, remarque Jean- Philippe Delouis. Or, comme le constate David Chevènement, “le contenu est avant tout un achat d’impulsion”.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?