Accéder au contenu principal

Actualités

Las Vegas veut tourner le dos à la crise

Au pire moment de l’industrie hôtelière américaine, et plus particulièrement à Las Vegas, la “ville des pêchés” veut démontrer sa foi dans un avenir meilleur. Le complexe du CityCenter, une joint venture à $8,5 milliards entre MGM Mirage et Dubai World, ouvre ses différents bâtiments l’un après l’autre. L’Aria Resort & Casino (4 000 ch.) vient d’être inauguré, après les ouvertures du Mandarin Oriental (400 ch.) et du Vdara (1 500 ch.), et du centre commercial Crystals qui abrite une autre troupe du Cirque du Soleil et son spectacle Viva Elvis. Dans quelques mois, le complexe sera achevé avec les ouvertures du Harmon Hotel et des deux tours résidentielles. Au total, ce sont 6 000 chambres de luxe qui arrivent sur un marché déprimé. Ses promoteurs y voient au contraire une raison supplémentaire de revenir à Vegas, d’autant que le CityCenter a joué la carte de l’architecture contemporaine au lieu de s’inscrire dans la lignée kitsch des reproductions de New York, Venise, Paris ou Le Caire.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?