Accéder au contenu principal

Opérations

L’Allemagne se défend comme “destination abordable”

Pour sa 35e édition, le Germany Travel Mart (GTM) a choisi la ville hanséatique de Rostock, point de départ idéal pour de nombreuses excursions dans le Land de Mecklembourg-Poméranie. Ce marché de l'offre touristique allemande a ouvert ses portes à 363 exposants et 622 visiteurs de 43 nationalités, avec en tête des acheteurs et journalistes venant des Etats-Unis, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne et de Chine.

L’année 2009 est pour l’Allemagne une année de célébrations importantes. Les 20 ans de la chute du mur de Berlin, les 60 ans de la loi fondamentale de 1949 instituant une République fédérale, les 90 ans de la constitution de Weimar et du Bauhaus et les 400 ans des premiers émigrants allemands en Amérique. Autant d’occasions de nombreuses festivités. En outre, Berlin accueillera cette année les 12ème championnats du monde d’Athlétisme. Mais 2009 est en même temps une année de challenges avec une crise économique mondiale qui a poussé l’Office national allemand du tourisme (Onat) à adapter sa stratégie marketing.La stratégie marketing de l’Office reste inchangée pour les années 2010 et 2011. Le patrimoine culturel des villes sera à l’honneur l’année prochaine avec comme point d’orgue les manifestations organisées dans le cadre de la Capitale européenne de la culture Ruhr 2010. En 2011, les thèmes fédérateurs seront la santé et le bien-être. 2011 bénéficiera aussi des retombées internationales de la Coupe du monde féminine de la FIFA, organisée dans 9 villes allemandes.Après de bons résultats en 2008, avec une croissance de 2% du nombre de nuitées générées par des touristes allemands et étrangers (369,58 millions de nuitées), le premier trimestre 2009 affiche des résultats négatifs, tant en termes de nuitées que de trafic aérien. Mme Petra Hedorfer, présidente de l’Onat, prévoit pour 2009 un recul de l’activité touristique en Allemagne, mais corrige : “grâce à sa variété touristique et à son excellent rapport qualité-prix, la destination Allemagne se positionne très bien sur la scène touristique internationale et devrait être moins fortement touchée par la crise que beaucoup d’autres destinations en Europe”.Les estimations de l’Onat pour 2009 évaluent à seulement 2% la baisse du nombre de nuitées en Allemagne. Le rapport qualité-prix est placé au cœur de la nouvelle campagne marketing mondiale pour 2009, avec pour objectif de tirer parti du niveau de prix relativement bas des prestations touristiques en Allemagne, notamment dans le secteur hôtelier. Le fer de lance de la campagne de communication est la nouvelle base de données d’offres spéciales touchant à la fois le tourisme de loisirs et d’affaires, présentée sur le site www.germany-tourism.de/specialoffers.Si la mise en avant d’un tourisme “abordable” doit permettre d’atténuer les effets de la crise économique sur le tourisme en Allemagne, certaines régions allemandes pourraient en pro.ter plus particulièrement en récupérant les touristes allemands qui auront décidé – pour raisons économiques – de passer leurs vacances dans leur pays. C’est le cas pour la Bavière et la Mecklembourg-Poméranie qui sont les deux Länder préférés des touristes allemands. La Mecklembourg-Poméranie, hôte du 35e GTM, bénéficie d’une large bande côtière sur la mer baltique, de stations balnéaires réputées, de sites classés patrimoine mondial de l’Humanité par Unesco, de parcs nationaux et de plus de 2 000 châteaux en raison du morcellement des principautés dans la région avant l’unité allemande. 97% des 27,4 millions de nuitées enregistrées dans la région en 2008 sont le fait de touristes allemands, et une progression est envisagée pour 2009 tant chez les touristes nationaux qu’internationaux. L’augmentation de la part des touristes étrangers, déjà effective en 2008 avec une progression de 11%, n’en demeure pas mois un objectif affiché de la région, qui vise un million de nuitées internationales en 2010.A l’échelle du pays, les touristes internationaux représentent 15,3% des nuitées (2008). Avec 2,43 millions de nuitées, les Français arrivent en 8e position derrière la Hollande, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Suisse, l’Italie, l’Autriche et la Belgique. 47% des visiteurs français font appel aux agences de voyages pour séjourner en Allemagne et 89 tour-opérateurs français programment la destination Allemagne. Bernd Gerversmann, directeur de l’Onat en France, situe en Bavière le plus gros potentiel de développement pour les touristes français en Allemagne.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?