Opérations

plus

La situation des saisonniers à l'ordre du jour ministériel

3 min de lecture

Publié le 27/05/10 - Mis à jour le 17/03/22

Sous l'égide de l'ex Direction du Tourisme, la Commission des professions saisonnières composées de représentants des pouvoirs publics et des professionnels va convoquer, courant du mois de mai prochain, une réunion de travail portant sur les conditions d’emploi des saisonniers dans les industries hôtelières.Par ailleurs, la Fédération nationale des professions hôtelières saisonnières précise qu’en matière de logement, un projet de construction de 10 résidences mixtes dans 10 régions à forte saisonnalité, là où l’industrie est dominante a été engagé en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignations. A ce sujet, Atout France devra réaliser un audit pour déterminer les régions éligibles avant qu’un protocole national soit finalisé entre le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, Hervé Novelli et les parties prenantes. Ces résidences seront financées par un partenariat entre la Caisse des Dépôts et le 1% logement de la branche dans le cadre d’un fonds de dotation et d’investissement créé spécifiquement pour ce dossier. Thierry Gregoire, président de la FNPHS, annonce un projet de travail avec l’Institut national de la recherche et de la sécurité qui devrait aboutir à la création d’une brochure sur les spécificités saisonnières.A l’ordre du jour de la première réunion de cette commission, seront en priorité abordés la reconnaissance des particularités des entreprises saisonnières, la reconnaissance du statut de l’entreprise saisonnière et du salarié saisonnier ainsi que les problèmes récurrents de logement des salariés saisonniers. Autres sujets qui seront également évoqués, la lutte contre le para-commercialisme notamment l’exploitation d’établissement de bouche par les auto-entrepreneurs ne possédant aucune qualification professionnelle à l’exercice du commerce de la restauration sous toutes les formes de distribution et les différentes catégories d’hébergement qui ne sont pas soumises aux mêmes obligations réglementaire que les professionnels hôteliers.La création et l’adaptation des contrats d’apprentissage à la spécificité des métiers saisonniers seront également abordés afin de permettre à tous les jeunes de demeurer ou de s’installer sur un territoire à l’économie saisonnière.Par ailleurs, la Fédération nationale des professions hôtelières saisonnières précise qu’en matière de logement, un projet de construction de 10 résidences mixtes dans 10 régions à forte saisonnalité, là où l’industrie est dominante a été engagé en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignations. A ce sujet, Atout France devra réaliser un audit pour déterminer les régions éligibles avant qu’un protocole national soit finalisé entre le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, Hervé Novelli et les parties prenantes. Ces résidences seront financées par un partenariat entre la Caisse des Dépôts et le 1% logement de la branche dans le cadre d’un fonds de dotation et d’investissement créé spécifiquement pour ce dossier. Thierry Gregoire, président de la FNPHS, annonce un projet de travail avec l’Institut national de la recherche et de la sécurité qui devrait aboutir à la création d’une brochure sur les spécificités saisonnières.

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?