Accéder au contenu principal

Opérations

La menace terroriste ne décourage pas les voyageurs

L’effet du terrorisme sur les flux touristiques irait en s’estompant, selon une étude récente de l’OMT. “Les consommateurs ont modifié leurs critères de sécurité tant pour leur vie quotidienne que pour leurs voyages et sont davantage prêts que dans le passé à vivre dans l’incertitude”. Ainsi, si la tragédie du 11 septembre a pu, à l’époque, déclencher une peur des déplacements à l’étranger, les attentats de Sharm El Cheikh du 23 juillet n’ont eu qu’un impact limité sur les réservations pour cette destination touristique mondiale de premier plan. La tendance à court terme semble s’orienter vers une diminution du nombre d’annulations et une reprise des réservations dans les deux prochains mois. “Cette reprise sera différente d’un marché émetteur à l’autre et dépendra aussi des conditions dans lesquelles la destination se positionnera sur le marché notamment par rapport à la sécurité offerte, aux prix ou à l’accessibilité”, modère cependant l’OMT. Mais à l’échelle planétaire, il apparaît clairement que les opérateurs touristiques tout comme la clientèle ont appris à mieux gérer et envisager le facteur risque sans céder à une quelconque psychose.L’effet du terrorisme sur les flux touristiques irait en s’estompant, selon une étude récente de l’OMT. “Les consommateurs ont modifié leurs critères de sécurité tant pour leur vie quotidienne que pour leurs voyages et sont davantage prêts que dans le passé à vivre dans l’incertitude”. Ainsi, si la tragédie du 11 septembre a pu, à l’époque, déclencher une peur des déplacements à l’étranger, les attentats de Sharm El Cheikh du 23 juillet n’ont eu qu’un impact limité sur les réservations pour cette destination touristique mondiale de premier plan. La tendance à court terme semble s’orienter vers une diminution du nombre d’annulations et une reprise des réservations dans les deux prochains mois. “Cette reprise sera différente d’un marché émetteur à l’autre et dépendra aussi des conditions dans lesquelles la destination se positionnera sur le marché notamment par rapport à la sécurité offerte, aux prix ou à l’accessibilité”, modère cependant l’OMT. Mais à l’échelle planétaire, il apparaît clairement que les opérateurs touristiques tout comme la clientèle ont appris à mieux gérer et envisager le facteur risque sans céder à une quelconque psychose.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés.

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?