Accéder au contenu principal

Analyses

La Fête des Lumières éclaircit l'horizon des hôteliers lyonnais

Annulée en 2015 pour des raisons de sécurité, la Fête des Lumières s'est déroulée sans incident du 8 au 10 décembre dernier. Réduite à trois jours contre quatre habituellement, l'édition 2016 de l'événement a de nouveau attiré des foules de Lyonnais et de touristes, pour le plus grand bonheur des hôteliers. Un bilan positif pour l'hôtellerie locale, même si l'événement n'a pas encore retrouvé le rayonnement qu'il avait eu en 2014.

Avec des moyens doubles pour assurer la sécurité en comparaison de la dernière édition de l'événement en 2014, les autorités ont pu assurer l'organisation de la Fête des Lumières dans un climat apaisé pour ce nouveau départ. "Nous sommes tous fiers d’avoir maintenu la Fête des Lumières 2016 et d’avoir contribué au succès public et artistique de cette édition", a ainsi déclaré le maire de Lyon, Gérard Collomb. "Chacun a pu déambuler sereinement dans les rues de Lyon pour découvrir plus de 40 œuvres réalisées par des artistes talentueux."Avec 720 000 spectateurs venus admirer le spectacle 'Sans dessus-dessous' de Joseph Couturier sur la Place des Terreaux, ou encore 300 000 visiteurs qui ont pu découvrir à Saint-Jean la création de Yann Nguema du groupe Ez3kiel, 'Evolutions', les touristes étaient nombreux à s'être rassemblés dans le centre-ville lyonnais à l'occasion de cet événement devenu incontournable au fil des années.Les hôteliers lyonnais ont de toute évidence enregistré des performances en net rebond par rapport à l'année 2015, alors que l'événement représente habituellement l'une des périodes les plus fastes de l'année. Si l'accueil des touristes venus assister à la Fête des Lumières a permis aux établissements lyonnais d'observer une forte amélioration de leurs performances dès le mercredi, l'organisation des festivités officielles du 8 au 10 décembre leur a fait bénéficier d'un rebond bienvenu par rapport aux mêmes jours de la semaine l'année précédente : le Revenu par chambre disponible (RevPAR) a quasiment doublé dès le jeudi (+91%), avant de s'envoler au cours des deux soirs du week-end (+235,5% le vendredi 9 décembre et +210,8% le jour suivant). Pendant les jours de l'évènement lui-même, la fréquentation 2016 (avec un taux d'occupation compris entre 90% et 97% du 7 au 10 décembre) est revenue aux niveaux de 2014, voire même légèrement au-dessus sur les journées du 8 et du 9 (hausses de respectivement +4,3 et +2,6 point d'occupation). En vertu de ce regain de fréquentation, les performances 2016 de l'hôtellerie lyonnaise ont été comparables à 2014 sur les soirées du jeudi (+0,9% de RevPAR) et du vendredi (+0,7%), même si les prix moyens 2016 sont toujours restés en-deçà de ceux de l'édition 2014 (entre -2,2% et -3,8%). En revanche, la non-prolongation des festivités le dimanche soir a conduit logiquement le RevPAR dominical de 2016 à rester très en-deçà de celui de 2014 (-65,6%), quoiqu'il soit déjà bien meilleur qu'en 2015. Juste avant l'évènement, le RevPAR 2016 est aussi en-deçà de celui de 2014, année où Pollutec et la Fête des Lumières s'étaient tenus consécutivement. Ainsi, si l'édition 2016 aura véritablement apporté la lumière pendant l'évènement, son rayonnement avant & après est resté en-deçà de l'édition 2014. Pour autant, les performances restent sans l'ombre d'un doute en nette progression par rapport à 2015. Clairement une bonne nouvelle pour les hôteliers lyonnais, l'édition 2016 de la Fête des Lumières leur aura permis d'éclaircir leur horizon : d'une part en enregistrant un rebond d'activité significatif par rapport à 2015, d'autre part à plus long terme en démontrant la popularité toujours intacte de l'événement, même si celui-ci n'a pas encore retrouvé son rayonnement économique d'il y a deux ans.

Vous aimerez aussi :

  • Lyon : l'hôtellerie fructifie dans la capitale des Gaules
  • Lyon : l'hôtel Radisson Blu rouvre ses portes dans la Tour Part-Dieu [En images]
  • La Tour Paris-Lyon bientôt transformée en 4 étoiles
  • Le grand Hôtel-Dieu de Lyon change de propriétaire
  • Annulation de la Fête des Lumières de Lyon : qu'en est-il des autres événements ?

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?