Accéder au contenu principal

Actualités

Jurys Doyle : la saga irlandaise

Façonné pas l’histoire fleuve de deux familles, le groupe Jurys Doyle a connu une histoire mouvementée et divers changements de stratégie au fil du temps. Il n’en reste pas moins l’étendard du luxe en Irlande. La vente de la division moyen de gamme donne les moyens au groupe d'investir à l'étranger et de lancer de nouveaux concepts modernes et innovants.

L’odyssée de Jurys Hotel commence en 1839 à l’initiative d’un marchand itinérant du nom de William Jury. Traversant les époques et les conflits intérieurs jusqu'à l’indépendance, le groupe s’est hissé progressivement au rang d’enseigne irlandaise la plus connue à l’international en procédant par acquisitions et ouvertures d'établissements de prestige. Le spectaculaire essor du tourisme irlandais durant les années 70 a été un véritable accélérateur. Le groupe s'est façonné avec le rachat par Jurys Hotel, en 1999 pour 166 millions d’euros, de Doyle Hotel Group, conduisant à la création d’une nouvelle entité d'une trentaine d'établissements.Soucieux d’éthique pour renforcer son image, le groupe s’est engagé très tôt, avant l'apparition du concept, dans le développement durable. Dès 1996, un programme d’économie d’énergie a été mis en place grâce à un dispositif de rétention de la chaleur. Il y a deux ans, Jurys Doyle est allé encore plus loin s’en engager à réduire de 10% la consommation énergétique de tout son parc. Le même type d’initiative est menée sur le recyclage des déchets de 1998, et aussi sur l’eau, avec un programme à l’étude visant à recycler l’eau de pluie à grande échelle pour le fonctionnement des établissements.Son histoire récente est assez tumultueuse et témoigne des changements que connaît l'industrie avec l'intervention des promoteurs immobiliers. Les années 2000 ont été un ballet savamment orchestré d’achats et de reventes de murs, avec en arrière plan la montée en puissance de la famille Doyle. Un phénomène qui a culminé au milieu de la décennie. En 2005, le groupe se sépare de l’un de ses établissements les plus prestigieux, le Ballsbridge de Dublin, pour quelques 200 millions d’euros. Le développeur Sean Dunne se porte acquéreur. Peu de temps après pour éviter de voir le patrimoine quitter le groupe, un consortium de membres de la famille Doyle appuyés par quelques directeurs du groupe fait une offre globale de 1,25 milliard d’euros via JHD Acquisitions. Objectif : reprivatiser la compagnie, jusqu’ici cotée en bourse. Les évènements s’accélèrent. En novembre de la même année, Jurys Doyle vend deux nouveaux hôtels, toujours à Dublin, rachetés immédiatement par Sean Doyle. C'est le début d'une véritable reprise de contrôle officialisée un mois plus tard avec le succès de son OPA, le clan Doyle détient désormais près de 99% des actions du groupe.Dès lors, les dirigeants décident de se concentrer sur le développement de la marque milieu de gamme Jurys Inn, lancée en 1993. Elle ne représentait qu'un tiers des ventes mais plus de 40 % des profits. Un ultime rebondissement est survenu au début de l’été dernier, avec le rachat de cette division et de ses 20 unités (4 835 chambres) par un puissant consortium d'investisseurs, Quinlan Private, à hauteur d’1,165 milliard d’euros. Conséquence : la marque opère désormais sous le nom Jurys Inn Group Limited, une entité distincte de Jurys Doyle Hotel Group Limited. La direction envisage désormais de développer la marque sur le continent européen et notamment dans les pays de l'Est.Jurys Doyle peut désormais se focaliser entièrement sur le haut de gamme. Ces trois dernières années ont vu l’ouverture de trois nouveaux 4 étoiles : un établissement à Boston en 2004, deuxième incursion sur le sol américain après la présence à Washington, le Croke Park de Londres en 2005 et un hôtel à Cork, Irlande, en octobre 2006. Cette inauguration du Jurys Cork Hotel a été la plus emblématique pour le groupe. Seize mois de rénovations pour 38 millions d’euros ont fait de cet hôtel historique (il opérait depuis 40 ans dans la deuxième ville irlandaise) l’un des fleurons de l’enseigne, aux cotés des célèbres Burlington et Westbury de Dublin.Malgré ces développements, le parc est donc considérablement réduit depuis la vague de reventes et la cession de Jurys Inn. Le groupe n'est plus présent dans des villes clés du Royaume-Uni comme Heathrow, Edimbourg, Glasgow ou Manchester. Mais le prestige lui, reste intact. De même que les grands chevaux de batailles du groupe. A commencer par l’accueil de conférences, l’un des piliers de son rayonnement à l’international, avec des salles de 50 à 1 200 places disposant de tous les derniers équipements audiovisuels et multimédia. A ce titre Jurys Doyle compte parmi les premiers groupes hôteliers à avoir doté tout son parc de connections gratuites haut débit dans les chambres, ainsi que de bornes wi-fi en libre accès dans tout l’hôtel.Aujourd'hui à la tête de 12 établissements 4 et 5 étoiles pour 2 500 chambres (tous implantés en centre-ville avec un mix clientèle équilibré entre Affaires et Loisirs, résolument international), la présidente, Bernadette C. Gallagher, veut utiliser les moyens disponibles pour donner un coup d'accélérateur. Elle veut mettre à profit le “trésor de guerre” accumulé de quelque 2 milliards d'euros pour acheter d'autres hôtels sur la côte Est des Etats-Unis et dans plusieurs villes européennes majeures, et lancer un vaste programme de rénovation dans les hôtels existants.Soucieux d’éthique pour renforcer son image, le groupe s’est engagé très tôt, avant l'apparition du concept, dans le développement durable. Dès 1996, un programme d’économie d’énergie a été mis en place grâce à un dispositif de rétention de la chaleur. Il y a deux ans, Jurys Doyle est allé encore plus loin s’en engager à réduire de 10% la consommation énergétique de tout son parc. Le même type d’initiative est menée sur le recyclage des déchets de 1998, et aussi sur l’eau, avec un programme à l’étude visant à recycler l’eau de pluie à grande échelle pour le fonctionnement des établissements.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?