Accéder au contenu principal

Actualités

Jumeirah ne ralentit pas son développement

Dans un entretien récent, Gerald Lawless, président exécutif du groupe hôtelier de Dubaï affirme maintenir le rythme élevé des ouvertures et gagner de nouveaux contrats à Bangkok, Pékin et Hangzhou. La récession et l’annonce régulière d’une cession à d’autres capitaux émiratis ne ralentissent pas les ambitions du groupe qui doit passer de 11 établissements actuels à 60 à l’horizon 2012. 21 contrats sont déjà signé au Moyen-Orient, en Europe et en Asie-Pacifique avec une priorité pour la Chine qui devrait compter 6 hôtels Jumeirah. Le président reconnaît une baisse de revenus de 20% sur le 1er trimestre 2009.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?