Accéder au contenu principal

Actualités

Jin Jiang au capital d'Accorhotels, Sébastien Bazin s'explique

Interpellé au cours de la présentation des résultats du groupe, le P-dg d'Accorhotels revient sur la prise de participation de 6,03% du groupe chinois Jin Jiang.

Le renforcement récent, via une filiale, du groupe hôtelier chinois Jin Jiang International dans le capital d'Accorhotels ne pouvait qu'intriguer les analystes et les journalistes financiers. Sébastien Bazin n'a pas éludé la question."Quand nous avons choisi de ré-orienter notre stratégie sur le continent chinois en choisissant un partenaire local, j'ai personnellement rencontré les dirigeants des cinq groupes qui comptent, dont le Chairman Yu, président de Jin Jiang qui a manifesté un grand intérêt pour le groupe et son développement", explique en substance Sébastien Bazin. "Il en était déjà un actionnaire symbolique. Le choix d'AccorHotels s'est porté sur un autre partenaire, le groupe Huazhu, présidé par chairmain Ji Qi, car c'est un groupe aux capitaux privés, dirigé par un "serial entrepreneur", et qui n'était intéressé que par un partenariat sur le continent chinois. Chairman Yu aurait aimé élargir nos relations à l'ensemble de l'Asie". Ce qui n'a pas empêché le groupe Jin Jiang de franchir récemment un nouveau seuil par l'achat de titres en bourse alors que le cours d'AccorHotels avait dévissé de 25% en quelques mois. Un achat seulement opportuniste ? "J'ai revu récemment Chairman Yu", poursuit Sébastien Bazin. "Il m'a renouvelé son grand intérêt pour le groupe et la façon dont nous nous développions. Je ne peux que me féliciter de son appréciation et accueillir un investisseur avisé qui a su saisir la bonne fenêtre pour se renforcer, avec un bémol. Il est clair que ce n'est pas un actionnaire totalement comme les autres puisqu'il possède à 100% mon principal concurrent en Europe. Il y aura une limite dans les échanges d'informations stratégiques qui sont communiquées aux actionnaires. S'il décide de franchir un nouveau seuil, celui des 10%, il faudra qu'il énonce clairement quelles sont ses intentions. C'est la règle des marchés financiers. Nous n'en sommes pas là aujourd'hui et il n'y a de la part de Jin Jiang aucune exigence corrélée à sa participation".Par là même occasion, le P-dg d'AccorHotels se félicite du travail engagé depuis plusieurs mois avec Huazhu, qui a justifié la concrétisation récente de l'accord de partenariat, avec une prise de participation du groupe français à 11% dans China Lodging, holding du groupe, avec un siège au conseil, et la participation de près de 30% du groupe chinois dans Accor China, qui assure la gestion des contrats de management des hôtels luxe et midscale sur le territoire chinois.

 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?