Accéder au contenu principal

Investissements

Jean-Michel Dalmasso : « Dans la période la plus noire, nous nous en sommes très bien sortis »

Entretien avec Jean-Michel Dalmasso qui a créé Dalmata Hospitality après une carrière de banquier d’affaires et d’investisseur principalement dans le monde industriel.

« Dans le fonds d’investissement où j’ai travaillé, j’ai été responsable de l’hospitality. J’ai eu envie d’avoir une expérience entrepreneuriale et je souhaitais investir dans l’hôtellerie. Je suis donc sorti du fonds d’investissement et j’ai commencé à travailler sur des opérations d’investissement. »

La genèse de Dalmata Hospitality

« Blackstone était vendeur d’un portefeuille, et nous avons racheté ce qui était à l’époque Simply Hotel. C’était un portefeuille de 45 hôtels qui n’était pas bien géré et c’est ce que j’ai trouvé intéressant. Il y avait un gros travail à mener sur l’actif lui-même et sur les modalités opérationnelles. Mon idée était de retourner l’actif et de montrer que l’on pouvait avoir une démarche disruptive dans un monde assez borné. J’avais une réelle volonté de me concentrer sur l’hôtellerie économique.

Il y a cinq ans, je suis entré dans le secteur persuadé de la résilience de l’hôtellerie économique. De mon point de vue, il y avait encore beaucoup d’éléments opérationnels à améliorer car c’est une industrie qui s’est assez peu remise en cause. »

L’impact d’une gestion optimale sur la gestion des actifs

« A partir du moment où l’on a une bonne localisation, un bon actif immobilier, avec également une zone primaire économique robuste et que par ailleurs c’est bien géré, l’ensemble des ces éléments, ne peut que donner de la valeur.

Il est essentiel de démontrer que, même si l’on est dans l’économique et que la valeur intrinsèque de l’actif immobilier est plus faible que dans du moyen ou haute de gamme, la création de valeur sur l’activité ou sa supervision, sont des éléments essentiels dans l’amélioration de la valeur immobilière, de la valeur du fonds de commerce et du groupe dans son ensemble. »

L’ADN de Dalmata Hospitality

« Nous avons mis en place une plateforme de gestion d’hôtel économique, nous avons industrialisé 80% des processus de gestion opérationnelle. Nous avons également appliqué dans la gestion de nos hôtels des outils que l’on trouve plutôt pour des établissements milieu ou haut de gamme. Nous avons donc eu des années 2020 et 2021 très décorrélées de ce que les autres hôteliers ont fait.

Ce que nous voulions montrer, c’est :

  • Que c’est intéressant d’investir dans l’économique
  • Que c’est un secteur résilient et réellement pas uniquement de façon académique »

Les ambitions du groupe

« Notre objectif est de doubler de taille très rapidement. Nous sommes aujourd’hui capables de mettre notre technologie, notre façon de travailler, nos outils dans des hôtels et de gérer très rapidement avec nos ressources d’expert. Nous sommes capables de dupliquer notre modèle à la fois sur d’autres hôtels que nous pourrions acquérir, sur d’autres hôtels pour lesquels nous pourrions avoir des prestations de services. Nous pouvons même permettre à certains hôteliers de mobiliser notre expertise sur le revenue management et sur les sales.

Nous avons mis en place des outils et des processus qui ont été très largement testés dans les conditions les plus extrêmes. Nous avons commencé à regarder des portefeuilles dans lesquels il y a du quatre étoiles. Nous sommes capables de le faire en France et en Europe.

Nous sommes propriétaires de tous nos hôtels mais nous sommes franchisés. Notre expertise s’arrête à la gestion d’une marque, nous ne détenons pas nos marques. Nous détenons un fonds de commerce, nos clients viennent également par ce que les établissements sont gérés par Dalmata Hospitality. C’est tout notre objectif.

Nous nous apercevons que l’ensemble de nos franchiseurs deviennent des gestionnaires de marques. Ils élaborent une expertise, ils ont les équipes. Accor se réorganise par marque et non plus géographiquement. Ils ont cette capacité et cette force pour choisir, développer, soutenir des marques, mais ils ne savent plus gérer. Par nature ils sont devenus des développeurs de marques.

C’est une formidable opportunité que d’avoir prouvé que dans la période la plus noire, nous nous en sommes très bien sortis. C’est notre force, quand on est dans un monde oligopolistique on fait moins attention aux coûts car de toute façon « cela marche tout seul ». Nous avons fait le pari inverse.

Que retenez-vous de ces deux dernières années ?

« Il a fallu expliquer en interne, y compris à mes associés, pourquoi il fallait qu’on ouvre. L’effet exceptionnel de cette période, c’est que nous avons vu la force humaine dans cette période de crise. Il y a aussi eu des périodes de découragement extrême dans les équipes ainsi que des forces insoupçonnées.

Il y a des collaborateurs qui sont restés dans les hôtels et qui ont laissé leurs familles chez eux. C’est remarquable. 2022 nous a permis de mettre la lumière sur l’importance de notre métier. Nous sommes là aussi pour accueillir des gens.

La force du groupe Dalmata Hospitality, ce n’est pas juste le fait d’avoir mis en place des processus, d’avoir rénové, ou encore d’avoir eu de meilleurs résultats que d’autres. C’est le fait de dire que nous sommes disruptifs dans la modalité de faire en sorte que les gens se forment, s’approprie une modalité de travail qui est très entrepreneuriale. Quand on y arrive, c’est un bonheur incroyable. »

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?