Accéder au contenu principal

Analyses

Utrecht, un climat favorable pour les investisseurs

Situé à proximité du centre géographique du pays, Utrecht est la quatrième plus grande ville des Pays-Bas en termes de population. Son économie est tournée vers le monde universitaire, s'expliquant par la qualité de ses universités et de ses centres de recherche. La région d'Utrecht offre un accès facile à l'Europe et un climat favorable pour les entreprises et notamment les startups.

Situé au cœur des Pays-Bas, à 48 km d’Amsterdam, Utrecht constitue un carrefour. Il s’agit de l’une des plus anciennes villes du pays. Elle s’est développée autour de la Tour de la cathédrale (Domtoren), haute de 112 mètres qui fut construite au XIIIème siècle et qui compte 465 marches. Son centre médiéval est suffisamment petit pour le parcourir à pieds. En 2009, cette ville comptait environ 300 000 habitants ; en 2015 ils étaient plus de 334 000 (dont près de 70 000 étudiants). La population devrait atteindre 390 220 habitants d’ici 2030. Les étudiants sont attirés par ses universités de renommée mondiale, selon le classement académique des universités de Shanghai de 2014. Le Parc scientifique d’Utrecht accueille différentes institutions dont le centre médical universitaire, pour lequel 21 000 personnes travaillent. La moyenne d’âge de la population d’Utrecht est jeune : 31% est âgée entre 27 et 44 ans et 60% de sa force de travail est très qualifiée. Ses principaux secteurs d’activité sont la santé, le commerce et les services tels que le conseil et l’ingénierie. Le secteur commercial constitue le principal employeur (18% des emplois) puis les services (17%), la santé, l’éducation puis les nouvelles technologiesEn termes d’événementiel, plusieurs festivals sont organisés chaque année, tels que le festival du Cinéma des Pays-Bas ou encore le festival international de musique de chambre d’Utrecht. En 2015,  la ville était le point de départ et d’arrivée de la première étape du Tour de France. Utrecht est d’ailleurs l’une des villes hollandaises comptant le plus de vélos, et souhaiterait créer le plus grand garage à vélo du monde (d’une capacité de 12 500 vélos).Les investisseurs sont attirés par la qualité de ses infrastructures et par l’attractivité de son environnement. Son centre ville compte actuellement près de 375 entreprises étrangères. Par exemple, Nutricia, Ziggo, Bol.com, Capgemini, Rabobank et Wincor Nixdorf ont opté pour cette ville. En 2009, Utrecht a enregistré près de 3 000 stratups.L’intérêt des investisseurs hôteliers pour cette destination est justifié. Utrecht fait partie des villes qui ont enregistré les meilleurs résultats en juin 2016. Elle dispose d’un parc hôtelier de près de 1 064 chambres appartenant à une chaine intégrée (dont 715 dans des établissements de type moyen gamme et 218 de catégorie haut de gamme). La reprise économique de 2014 s’est confirmée en 2015 : le taux d’occupation a augmenté de 5,6 points et le prix moyen de 2,2% entrainant une hausse de 10,4% du revenu par chambre disponible (RevPAR). Sur les six premiers mois, son RevPAR a progressé de 76,4%, avec un taux d’occupation de 77,9%.Parmi les projets en développement, Amrâth Hotels développera un hôtel 4 étoiles (de 250 chambres et 350 villas) faisant partie du projet CU2030 ; qui constitue un projet de développement d’usage multiple. Les autorités municipales de la ville souhaitent ajouter 1 000 chambres d’hôtel supplémentaire d’ici 2020. La plupart des hébergements actuels se concentrent sur la clientèle affaires. Bien qu’Utrecht soit une ville étudiante, elle manque de concept hôteliers innovants et d’auberges pour une clientèle de type routard. La ville cherche à développer des hébergements de qualité de type Bed & Breakfast mais aussi des hôtels de catégorie super-économiques et des petites structures liées à l’expérientiel. La ville va ainsi instaurer de nouvelles régulations qui permettront le développement de davantage de petites structures (d’une capacité maximale de 15 chambres), tout particulièrement dans la partie Est de la ville et dans le centre ville. Pour que l’établissement soit considéré comme étant tourné vers l’expérientiel il devra répondre à trois critères : L’hôtel devra faire partie d’un bâtiment historique ou original. Il devra pouvoir proposer un concept unique propre aux Pays-Bas, et être situé à proximité de l’un des sites attractifs de la ville.Enfin, l’établissement doit proposer une décoration intérieure unique et de qualité constituant une forte attractivité pour les nouveaux types de clientèles visées. Utrecht est ainsi la capitale d’une province riche, tournée vers le secteur tertiaire. L’emploi dans le secteur public et dans le commerce est légèrement plus élevé que dans le reste du pays et qu’à l’échelle européenne.

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?