Accéder au contenu principal

Actualités

Qatar Investment Authority pourrait racheter les hôtels St. Regis de New York et San Francisco

Selon la presse financière américaine, Qatar Investment Authority serait actuellement en négociations avancées pour le rachat des murs des deux hôtels de Starwood Hotels & Resorts, dont la valeur combinée est estimée à 1 milliard de dollars.

Ces acquisitions représenteraient une nouvelle opération d'envergure pour le fonds d'investissement souverain de l'émirat du Qatar, qui a déjà investi plusieurs milliards de dollars dans divers projets immobiliers à Los Angeles et Manhattan depuis l'an dernier. Navire amiral de la marque, l'hôtel St. Regis de New York a ouvert ses portes en 1904 dans un immeuble Beaux Arts au croisement de la 5ème avenue et de la 55ème rue, et compte aujourd'hui 238 chambres. Achevé en 2005, l'hôtel St. Regis de San Francisco comporte quant à lui 260 chambres. Voisin du San Francisco Museum of Modern Art tout juste rénové, il bénéficie d'une situation privilégiée aux abords de Union Square et du Financial District.Avant la finalisation de son rachat par Marriott International, Starwood cherche à revendre plusieurs de ses hôtels en propriété, dont cinq sur le marché américain. Seraient notamment concernés les établissements Westin Maui Resort & Spa, Westin Peachtree Plaza à Atlanta, et l'adresse Tremont Chicago Hotel. Le groupe cherche aussi à revendre le bail de location d'une sixième propriété, l'hôtel W New York-Times Square.Propriétaire du Paris Saint-Germain, le fonds souverain du Qatar est loin d'être un novice dans l'industrie hôtelière. Détenant une part importante du groupe FRHI et bientôt présent au Conseil d'Administration d'AccorHotels, il a déjà investi près de 7,5 milliards de dollars en biens immobiliers hôteliers, avec notamment le rachat de l'hôtel Westin Excelsior de Rome en 2014. Qatar Investment Authority a par ailleurs ouvert de nouveaux bureaux à New York en septembre dernier, en vue de gérer au mieux son portefeuille américain de plus en plus conséquent. Doha avait alors affirmé vouloir investir 35 milliards de dollars aux États-Unis dans les cinq prochaines années en vue de diversifier son patrimoine et ses activités. Vous aimerez aussi :

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?