Accéder au contenu principal

Actualités

Pourquoi ces nouveaux investisseurs s'intéressent-ils à l'hôtellerie ?

L'investissement dans le secteur hôtelier s'est immiscé au cœur du débat lors du Global Lodging Forum. À cette occasion, quatre professionnels ont présenté les spécificités et les enjeux de cette opération. Retrouvez quelques éléments-clés de cette table ronde.

En période de crise de fréquentation et de développement de l’économie collaborative, êtes-vous sûr d’avoir fait le bon choix en continuant d’investir dans l’immobilier hôtelier ? Quels sont vos critères pour investir ?
  • "La France regorge de ressources et on fouine dans différents lieux. Face à la disruption dans l’hôtellerie, on cherche un patrimoine fort, des lieux qui ont une histoire, on se rapproche du patrimoine et on y met les moyens. L’hôtellerie est un métier de bon sens. J’ai appliqué à l’hôtel ce que je souhaitais y voir. Il faut aimer les gens et savoir recevoir." Jean-Philippe Cartier, CEO/Founder H8 INVEST- H8 Collection
  • "Beaucoup d’investisseurs arrivent dans l’hôtellerie du fait d’une démarche personnelle. Chez nous c’est arrivé via un investisseur immobilier qui était dans les logements et les bureaux. Aujourd’hui la part représente près de 10%, c’est un actif à part entière. Nous avions une approche opérationnelle et voulions mieux connaître le produit ; nous souhaitions également accompagner ce marché qui évolue énormément."Alice Lombard, Secrétaire Général, FDM Management
Comment définissez-vous votre business plan pour acquérir un établissement ? Quels sont les éléments moteurs ?
  • "C’est pour moi très instinctif. On peut considérer le potentiel d’un lieu par rapport au ressenti qu’on en a. Il faut avoir une conviction dans le lieu. Nous n'avons que des actifs exceptionnels (face au Pont du Gard, face au Mont Blanc…). Il s’agissait de « princesses endormies ». Nous sommes dans des lieux où on vit des expériences. Notre clientèle française est ravie. Chaque hôtel doit avoir son histoire, son âme. Il faut un patrimoine à proximité. L’hôtellerie française est en devenir. Je trouve scandaleux que ce sujet soit si secondaire actuellement." Jean-Philippe Cartier, CEO/Founder H8 INVEST- H8 Collection
  • "Nous utilisons des méthodes et regardons un actif par rapport à sa capacité à générer des cash-flows. Notre analyse est plus rationnelle et moins émotionnelle. Cela repose aussi sur la conviction que l’actif est bien dans son marché et est bien positionné." Alice Lombard, Secrétaire Général, FDM Management
  • "On commence par un budget. On identifie quelle sera la meilleure marque et la capacité de valoriser cet actif. On doit se projeter et apporter de l’humain en se demandant quelle survaleur sera possible." Jean-Luc Guermonprez, Directeur Pôle Hôtellerie, Vinci Immobilier
Quelles sont les pistes actuelles pour améliorer la rentabilité de l’investissement hôtelier ?
  • "L’hôtellerie est un métier laborieux et binaire. On essaye tous d’augmenter notre chiffre d’affaires. Sur certains actifs, la restauration peut être un moteur. Avant c’était considéré comme un mal nécessaire. Aujourd’hui cela peut générer plus de flux et créer un lieu de vie." Bertrand Pulles, Directeur Associé, Extendam
L’activité est-elle trop saisonnière ? Êtes-vous dépendant d’éléments extérieurs ? La notion de cycle est-elle problématique ?
  • "On est très attentifs aux cycles. En exploitation hôtelière sur dix ans il y a forcément deux années mauvaises. Mais il faut raisonner sur le long terme pour avoir une activité pérenne. Jean-Luc Guermonprez, Directeur Pôle Hôtellerie, Vinci Immobilier
  • "Il faut réfléchir sur la durée mais c’est vrai partout. Nous ne sommes pas des investisseurs dans l’immobilier mais des investisseurs qui investissent dans des PME qui sont d’abord des hommes." Bertrand Pulles, Directeur Associé, Extendam
  • L’arrivée d’Airbnb perturbe nos clients mais pas plus que d’autres problèmes ; c’est au contraire quelque chose qui vient aiguiller les hôteliers." Jean-Luc Guermonprez, Directeur Pôle Hôtellerie, Vinci Immobilier
Comment se crée une nouvelle offre ?
  • "On travaille en amont des opérations. Toute une partie n’est pas visible. Il faut identifier des potentiels immobiliers et vendre auprès des collectivités l’intérêt d’implanter un hôtel dans une stratégie globale d’urbanisme. On arrive à les convaincre. On est plus fort à deux pour organiser ce mariage à trois." Jean-Luc Guermonprez , Directeur Pôle Hôtellerie, Vinci Immobilier

Vous aimerez aussi :

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?