Accéder au contenu principal

Actualités

Maranatha s'offre le groupe Les Hôtels du Roy

Intervenant lors du récent Global Lodging Forum, Olivier Carvin, président du groupe Maranatha, a confirmé qu'il avait signé un contrat de négociation exclusive avec la famille Leroy, propriétaire des six Hôtels du Roy, pour finaliser l'acquisition de ces établissements, murs et fonds, à hauteur de 350 millions d'euros.

La transaction en cours est la plus grosse opération réalisée à ce jour par le groupe Maranatha, fondé il y a une quinzaine d'années, mais surtout très actif dans l'acquisition de murs et de fonds hôteliers depuis la mise en place de deux véhicules d'investissement, Finotel 1 et Finotel 2, collectant l'épargne du grand public.Après quelques "deals" médiatisés, mais raisonnables, comme la reprise du Sofitel Louise à Bruxelles, des hôtels Seven et Five à Paris, de plusieurs hôtels de montagne, du Jules César à Arles,.... Olivier Carvin et ses associés investisseurs changent de dimension en s'attaquant à un portefeuille de six établissements, dont cinq à Paris (Hôtel California, Résidence du Roy et Royal Hôtel, près des Champs-Elysées, Hôtel Pont Royal, à Saint-Germain des Près, qui abrite l'Atelier de Joël Robuchon, le Royal Saint-Honoré, situé près de la place Vendôme) et le La Pérouse, sur la Baie des anges à Nice, soit au total près de 500 chambres en hôtellerie de luxe, valorisées autour de 350 millions d'euros.Le groupe Maranatha compte sur ses investisseurs de la première heure et les nouveaux venus, séduits par la qualité des actifs et les performances de l'hôtellerie parisienne, pour réunir les capitaux nécessaires à la conclusion de la transaction. Olivier Carvin s'est engagé à ne pas démembrer le groupe actuel et au contraire, comme il l'a fait sur les autres acquisitions, à effectuer les lourdes rénovations nécessaires pour améliorer le prix moyen et valoriser le portefeuille. Une enveloppe de 50 millions d'euros devrait être dégagée dans les prochaines années. Lors de la récente conférence annuelle du groupe, Olivier Carvin a annoncé un chiffre d'affaires de 62 millions d'euros, réalisés par les 44 hôtels en opération (4 autres hôtels en travaux) à la clôture de l'exercice de septembre 2014 ; 150 millions déjà investis dans les acquisitions et une "création de valeur potentielle" proche des 40 millions d'euros dans l'hypothèse de la revente des actifs détenus.L'année 2014 a été centrée sur la réorganisation d'un groupe qui a connu une croissance accélérée, avec 85 personnes au siège de Marseille et plus de 1 100 salariés dans les établissements, dont une quinzaine à Paris, autant à la montagne et le reste sur un axe Lyon Marseille avec les premières incursions à l'étranger, Belgique et Suisse. L'arrivée de Loïc Fauchille (ex Sofitel), comme directeur général en charge des Opérations, doit permettre la restructuration nécessaire pour atteindre le cap affiché d'une centaine d'établissements en portefeuille. D'ores et déjà, deux projets exceptionnels mobilisent une partie des équipes, la construction neuve (une nouveauté pour Maranatha) de deux hôtels de luxe, le premier sous la houlette de Patrick Join à Mutigny en Champagne, le second avec la signature de Philippe Starck à Metz. La fierté affichée d'Olivier Carvin est d'avoir réussi, avec les montages financiers mis en place et la philosophie du groupe, à damer le pion à des investisseurs qataris et des fonds d'investissements américains, concurrents sur le même dossier.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?