Accéder au contenu principal

Analyses

CTrip, JinJiang Hotels, Fliggy, Tongcheng-eLong et Meituan : 5 acteurs qui se développent hors des frontières chinoises

Nous sommes en 2019 après J.C. ou plutôt en 4717 dans le calendrier traditionnel chinois. Car oui, la Chine est désormais le nouvel eldorado mondial de l'hôtellerie attirant les investissements de tous les grands groupes hôteliers à l'image de IHG qui célèbre, ce 3 avril, 2019, le 400ème hôtel ouvert en Chine. A l'autre bout de la lorgnette, les entreprises chinoises, elles-aussi, regardent avec intérêt vers les marchés occidentaux.

Émanation d'une entreprise bien installée comme Fliggy, la filiale voyage d'Alibaba, ou jeune start-up déjà valorisée au delà du milliard de dollars comme Meituan, les cinq entreprises présentées ci-dessous sont souvent leader sur leurs marchés respectifs en Chine. Elles espèrent conserver leur position dans un environnement ultra-concurrentiel où les secteurs sont plus perméables les uns aux autres en raison de spécificités propres aux usages chinois comme le modèle de la "super-app", ces applications à tout faire dont WeChat et ses 1,2 milliard d'utilisateurs est l'exemple le plus éloquent. Fortes de leur assise sur ce gigantesque marché domestique, elles commencent à investir sur les marchés occidentaux mais se heurtent toutefois aux mêmes difficultés culturelles que les acteurs occidentaux qui investissent en Chine.

Voir aussi : Cinq actions de groupes mondiaux en Chine

CTrip, l'agence de voyage aux 300 millions d'utilisateurs

logo Ctrip

Fondée en 1999, CTrip est l'agence de voyage en ligne leader en Chine avec ses 300 millions de clients en 2017. Elle fait figure d'acteur incontournable sur Internet en Chine et de porte d'entrée sur le marché chinois pour les acteurs occidentaux. 

Depuis 2010, l'entreprise a intensifié son développement en dehors de ses frontières en étendant son catalogue aux autres pays pour faciliter les consommations des voyageurs chinois. En 2016 s'est encore ouvert une nouvelle étape puisque l'entreprise a commencé à investir dans des entreprises étrangères comme MakemyTrip.com, une agence de voyage indienne, et le comparateur britannique Skyscanner. En 2018, la plateforme américaine Trip.com est rachetée par Ctrip autant pour conforter sa présence en ligne avec un nom de domaine aux consonnances internationales que pour profiter de cette plateforme comme tremplin.

On constate en 2019 que les deux plateformes ont fusionné et offrent un service dans 24 localités différentes et 16 langues dont le français. Il ne s'agit plus seulement de proposer un catalogue mondial pour les consommateurs chinois mais aussi d'adresser son offre aux consommateurs occidentaux. Pour augmenter son offre et être concurrentiel face à Priceline, maison mère de Booking, et Expedia, Ctrip a noué des partenariats avec ACCOR en 2018 et plus récemment avec Bookingkit, un système de réservation proposé aux prestataires d'activités de loisirs agrégées dans une base de données revendues aux plateformes de distribution.

Voir aussi : Ctrip et AccorHotels : un partenariat gagnant-gagnant

Jin Jiang Hotels, le 2ème groupe hôtelier modial en 2019

logo Jin Jiang

Le groupe hôtelier chinois, déjà leader sur le marché domestique chinois et 5ème dans le monde, accède au podium en 2019. Une ascension rapide mais sans surprise après la prise de participation majoritaire dans le groupe Radisson AB (94,12% des parts). Sur le marché européen, Jin Jiang est ainsi numéro 2 derrière  Accor. 

Voir aussi : Classement hôtelier mondial 2019 : qui sont les supermajors de l’industrie ?

Fliggy, la plateforme voyage de Alibaba

logo Fliggy

Créé en 1999 par 18 personnes menées par Jack Ma, Alibaba est aujourd'hui un géant du e-commerce comparable en tout point à Amazon. L'entreprise a poursuivi son expansion en s'étendant au secteur du voyage en 2014 via une plateforme dédiée, Fliggy, ex-Alitrip, concurrente de CTrip. Elle revendique actuellement 200 millions d'utilisateurs principalement en Chine, la plateforme n'étant pas traduite dans d'autres langues. 

Plusieurs partenariats ont été signés pour accélérer l'augmentation du catalogue notamment sur les destinations internationales. En France, 4 roues sous un parapluie y présente par exemple son offre sur Fliggy depuis le printemps 2018.

Dans l'hôtellerie, c'est surtout avec Marriott, 1er groupe mondial une nouvelle fois en 2019, que Fliggy a noué son  alliance la plus stratégique. En plus de mettre progressivement en vente son catalogue de 6 500 hôtels, les 2 entreprises coopèrent dans le domaine des nouvelles technologies. Les expérimentations visent à améliorer l'expérience client grâce à une automatisation de certaines procédures comme le check-in ou l'ouverture de la chambre via la reconnaissance faciale. Les expérimentations sont présentées et testées dans le "concept-hotel" FlyZoo à Hangzhou sur le campus d'Alibaba et certaines sont déjà déployées dans les hôtels du groupe Marriott. Grâce à cette collaboration, Alibaba qui bénéficie de ressources technologiques dans les domaines de l'intelligence artificielle et de la robotique pourrait devenir un prestataire de services pour les opérateurs hôteliers. 

Voir aussi : [VIDEO] Une nuit au FlyZoo Hotel ou comment le chinois Alibaba conçoit l'hôtel du futur

Tongcheng-eLong, un "outsider" soutenue par WeChat

logo Tongcheng-eLong

Né de la fusion entre deux entreprises chinoises au début de l'année 2018 (Tongcheng Networks, une société de voyage d’agrément et E-Dragon Holdings, une société de réservation hôtelière), Tongcheng-eLong bénéficie du soutien financier et stratégique de Tencent, le propriétaire de l'application "WeChat". Elle est présente dans le catalogue de "mini-programmes" de WeChat et a, par ce biais, pénétré rapidement le marché chinois. Elle est actuellement classée 3ème en volume de transactions après CTrip et Fliggy.

En novembre 2018, elle est entrée en bourse avec l'intention d'envoyer des signaux positifs aux investisseurs étrangers avec qui elle souhaite nouer des partenariats." Pour Jiazhu Wu, Chief Strategy Officer, "Notre objectif prioritaire à travers cette cotation est d'accroître la notoriété de notre marque, comme c'est le cas avec les consommateurs. Quand vous êtes une compagnie chinoise, être cotée vous apporte un crédit supplémentaire auprès des consommateurs et des partenaires. [...] Nous voulons ainsi que notre gouvernance soit mieux règlementée et attirer davantage l'attention des investisseurs internationaux." Un accord a déjà été signé début décembre 2018 avec Kiwi.com, un comparateur aérien, pour étoffer l'offre de Tongcheng-eLong.

Meituan, une "super-app" leader sur les services en ligne en Chine

Logo Meituan

Créé en 2010 par Wang Xing, un ancien employé de Alibaba, l'entreprise Meituan apparaît comme l'une des "licornes" (les start-ups dont la valorisation dépasse 1 milliard de dollars) les plus prometteuses depuis son entrée en bourse le 20 septembre 2018 où elle est parvenu à lever 4,2 milliards de dollars et atteindre une valorisation de 52,8 milliards de dollars.

A l'origine, la start-up se destine aux achats groupés tel Groupon. Grâce aux investisseurs dont Tencent, propriétaire de WeChat, Meituan fusionne en 2015 avec l'un de ses concurrents, Dianping, qui offre lui aussi un service d'achats groupés ainsi qu'une plateforme d'avis sur les restaurants. Sur cette nouvelle base, l'entreprise s'est développée sur un modèle de super-app (un modèle dont l'exemple le plus connu est WeChat avec ses mini-programmes qui permettent aussi bien de consulter un plan de villes que réserver un restaurant ou acheter une paire de chaussures) avec l'intention d'être leader dans la vente de services en ligne : livraison de repas en ligne, location de vélos, services de chauffeurs ou encore réservation d'hôtels...

Si la livraison de repas semble être aujourd'hui le socle de son modèle économique (20 millions de commandes par jour), la distribution hôtelière est l'un des relais de croissance pour les prochaines années. Lors de son dernier rapport annuel pour l'année 2018, les nuitées d'hôtels vendues sur l'application ont augmenté de 38,5 % à 280 millions de nuitées. Une performance réalisée uniquement sur le marché domestique et à mettre en parallèle avec les performances de l'agence de voyage Booking qui revendique 565 millions de nuitées vendues par an.

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?