Accéder au contenu principal

Actualités

La start-up Zephalto souhaite emmener des touristes en ballon dans la stratosphère

Basée au Pouget dans Hérault, l’entreprise Zephalto a fait voler pour la première fois en août un prototype de ballon souhaitant proposer des vols touristiques dans la stratosphère.

La start-up française Zephalto a fait décoller pour la première fois son prototype de ballon innovant Odyssée 8 000. L’objectif de l’entreprise est de proposer des vols touristiques à 25 kilomètres d’altitude.

Le prototype Odyssée 8 000 a décollé du Pouget dans Hérault et en l’espace de quatre heures, le ballon a parcouru jusqu’à 1 500 mètres d’altitude pour atterrir à Sauviat dans le Puy-de-Dôme. Il a embarqué avec le fondateur de Zephalto, Vincent Farret d’Astiès et le président de la Fédération française d’aérostation Benoît Pelard garantissant le bon fonctionnement de décollage, d’atterrissage et d’intégration dans le trafic aérien.

Ancien contrôleur aérien et ingénieur, Vincent Farret d'Astiès a fondé Zephalto en 2016. Il soutient :

À bord d’un ballon à gaz classique, il faut jeter du sable pour monter et évacuer du gaz pour descendre, rappelle le fondateur, interrogé par l’Usine Nouvelle. Nous, nous avons remplacé ce système par une grande poche d’air à volume fixe sous le ballon dans laquelle nous comprimons l’air.

L’entreprise défend une solution écologique travaillant également sur une enveloppe réutilisable. “Pour descendre de la stratosphère actuellement, l’enveloppe du ballon est déchirée et il descend sous parachute. L’enveloppe n’est jamais réutilisée”, souligne Vincent Farret d'Astiès.

La start-up cherche à développer une structure multi-couches en polymère qui offre un compromis entre légèreté et résistance aux basses températures bénéficiant de l’expertise des chercheurs du Centre national d’études spatiales (Cnes) ainsi que des financements de l’Union européenne et la région Occitanie.

Zephalto travaille également sur Céleste, un ballon plus grand capable d’embarquer deux à six personnes à 25 kilomètres d’altitude. Les passagers pourront alors observer la courbure de la Terre ou faire l'expérience de la modification du sens du goût en dégustant des plats préparés par des chefs étoilés.

Pour les passagers, le ticket pour un vol stratosphérique devrait être vendu à plusieurs dizaines de milliers d’euros mais entrera en service en 2024. Dès 2021, l’entreprise souhaite proposer des vols scientifiques et expérimentaux dans la stratosphère.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?