Accéder au contenu principal

Actualités

Comment est-ce qu'un étudiant qui a abandonné ses études a-t-il transformé sa start-up en disrupteur de l’industrie hôtelière traditionnelle ?

En 2013, Ritesh Agarwal, aujourd'hui âgé de 24 ans, a fondé OYO, une marketplace hôtelière en ligne. Le modèle d'OYO est simple : il adopte des hôtels pour les mettre dans son portefeuille, leur fait adopter certaines normes de services, de caractéristiques, de personnel, de prix, de sécurité et vend ensuite leurs chambres sous sa propre marque, en échange d'une partie des revenus.

En Inde, il n'y a pas de normes et les propriétaires ne sont pas entièrement formés ou orientés professionnellement pour le milieu de l'hospitalité. De plus, il n'est pas facile d'obtenir de l'argent pour améliorer son hôtel. Ainsi, OYO n'est propriétaire d'aucune de leurs propriétés et investit plutôt dans l'amélioration de la qualité du marketing et de la gestion des hôtels de son portefeuille. C'est une situation gagnant-gagnant pour OYO et les hôtels, dont beaucoup n'ont tout simplement pas le réseau, les connaissances ou le budget pour un marketing intelligent.

« L'industrie offre une opportunité de plus de quatre millions de chambres d'hôtel et de chambres d'hôtes en Inde et il y a un espace vide qui existe dans le segment de l'économie, » a déclaré Ritesh Agarwal.

Actuellement, l'entreprise est en phase d'investissement et d'expansion, finançant principalement ses activités de développement technologique, d'embauche et de marketing et a attiré quatre séries d'investisseurs, dont Huazhu Hotel Group, qui a fait un investissement stratégique de 10 millions de dollars en septembre 2017.

« Notre objectif premier est de renforcer notre présence en Inde. Nous sommes heureux d'annoncer que nous avons atteint 100 000 clés et nous sommes confiants de pouvoir atteindre 180 000 clés cette année. Dans le but d'approfondir notre réseau et notre engagement en tant que plus grande chaîne hôtelière d'Asie du Sud, nous nous sommes étendus en Malaisie, au Népal et en Chine, où nous avons plus de 5 500 partenaires actifs, » a déclaré un porte-parole d'OYO.

Dans les mois qui suivent le lancement de ses activités en Chine, OYO cherche à s'implanter en Indonésie, au Royaume-Uni et dans d'autres pays européens où il souhaite se développer au cours des 12 à 18 prochains mois.

« Les deux dernières années ont été des années charnières pour nous, tant en termes d'affaires que d'expansion. Nous avons verrouillé notre stratégie de croissance en mettant l'accent sur notre "100% inventory with Exclusive Model" tout en renforçant les capacités pour accueillir 10 000 chambres chaque mois. Au cours des 12 derniers mois, nous avons également introduit des catégories d'hôtels innovants comme OYO Home et SilverKey, » a partagé Ritesh Agarwal.

OYO compte actuellement plus de 5 000 hôtels exclusifs dans le cadre de ses contrats de franchise, de management et de location qui s'étend sur 150 villes en Inde.

« Actuellement, nous avons plus de 12 hôtels sur la plateforme OYO, chacun composé de plus de 100 chambres dans notre portefeuille d'hôtels. »

Fin 2017, OYO a également lancé OYO Home, un marché similaire à Airbnb pour la location à court terme. En avril 2018, le premier OYO Home a été lancée à Dubaï.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?