Accéder au contenu principal

Analyses

Apple Pay, AliPay et WeChat Pay... Les groupes hôteliers s'intéressent au paiement mobile

Cette semaine, deux actualités ont relancé l'intérêt pour les solutions de paiement mobile. Apple d'abord, par la voix de son CEO, Tim Cook, a annoncé lors de la traditionnelle Keynote l'introduction d'une Apple Card pour renforcer la solution de paiement mobile Apple Pay. Il était précédé à quelques heures d'intervalles par la direction de WeChat Pay, la solution de paiement mobile intégré à l'application chinoise WeChat, qui dévoilait lors d'une conférence avec ses partenaires étrangers sa nouvelle stratégie baptisée "One for Billion". Mais quels intérêts pour les hôteliers ?

Deux technologies et plusieurs dizaines de solutions existantes pour le paiement mobile

En dehors des firmes chinoises, la majorité des solutions de paiement mobile utilisent la technologie NFC qui fonctionne grâce à un équipement électronique intégré dès sa construction au smartphone et un logiciel dédié. Les solutions sont principalement proposées par les constructeurs de smartphone et ce sont sans surprise Apple et Samsung, les 2 leaders historiques, qui ont le plus grand nombre d'utilisateurs parmi les solutions NFC. Jugée comme étant fiable et sécurisé, cette solution nécessite cependant que les magasins s'équipent de lecteurs NFC. C'est pourquoi l'Apple Card présentée par Tim Cook lors de la dernière keynote permettra d'accélérer le développement d'Apple Pay. En activant la carte grâce à son smartphone, il sera ensuite possible de payer via n'importe quel lecteur traditionnel. Quel intérêt pour l'utilisateur alors ? Apple espère encourager l'utilisation de sa carte en proposant une remise de 1 % (dans les magasins tiers) à 2 % ou 3 % chez Apple.

L'innovation d'Apple est liée au développement des 2 solutions chinoises, We Chat Pay et AliPay, qui utilisent quant à elles la technologie QR code plus facilement déployable chez les commerçants puisqu'elles ne nécessite qu'une inscription des commerçants sur les 2 plateformes et l'utilisation d'une application mobile spécifique. Pour autant, le nombre d'utilisateurs des 2 solutions AliPay et Wechat Pay se confond avec le nombre d'utilisateurs des 2 plateformes Alibaba et WeChat et rend pour l'instant difficile une estimation du nombre d'utilisateurs réguliers des 2 solutions de paiement mobile.

AliPay et WeChat Pay visent un déploiement rapide à l'international

Alipay est la solution de paiement d'Alibaba, souvent présenté comme l'Amazon chinois. La plateforme de ecommerce s'est développée grâce à un catalogue de produits très diversifié et investit depuis plusieurs années dans le toursime via sa plateforme dédiée Fliggy, véritable agence en ligne permettant de réserver vols, hôtels et activités. 

WeChat Pay est la solution de WeChat, une application de messagerie comparable à Whatsapp mais qui est personnalisable grâce à un store interne permettant d'y intégrer un large éventail de "mini-programmes" (plus de 1 million de WeChat Applications dont certaines proposent les mêmes services que Booking, Uber ou TripAdvisor...). Un modèle innovant dit "d'applications dans l'application" ("Apps in-App" en anglais) qui a conquis très largement la Chine et les pays voisins. La plateforme revendique plus d'un milliard d'utilisateurs en 2019 et vise un développement à l'international. Lors de sa conférence fin mars, le groupe a dévoilé quelques chiffres sur la croissance exponentielle de sa solution de paiement : une augmentation de 500 % du volume de transactions et de 700 % du nombre de commerçant acceptant la solution de paiement. 

Les Chinois, premiers utilisateurs de solution de paiement mobile

Selon une étude (Statista Digital Market Outlook), en 2018, les Chinois seraient 349 millions à utiliser des solutions de paiement par mobile contre 60,1 millions aux Etats-Unis, 12,4 millions au Royaume-Uni et 5,7 millions en France. En France, c'est davantage le paiement par carte sans contact qui se développe (le montant des dépenses est passé de 6 milliards en 2016 à plus de 12 milliards en 2017). 

Ces tendances de consommation se vérifient également à l'étranger où les visiteurs chinois utilisent, dans 28 % des cas, le paiement par mobile contre 5 % pour les autres visiteurs. Une tendance à la hausse si l'on en croit les derniers résultats des ventes dans les magasins parisiens pendant le Nouvel An Chinois. 

Fluidification du check-in et attractivité pour les clients chinois

Dès 2015, le groupe Marriott s'était rapproché d'Apple et avait commencé à déployer la solution Apple Pay dans ses hôtels en présentant comme principal avantage la simplification du check-in. En 2017, le groupe américain s'est également tourné vers Alibaba, par l'intermédiaire de sa plateforme voyage Fliggy, pour créer une joint-venture dont les objectifs à court-terme étaient principalement de proposer l'ensemble du portefeuille d'hôtels sur Fliggy et de déployer la solution Alipay dans un quart des établissements d'ici la fin du premier semestre 2018 en privilégiant les hôtels européens et asiatiques. Une opération stratégique lui offrant une visibilité auprès des 650 millions d'utilisateurs de Alibaba et Fliggy. Les 2 entreprises collaborent également sur le versant technologique pour inventer de nouvelles méthodes permettant d'améliorer l'expérience client grâce à l'automatisation de certaines tâches notamment au check-in. 

ACCOR a récemment rendu public une stratégie de développement auprès de la clientèle chinoise baptisée "China 2020" en début d'année. Le groupe s'était déjà engagé précédemment dans un programme de certification concernant près de 250 de ses établissements d’ici 2020, sur la base des Chinese Optimum Standards, normes assurant le bon accueil de la clientèle chinoise. Grâce au partenariat avec CTrip, agence de voyage concurrente de Fliggy, l'entreprise gagne également en visibilité. Actuellement, plus de 2600 hôtels du groupe y sont déjà référencés. Pour Maud Bailly, Chief Digital Officer, l'enjeu est dé réussir à faire adhérer les clients chinois au nouveau programme de fidélité, All pour Accor Lives Limitless, qui est appelé à devenir un une plateforme proposant un éventail de services autour du voyage. Actuellement, ils sont 3 millions à s'être enregistrés dans le programme de fidélité. 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?