plus

« Notre objectif : un premier investissement murs et fonds d'ici la fin d’année »

4 min de lecture

Publié le 13/05/24 - Mis à jour le 14/05/24

ibis budget Bilbao City

Atland étend ses activités dans l'hôtellerie avec son premier investissement en Espagne. Comme annoncé en mars 2024 lors de sa revue stratégique, Atland souhaite consolider sa présence dans l'industrie hôtelière. Le groupe franchit aujourd'hui une étape importante avec l'acquisition de l'hôtel ibis Budget Bilbao City qui sera exploité par le groupe hôtelier Continuum.

Ouvert en 2019, cet établissement de 149 chambres est situé au cœur de Bilbao, à proximité des principales attractions touristiques de la ville.

Cette acquisition, réalisée au nom de la SCPI Epargne Pierre Europe, représente une opportunité rare dans une destination où les obstacles à l'entrée sur le marché demeurent élevés, et où l'ouverture de nouveaux établissements est limitée.

Positionné sur le segment économique, qui fait preuve d'une résilience structurelle, l'hôtel accueille principalement une clientèle européenne. Cette opération marque également le début d'une collaboration avec le groupe hôtelier Continuum, le deuxième franchisé du groupe Accor en Espagne, avec 5 hôtels et un total de 11 établissements toutes enseignes confondues. Continuum exploitera l'établissement dans le cadre d'un nouveau bail à long terme, scellant ainsi un partenariat prometteur pour l'avenir.

Présent sur l’ensemble de la chaine de valeur de l’immobilier, Atland opère à l'échelle européenne. Fort de ses 244 employés, Atland se concentre sur la gestion d'actifs et le développement de projets immobiliers.

Echanges avec Bruno Juin,Hospitality Investment Director chez Atland, dans le cadre de cette annonce.

« Nous sommes une société de gestion avec plusieurs SCPI qui achètent des actifs avec uniquement des murs incluant des locataires et donc des contrats de bail déjà existants ou à mettre en place. Nous avons également l'objectif de lancer notre fonds, pour des acquisitions en murs et fonds. Sur la partie investissement dans les murs, nous sommes dans une démarche plug and play d’actifs qui fonctionnent bien. C’est le cas de l’ibis Budget à Bilbao.

L’avantage d’Atland c’est notre agilité en termes d’investissement car nous pouvons, pour chaque opportunité, étudier une solution en fonction des différents critères d’éligibilité de nos véhicules d’investissement.

Quand je suis arrivé il n’y avait pas de feuille de route en termes quantitatifs. L'objectif était de développer une compétence hôtelière au sein d'un groupe qui n'en avait pas, nous n’avions aucune urgence à investir. L'objectif est d'investir dans des actifs que l'on considère être intéressants. Ma feuille de route était justement de pouvoir attendre ce moment de marché qui est pertinent. 

Je serais curieux de voir comment la Banque centrale européenne va agir, mais nous n’allons pas vers une baisse des taux d'intérêt aussi rapidement que prévu. Cela peut être un élément qui va faire baisser les prix. Nous sommes par ailleurs dans un environnement géoéconomique complexe. Quelles sont les motivations pour les investisseurs asiatiques et américains à venir investir sur l'Europe ? Elles sont limitées d'un point de vue monétaire parce qu’il y a un risque de change. Ils évoluent pat ailleurs sur des marchés qui sont plus dynamiques.

Je suis très opportuniste dans la façon dont j'identifie les deals. Cela vient sûrement de mes 15 ans d'expérience en conseil qui m’ont permis d'avoir un vaste réseau que j'appelle en direct. Cette démarche nous a permis d'être plus réactifs, d'avoir la chance de commencer à étudier le dossier peut être un peu avant les autres.

Nous aimons être là ou personne ne nous attend. Notre première acquisition est dans une destination que l'on considère, d'un point de vue touristique, extrêmement pertinente et qui, d'un point de vue investissement, nous paraît offrir un rapport qualité-prix idéal. Il faut qu'il y ait une cohérence industrielle, au-delà de l’aspect patrimonial.

Dans l’analyse des dossiers nous cherchons une relation équilibrée avec nos partenaires. Nous privilégions donc une gestion active pour éviter ou anticiper des situations extrêmes ou ceux-ci viendraient à être en difficulté d’un point de vue opérationnel. Notre objectif est d’avoir un regard plus hôtelier qu’immobilier.

Nous avons 4,5 milliards d'actifs sous gestion et maîtrisons toute la chaîne de valeur. Atland c'est aussi de la promotion, c'est aussi du crowdfunding. Atland est a un tournant stratégique avec une volonté de développer de nouvelles compétences et en intégrant des spécialistes dans chaque domaine tant en investissement, qu’en asset management.

D’un point de vue investissement, je constate une dynamique de marché extrêmement rapide avec des sujets qui reviennent sur le marché à des valeur ajustées en très peu de temps. De notre côté, nous avons pris soin de prendre le temps pour structurer un véhicule dédié à l’acquisition de Murs & Fonds de commerce qui réponde aux attentes actuelles des investisseurs. Notre objectif est de concrétiser nos premières acquisitions d’ici à la fin de l’année.»

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?