Accéder au contenu principal

Analyses

Les hébergements insolites : plus qu’un séjour, une expérience

L’époque où les hébergements étaient juste des lieux où passer la nuit lors d’un déplacement est résolue. De plus en plus de personnes font le choix de séjourner dans des hébergements insolites, l’hébergement devenant alors l’élément central du voyage. La demande étant exponentielle, l’offre suit et l’on voit ainsi de plus en plus d’hébergements tous plus insolites les uns que les autres sortir de terre. Zoom sur cette tendance croissante qui souffle un vent d’innovation sur le secteur de l’hospitality.

Immersion au cœur de la nature

L’une des premières images qui vient en tête quand on évoque le terme d’hébergement insolite est celle d’une bulle. Qu’elles soient souples ou rigides, ces bulles ont envahi le paysage hôtelier avec leurs formes si particulières. L’expression « être dans sa bulle » prend tout son sens avec ces hébergements invitant à contempler la nature avoisinante et le ciel étoilé quand la nuit tombe. Une expérience qui évolue donc au cours de la journée et de la nuit, offrant une vue en constante évolution aux hôtes.

En Corse, le Cocoon Village propose 5 bulles à flanc de falaise offrant une vue panoramique de l’Ile de Beauté réputée pour sa nature luxuriante. Situé près de Porto-Vecchio, ce « village » pas comme les autres met ainsi en avant des hébergements insolites qui de plus sont éco-responsables, avec notamment un éclairage et une douche solaires ainsi que des toilettes sèches.

Mais les bulles ne sont pas uniquement l’apanage des destinations naturels, le rooftop d’un hôtel de Zurich dispose d’un tel hébergement. Les clients de l’établissement peuvent séjourner dans cette bulle urbaine du mois d’avril au mois d’octobre. L’EssenCiel, un hôtel insolite près de Rennes, dispose quant à lui uniquement de chambres bulles en acier inoxydable. Un air rétrofuturiste se dégage de ce site unique en son genre.

Les cabanes sont tout autant tendance et permettent une expérience similaire aux bulles. Située au cœur de l’Archipel finlandais, sur l’île de Bärsskär, la cabane Nolla invite à vivre une expérience unique dans des paysages encore sauvages et peu connus. Sa structure invite à explorer l'interaction entre l'homme, l'espace et l'environnement dans un minimalisme respectueux de l’environnement. Ce concept de cabane Nolla vise un tourisme zéro émission, avec notamment des panneaux solaires comme unique source d’énergie. La société Nolla Cabin envisage d’exporter son concept sur d’autres sites naturels en 2022.

Les cabanes se retrouvent aussi dans les arbres, à l’image du Treehotel en Suède qui dispose de 8 cabanes perchées dans une forêt. Ces cabanes, au design très particulier, comporte chacune 350 petites cabanes à oiseaux pour attirer la faune et permettre aux invités de découvrir la vie des oiseaux au plus près. Les cabines sont accessibles par un pont suspendu et sont dotées d'un toit-terrasse offrant une vue sur la forêt.

Le camping nouvelle génération

Avec l’essor du « glamping », contraction de camping et glamour, les possibilités de nouveaux hébergements sont multiples avec une demande en forte croissance. Le groupe Four Seasons dévoile ainsi cette année le Four Seasons Resort Punta Mita, auquel il a décidé d’ajouter « Naviva », un nouveau complexe de luxe abritant des tentes. Naviva proposera une collection de 15 tentes de luxe nichées dans les forêts de la Riviera Nayarit avec vue sur l'océan Pacifique. Le design de ces tentes est inspiré des ailes des papillons. Perchées à flanc de colline, elles sont chacune dotée d'une piscine privée et de vastes terrasses, et certaines abritent des jardins extérieurs.

Habitas inaugure de même un campement de luxe, situé sur la lagune Bacalar au Mexique. Installé à l'extrémité de la péninsule du Yucatán, au sud de la Riviera Maya, Habitas Bacalar abrite 35 cabanes conçues en matériaux naturels. Le site se fond entièrement dans la nature qui l’entoure. Ce campement vise à offrir aux clients un moment d’évasion à travers des activités bien-être tout en préservant le lac au bord duquel il a été construit. Les cabanes sont pourvues d’un toit en chaume et offre une vue plongeante sur le lagon.

L’itinérance regagne également en popularité avec des offres innovantes répondant aux attentes des touristes actuels. NOMADISM propose ainsi un nouveau concept de vans pensés comme de véritables chambres d’hôtels itinérantes. Ce boutique hôtel nomade a dernièrement installé son bivouac au Country Lodge, un domaine situé dans le Parc Naturel Régional du Perche. Baptisé « Family Suite », ce van devient le 25e logement éphémère du Country Lodge.

Roadsurfer propose une offre similaire avec ses vans aux couleurs vives entièrement aménagés disponibles à la location, et son panel de spots où séjourner en camping. D’ores et déjà bien établi en Europe, notamment en Allemagne, France et Espagne, l’entreprise s’étend en Amérique et ouvrira en juin 2022 sa première agence de location à Los Angeles. Parallèlement roadsurfer poursuivra son développement en Europe, en passant de 36 agences à plus de 50 d’ici la fin de l’année. La taille de sa flotte va ainsi doubler, passant de 2500 véhicules à près de 5000 vans. Les nouveaux modèles Road House et Family Finca seront également disponibles en France afin de répondre aux besoins des familles.

Une plongée dans un univers insolite

L’insolite réside aussi parfois dans la thématisation des hébergements poussée au paroxysme, comme le démontre Jean-Christophe Griselin, un ancien professeur d’arts appliqués. Il a décidé de rénover son studio de 17m², situé à Sablé-sur-Sarthe, pour y créer un univers de bande-dessinée et que les locataires puissent y créer leur propre histoire. Il l’a ainsi peint du sol au plafond et l’a aussi meublé de mobilier blanc et de quelques détails noirs pour que l’illusion soit parfaite. Il n’en est pas à coup d’essai puisqu’auparavant il avait rénové un premier appartement en inversant le sol et le plafond. Des meubles et des éléments de décoration se retrouvent ainsi collés au plafond pour jouer avec la perception des visiteurs.

A Berlin, l'hôtel Propeller Island City Lodge faisait rimer hospitalité avec décalé. Au total l'établissement comptait 30 chambres et chacune d'entre elle possédait son propre univers. L'imagination du créateur, Lars Stroschen, n'avait pas de limites et cela se traduit par l'originalité poussé à l'extrême dans chaque thématisation de chambres. Il était ainsi possible de passer une nuit dans la chambre château, la chambre prison, la chambre miroir, la chambre orange ou encore la chambre spacecube. Il n'est désormais plus possible de louer une chambre car l'hôtel a fermé définitivement ses portes en 2017. 

En Belgique, il est possible de plonger dans l'univers de la bande-dessinée franco-belge en séjournant dans l'hôtel Yooma Urban Lodge Bruxelles. Un établissement qui a pu ouvrir ses portes grâce à un partenariat avec les éditions Le Lombard, Dargaud, Dupuis et les Schtroumpfs. De nombreuses chambres ont été conçues, chacune étant dédié à une BD en particulier. On retrouve ainsi des chambres thématisées sur Gaston, le Marsupilami, Yakari, Boule et Bill ou encore Lucky Luke. Pour compléter l'offre et proposer une immersion des plus complètes, l'hôtel dispose également d'un salle d'arcade, une salle de lecture, une salle de jeux ainsi qu'un cinéma. 

A l’aéroport de Zurich, l’Alpine Garden Capsule Hotel propose également un concept des plus insolites. Il se situe juste au-dessus du check-in 1 de l'aéroport et propose 144 « swiss capsules » décorées avec des photos géantes de paysages alpins suisses. Après avoir passé une nuit dans une capsule rendant hommage à la nature suisse, les clients peuvent alors aller enregistrer leurs bagages à l'étage inférieur pour prendre l'avion. Un emplacement et un concept des plus insolites.

Le Walt Disney World Resort, en Floride, pousse le curseur encore plus loin en faisant vivre un séjour en total immersion dans l’univers de Star Wars. Plus qu’un séjour, les visiteurs vivent une expérience à part entière. Le parc promet même « une expérience de vacances qui dépasse tout ce que Disney a créé auparavant ». Les visiteurs embarquent à bord du Starcruiser Halcyon afin d’arriver dans l’atrium du pont principal du navire où commence leur séjour. Tout au long du voyage, les choix des invités déterminent leur histoire personnelle alors qu’ils interagissent avec les personnages de Star Wars. Ils passeront la nuit dans leur cabine où ils pourront observer l’espace et connaitre la progression de leur trajectoire. Un voyage de deux jours, et deux nuits durant lequel les visiteurs sont coupés du monde extérieur. Afin de vivre une expérience en totale immersion.

La possibilité de dormir presque n’importe où

La Ferme Aventure de la Chapelle-aux-Bois a décidé de jouer la carte de l’originalité en ne construisant pas simplement une cabane ou une bulle mais en rachetant des avions pour les transformer en hébergements insolites. Les visiteurs peuvent ainsi séjourner dans la Caravelle, un fleuron de l’industrie aéronautique française, mais aussi dans un Noratlas N°31 de 1954 ou encore dans les deux Antonov AN-2. Chaque avion dispose désormais de lodges entièrement équipés pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes.

Dans la même veine, la station de sports d’hiver La Plagne propose un hébergement des plus insolites : une dameuse. En effet, depuis 2012 les visiteurs peuvent passer dans la nuit dans une dameuse réaménagée, à 2000 mètres d’altitude. Baptisée « Over the Moon », cet hébergement peu commun dispose d’un lit XXL, d’un home-cinéma, d’une salle de bain privative ainsi que d’un jacuzzi. Mêlant ainsi insolite et premium.

De son côté, le Pic du Midi de Bigorre propose de séjourner au cœur d’un laboratoire scientifique dédié à l’observation des étoiles. Considéré comme un observatoire mythique, il accueille des visiteurs dans des chambres habituellement réservées aux chercheurs. Jusqu’à 19 personnes peuvent dormir dans ce site perché à 2 877 mètres d’altitude. En plus de passer une nuit dans ce lieu peu ordinaire, les visiteurs ont accès aux outils de l’observatoire, parmi lesquels le plus grand télescope de France.

Le littoral abrite également des hébergements loin d’être conventionnels comme le Phare de Kerbel en Bretagne. Ce phare est le seul habitable en son sommet de France. Les visiteurs ont ainsi l’occasion de passer une nuit dans la peau d’un gardien de phare, une expérience unique en son genre. Perché à une hauteur de 25 mètres, les gardiens d’une nuit bénéficient d’une vue panoramique à 360° allant de Belle-Île à la rade de Lorient en passant par la petite mer de Gâvres, Groix, et Port-Louis. Le phare est évidemment entièrement équipé pour assurer un séjour en tout confort.

Marriott Bonvoy, le programme de fidélité du groupe, offre une expérience hors norme à ses adhérents. En effet, deux personnes auront l'occasion de dormir dans une suite du stade de football de l'équipe de Manchester qui a été transformé en chambre d'hôtel pour l'occasion. Cette chambre unique en son genre offre une vue imprenable sur le terrain et les deux invités se réveilleront là-bas un jour de match. Un match entre les clubs Manchester et Chelsea qui aura lieu en mai 2022. En plus de simplement gagner un séjour, les deux invités pourront assister à l'entraînement de l'équipe, visiter les coulisses du stade, rencontrer les joueurs du club et obtenir des billets pour les matchs. 

Un marché qui ne connait pas la crise

Les hébergements insolites connaissent un réel essor depuis maintenant une petite dizaine d’années. Un succès qui peut notamment s’expliquer par le côté expérientiel qu’offre ce type d’hébergement, répondant ainsi à une demande croissante de la part des voyageurs du monde entier. Les touristes vivent ainsi une expérience unique qui les sort complétement de leur environnement habituel et les dépayse le temps d’une ou plusieurs nuits.

L’aspect esthétique renforce de même l’attractivité de ces hébergements, en concordance avec l’essor des réseaux sociaux tels qu’Instagram où les voyageurs postent des photos de leurs lieux de vacances y compris les hébergements si ces derniers sont « instagramables ». De nombreux influenceurs voyage mettent en avant sur leur compte des hébergements insolites car c’est à coup sûr des centaines, voire des milliers, de likes que récolteront par la suite ces photos. De nombreux acteurs ont ainsi émergé ces dernières années pour distribuer ces nouveaux concepts d’hébergements tels que Insoolite ou Abracadaroom. Airbnb a même dédié un onglet aux hébergements insolites en permettant aux utilisateurs de la plateforme de les rechercher par catégorie. Parmi ces nombreuses catégories on retrouve : maisons troglodytes, cabanes dans les arbres, dômes, yourtes ou encore moulins à vent.

Les coffrets cadeaux type Smartbox et Wonderbox mettent aussi souvent en lumière ce type d’hébergement en proposant des box « Nuit insolite pour deux » ou « Week-end insolite et gourmand ». Un marché en plein boom qui devrait continuer sur cette lancée puisque la tendance est au tourisme expérientiel avec des offres toujours plus créatives et différenciantes. Pour le moment, une grande partie de ces hébergements sont gérés par des particuliers. Mais les professionnels du secteur de l’hospitality commencent à montrer un intérêt pour ce marché qui pourrait leur permettre de générer d’importants revenus.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?