Accéder au contenu principal

Actualités

Hôtellerie très économique : Vers quelle évolution ?

Deux expériences, l’une très récente avec la présentation du concept easyHotel, l’autre plus ancienne avec l’ouverture de The Generator à Londres, conduisent à s’interroger sur les innovations qui pourraient faire évoluer les concepts de l’hôtellerie très économique. Coup de projecteur sur ces deux options très différentes.

L’hôtellerie très bon marché est la porte d’entrée du secteur marchand hôtelier à l’attention des clients qui, jusqu’à présent, avaient recours aux amis et à la famille. Son évolution est donc très importante. Le fondateur d’easyJet, Stelios Haji-Ioannou veut lui appliquer le principe low-cost. Il a présenté le premier easyHotel de 25 chambres en travaux sur Cromwell Road, dans le coeur de Londres. Il ouvrira en septembre 2004 comme le premier maillon d’une chaîne qui a des ambitions internationales, avec l’espoir de révolutionner l’industrie hôtelière comme easyJet a bouleversé le transport aérien. Après avoir hésité sur l’étendue des équipements, Stelios Haji-Ioannou a opté pour une chambre spartiate mais comprenant une cabine de douche et des toilettes privées. Le voyageur profite ainsi d’un confort minimum en étant autonome. La chambre mesure environ 3 mètres sur 3 et son aménagement fait largement appel aux techniques de plastique moulé, très économiques, déclinant la couleur orange chère aux filiales d’easyGroup." Nous avons en projet d'ouvrir un Generator dasn chaque grande capitale européenne. La concrétisation dépend beaucoup du prix de l'immobilier pour trouver un bâtiment assez grand et bien situé pour maintenir l'intégralité du concept dans une gamme de tarif accessible". L'investissement de Berlin était de 5 millions d'euros pour un établissement en location.Elle ne comporte ni télévision, ni téléphone et aucun élément de décoration, même pas de moquette pour faciliter l’entretien. Les clients doivent apporter leurs affaires de toilette et le ménage quotidien est facturé en supplément. L’hôtel n’offrira aucun autre service que l’hébergement, ni bar, ni restauration. La limitation des coûts permet de réduire le prix de vente qui sera modulé de 5 à 60 livres Sterling, de 7,5 à 90 euros, en appliquant un yield management très poussé. Les réservations prises par Internet longtemps à l’avance en période creuse profiteront du tarif le plus bas. A l’inverse les ventes de dernière minute seront “pénalisées”. Pour son fondateur, l’easyHotel de Londres atteint son seuil de rentabilité avec un prix moyen chambre de quelque 45 euros. “Nous nous situons entre la moins chère des chambres d’enseignes hôtelières, facturée au minimum 100 euros et le monde des bed & breakfast bon marché mais au confort très aléatoire”, explique Stelios Haji-Ioannou. “Nous considérons que de nombreux clients sont prêts à sacrifier un peu d’espace pour des prix plus accessibles”.Le développement du concept est déjà planifié dans les grandes métropoles à travers le Royaume-Uni, mais aussi dans les grandes destinations touristiques du monde : New York, Paris et Barcelone. Après une première série d’investissements en propre pour démarrer et affiner le concept, easy- Group veut s’appuyer sur la franchise pour accélérer l’étendue du réseau.The Generator, l’auberge de jeunesse accessible aux adultesA proximité de Russel Square, dans le centre de Londres, The Generator est ouvert depuis 1995. Dans un grand bâtiment réaménagé, il offre 837 lits répartis pour une partie dans des “dortoirs” de 4 à 8 lits et des chambres privées pour une à 8 personnes. Toutes les chambres ont un cabinet de toilette et les dortoirs ont des casiers sécurisés, avec une salle de bain sur le palier. Le prix de la nuitée, à partir de 15 euros, inclut draps et serviettes de toilette ainsi que le petit-déjeuner. The Generator est aussi un lieu animé avec son London bar, ouvert de 18 h à 2 h du matin, avec écran de télévision géant, musique d’ambiance et karaoke. L’établissement comprend également un restaurant cafeteria Fuel Stop, et un Internet café ouvert 24 h/24, avec des jeux électroniques, billards, Tv par satellite, et un boutique. Le centre d’information permet aussi de réserver des excursions, des billets de train et d’avion.La réservation par Internet représente 40 % des ventes, en augmentation constante et les tour-opérateurs s’intéressent beaucoup à cette opportunité économique de loger des groupes et des individuels en centre-ville.The Generator est un concept développé par MBI MBO, un fonds d’investissement fondé en 1993, propriété de la famille Duffy. La société possède cinq hôtels sous enseignes économiques et une filiale Generator Hostels Ltd, spécifique pour ce créneau. Le succès de l’établissement londonien a conduit Generator Hostels Ltd a ouvrir une seconde "auberge" à Berlin de 850 lits. Pour Kingsley Duffy, son directeur général, le produit est appelé à évoluer : "The Generator London a été ciblé pour la clientèle des routards et des étudiants, mais notre second établissement de Berlin possède une plus grande variété de chambre - pour toucher plus largement la clientèle familiale et même les voyageurs d'affaires avec un budget limité".

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?