Opérations

plus

Hôtellerie économique parisien : B&B Hotels se réorganise pour grandir plus vite à l'international

4 min de lecture

Publié le 11/01/11 - Mis à jour le 17/03/22

En nommant Marco Pimentel directeur général France de la chaîne B&B Hôtels, Georges Sampeur, président du directoire, veut libérer du temps et de l’énergie pour piloter la croissance européenne du groupe qui compte 42 hôtels à l’étranger pour 184 dans l’Hexagone. Il peut compter sur son nouvel actionnaire, le fonds Carlyle, pour accompagner ce développement en finançant de nouvelles constructions, et sur la franchise.

Le groupe B&B Hôtels compte désormais une direction générale France, confiée à Marco Pimentel, surnom­mé le “Monsieur Marketing” de l’hôtellerie économique. Arrivé en 2007 au poste de directeur du Marketing et des Ventes, Marco Pimentel accède aujourd’hui à la tête de l’organisation française du groupe. Il a, par le passé, successi­vement occupé les fonctions de responsable du renouveau de la marque Ibis, du portefeuille des marques économiques et de l’en­semble des marques hôtelières du groupe Accor. Au travers de ses différentes expériences internatio­nales, il a également développé de nouvelles activités de service telles que le travail intérimaire, les tic­kets-restaurants et les chèques cadeaux au Brésil, avant d’être en charge du lancement du Parc Astérix en France.Le nouveau directeur général com­mente : “Les entreprises de service se vivent sur le terrain. Le renforce­ment de notre organisation doit nous permettre d’avoir une proxi­mité encore plus forte avec chaque hôtel, chaque directeur, chaque gérant-mandataire partenaire. C’est ainsi que nous connaîtrons encore mieux nos clients”.Pour l’accompagner dans cette nou­velle mission, Hubert Bruzac, directeur du Réseau, est nommé directeur général adjoint. Alors que le développement s’est principale­ment opéré en filiale, avec le recours au dispositif de la gérance-mandat, la poursuite de la crois­sance en France, qui se veut “sélec­tive et qualitative”, fera aussi appel à la franchise avec une structure dédiée. Elle est confiée à Arnaud Lemonnier, ex-directeur commer­cial qui a un parcours exemplaire au sein du groupe. Ancien gérant man­dataire, il est devenu directeur régional, puis directeur des Opérations, responsable de l’ouver­ture de gros porteurs récents, comme le B&B de Malakoff, avant de rejoindre l’équipe de Marco Pimentel. “Il cumule l’expérience terrain avec un excellent contact auprès des directeurs et gérants, et celle de la politique commerciale du groupe, formé à mon école”, sourit le directeur général France. Georges Sampeur souhaite ainsi répondre aux demandes adressées au siège pour compléter la présence dans des villes non prioritaires au titre des filiales à raison de 10 à 15 franchis chaque année.Au-delà de ce besoin d’une plus grande proximité avec un réseau qui s’est fortement développé en France au cours des cinq dernières années, Georges Sampeur veut pou­voir consacrer plus de temps au développement à l’international, concrétisé en Allemagne, mais tout juste amorcé en Pologne et dans les pays limitrophes cibles, comme l’Espagne ou l’Italie. “Je suis convaincu que cette nouvelle orga­nisation opérationnelle nous assure des conditions idéales pour notre développement. Dans tous les pays dans lesquels la marque B&B est présente ou va se développer, une entité forte est créée, avec son propre «patron», son fonctionne­ment, et même un produit conçu spécialement pour le marché local», a-t-il indiqué en annonçant la nomi­nation de Marco Pimentel.Repris l’été dernier par le fond d’in­vestissement Carlyle, B&B Hôtels affiche un plan de développement européen ambitieux, fort du soutien que lui apporte son actionnaire de référence, qui financera les acquisi­tions et constructions neuves. Avec pour objectif de franchir la barre des 300 hôtels d’ici 5 ans, il lui reste à formaliser 75 nouvelles ouvertures en jouant sur les deux modèles : filiales et franchise. En Allemagne, outre le partenariat conclu avec Tank & Rast, venant compléter le réseau de filiales, les ouvertures en propre doivent y doubler la présence de B&B outre-Rhin. Les premières incursions et projets en Italie ou en Espagne, limitrophes des frontières françaises pour profiter de l’effet réseau méritent d’être poussées plus loin. Georges Sampeur est en quête de contrats de master franchise terri­toriale qui accélèreraient le mouve­ment, y compris sur d’autres zones comme les Pays-Bas et le Portugal. Il ne s’interdit pas non plus de profi­ter d’appel du pied opportuniste comme au Maroc.L'année 2010 devrait s'achever sur un chiffre d'affaires au-delà des 200 millions d'euros, soit une progres­sion de 15% sur 2009, et une hausse de RevPAR de quelque 5%.

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?