Accéder au contenu principal

Actualités

Hôtellerie économique : le réseau Brit Hotel accélère sa croissance

Avec sa formule originale de contrat de licence de marque, le réseau Brit Hotel est à mi-chemin de la franchise et du réseau volontaire. Au cours de l’année 2009, une quinzaine d’hôtels est venue le rejoindre (12 hôtels existants et 3 ouvertures neuves), soit un apport de 670 chambres. En janvier 2010, il compte 92 adhérents en 2* et 3* (près de 4 000 chambres), dont 77 hôtels en activité et 15 en développement déjà signés qui ouvriront entre 2010 et 2011. Au rythme actuel, la chaîne compte franchir la barre des 100 Brit Hotel avant la fin de l’année avec de nouvelles adhésions d’hôtels indépendants. Propriétaire de l’enseigne, le groupe Couedic Madoré Holding compte déjà 13 hôtels en filiale, un 14e ouvrant en avril prochain. La filiale Brit Hotel Développement, dirigé par Jean-Virgile Crance, gère l’apport commercial du réseau à ses adhérents.Outre la poursuite des actions commerciales, le réseau va mettre en place une carte de fidélité à puce qui attribuera des chèques cadeaux à partir de la 10e nuitée dans un hôtel. 2010 sera aussi l’année de la formation, “un besoin ressenti par nos adhérents et que nous avons organisé à travers une quarantaine de modules courts", conclut le directeur général.Présence sur les salons, contrats avec les tour-opérateurs français et internationaux, centrale de réservation Internet, tous les outils classiques sont mis en oeuvre pour traverser une période difficile. En 2009, le site Internet a généré 2 M d’euros de réservations, dont près de la moitié en direct, le reste provenant des partenaires que sont Booking.com ou Venere.com. Par ailleurs, l’action de l’équipe commerciale a suscité pour quelque 7 millions d’euros de business potentiel (-7% sur 2008), dont 90% concernent du trafic autocariste. La concentration des demandes de réservation sur des périodes et sur des lieux touristiques précis conduit à une plus modeste concrétisation de chiffre d’affaires réel pour les hôtels. “Il arrive souvent que l’hôtel soit déjà complet ou que le client annule au dernier moment", confie Jean-Virgile Crance, qui analyse attentivement les raisons de CA refusé. En fait, 1,1 million d’euros ont atterri dans les caisses des adhérents, ce qui représente néanmoins 27% de hausse sur 2008. En dehors du CA Groupes, plutôt en retrait en 2009, Brit Hôtel a développé un partenariat avec Promovacances, qui a généré plus de 300 Keuros de demandes de réservations individuelles, le triple de l’an passé. La vente de chèques cadeau, encore marginale, a néanmoins progressé de 12%.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?