Accéder au contenu principal

Actualités

Un été mouvementé dans l'hôtellerie de plein-air

Alors que la saison estivale s'achève, l'hôtellerie de plein air fête la rentrée avec une succession de mouvements en tout genre (créations, acquisitions, ventes...) qui ont rythmé ces deux mois de grandes vacances scolaires. Retour sur les grands changements annoncés pendant l'été.

Quatre campings supplémentaires pour Capfun

Depuis leur dernière opération en mai dernier, Capfun poursuit sa politique de rachat dans la France entière. Quatre nouveaux sites ont rejoint le groupe durant la saison estivale, saison qui plus est « globalement correcte » voire très positive pour les côtes atlantique et bretonne, comme ce fut le cas dans l’hôtellerie. Ce rachat représente un volume total de 1 160 emplacements.

Les nouvelles unités sont :

  • La Nautique (4 étoiles, 390 empl.) à Narbonne (Aude)
  • La Chênaie (4 étoiles, 335 empl.) à Pornic en Loire-Atlantique (44), anciennement Yelloh ! Village
  • La Route Blanche (5 étoiles, 269 empl.) à Bréville-sur-Mer (Manche)
  • Le Val d’Authie (5 étoiles, 164 empl.) à Villers-sur-Authie (Somme), vendu par Sites et Paysages (voir plus bas)

Les derniers ajouts de Yelloh! Villages à l’horizon 2020

Alors qu’avant la haute saison le groupe annonçait cinq nouvelles adresses pour l’année prochaine, il vient d’en rajouter deux autres à son pipeline.

Il s’agit donc de :

  • Le domaine de l’Orée, aux Sables d’Olonne (Vendée) : établissement classé 4 étoiles avec 307 emplacements
  • La Clairière, à La Tremblade (Charente Maritime) : camping 4 étoiles avec 292 emplacements et une piscine lagon

Quatre nouveaux membres chez Sites et Paysages

La chaîne va intégrer quatre nouveaux sites d'ici 2020. Sites et Paysages détiendra ainsi un total de 48 établissements de plein air, répartis sur l'ensemble du territoire français métropolitain, que ça soit sur les littoraux, en montagne, ou encore dans les espaces ruraux.

Les nouveaux campings sont :

  • La Rivière fleurie (3 étoiles, 66 empl.) à Saint-Antoine-de-Breuilh (Dordogne).
  • Le Moulin de Chaules (3 étoiles, 56 empl.) à Saint-Constant (Cantal)
  • La Motte (4 étoiles, 91 empl.) à Vendrennes (Vendée)
  • Le Pouldu (3 étoiles, 100 empl.) à Clohars-Carnoët (Finistère)

A côté de ces acquisitions, le réseau s'est délesté de deux unités :

  • Le Val d’Authie (5 étoiles, 164 empl.) à Villers-sur-Authie (Somme), récupéré par Capfun (voir plus haut)
  • Aux Portes des mille sources (3 étoiles, 80 empl.) à Bugeat (Corrèze)

Lancement de la chaîne Treflio

Nouvelle chaîne de campings 3 étoiles, Treflio se lance sur le marché avec un portefeuille de 13 établissements pour commencer (dont deux qui sont d'anciennes unités Airotel – ce dernier n'intégrant plus que des établissements haut de gamme).

Le portefeuille contient :

  • L’Eau vive (3 étoiles, 155 empl.) à Dauphin (Alpes-de-Haute-Provence)
  • Parc Bellevue (3 étoiles, 245 empl.) à Cannes (Alpes Maritimes)
  • Le Saint Lambert (3 étoiles, 133 empl.) à Millau (Aveyron)
  • Le Chant des Oiseaux (3 étoiles, 150 empl.) à Royan (Charente-Maritime)
  • Les Floralies (3 étoiles, 232 empl.) à Dolus d’Oléron (Charente-Maritime)
  • L’Océan (3 étoiles, 206 empl.) à Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime)
  • Le Repaire (3 étoiles, 108 empl.) à Thiviers (Dordogne)
  • Camping de Kersentic (3 étoiles, 81 empl.) à Fouesnant (Finistère)
  • La Forêt Lahitte (3 étoiles, 111 empl.) à Parentis-en-Born (Landes)
  • Camping du Bord de Mer (3 étoiles, 88 empl.) à Saint-Michel-Chef-Chef (Loire-Atlantique)
  • La Chataigneraie (3 étoiles, 80 empl.) à Agos-Vidalos (Hautes-Pyrénées), ancienne unité Airotel
  • Les Alizés (3 étoiles, 147 empl.) à Saint-Hilaire-de-Riez (Vendée)
  • La Sorguette (3 étoiles, 164 empl.), à L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), ancienne unité Airotel

Alain Laparra, directeur marketing d’Airotel et Treflio, complète en quelques mots les orientations stratégiques de cette nouvelle chaîne qui s'est spécialisée sur le segment milieu de gamme, orientée pour une clientèle qui veut « se retrouver ensemble, sans pour autant intégrer une franchise » :

Nous n’avions pas d’objectif en nombre d’établissements, mais nous sommes très satisfaits d’être treize pour commencer. D’autant que d’autres campings sont en attente.

Sandaya rachète Les Alicourts Resort

Le groupe de campings Sandaya, qui a déjà repris 27 campings depuis sa création en 2010, a fait l’acquisition des Alicourts Resort en Sologne fin août, établissement classé 5 étoiles ultra haut de gamme à Pierrefitte-sur-Sauldre (Loir-et-Cher) et membre de la chaîne européenne Leading Campings. Il compte 550 emplacements sur un domaine de 67 hectares avec un lac s’étendant sur 4 hectares, un véritable complexe aquatique (trois piscines dont une fermée et chauffée, un bassin à vagues, un jardin et des toboggans d’eau…) un spa de 1 000 m², un golf, une salle de fitness et un terrain de tennis.

Exemple d’une véritable stratégie de développement à moyen terme, le groupe Sandaya entend se développer à hauteur d’une quarantaine de sites d’ici les trois prochaines années.

Nouveau concept de camping à Quiberon, par Odalys

Le groupe va lancer un nouveau concept d’hôtellerie de plein air en 2021, appelé « NOMAD ». Odalys est déjà propriétaire de trois autres marques correspondant à 3 gammes différentes, à savoir « Fun », « Zen » et « Explo », le développement d’une quatrième répond à la stratégie de croissance du franchiseur qui enregistre déjà 82 campings dont 12 qu’il gère directement.

Antoine KIEFFER, Directeur Général Adjoint du Groupe Odalys, complète :

Si plusieurs projets de campings NOMAD sont à l’étude, le Groupe Odalys entend accroître sa présence sur le marché de l’hôtellerie de plein air en se développant sur l’ensemble de ses gammes. Cette stratégie de développement raisonnée passera par la création de nouveaux sites ou la prise en gestion de campings existants.

Le concept repose sur un système de module d’habitation léger de plein-air, que ça soit un mobil-home, une cabane ou un lodge, conçu sur mesure, et une fois assemblé sera « posé » sur site dans sa destination finale. Aussi les différents logements « seront répartis parmi plusieurs îlots d’habitation identifiés par des espaces végétalisés distincts et une ambiance propre ».

Le site retenu, qui est un ancien camping municipal à Quiberon (Morbihan) qui fermera ses portes prochainement en octobre, s’étendra sur 4 hectares et comprendra 165 hébergements qui seront « de couleur noire pour mieux se fondre dans leur environnement », qui plus est « une teinte innovante dans les codes du camping, synonyme d’élégance et porteuse de l’identité bretonne ». En plus de l’hébergement, il proposera divers services tels que de vente au détail à travers une épicerie locale, d’exercice avec un bassin de nage, de détente avec un sauna, ainsi que de jeu avec un espace aqualudique et des installations pour enfants. L'ensemble représente un investissement de 6,8 millions d'euros pour le groupe Odalys.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?