Accéder au contenu principal

Actualités

Hôtellerie de plein air, décryptage d'une montée en puissance

L’hôtellerie de plein air est un segment qui connaît une croissance sans précédent ces dernières années. Aujourd’hui, la France occupe la place de leader sur le marché européen de ce segment et se classe en deuxième position, derrière les Etats-Unis, au niveau mondial. Echange avec Johanna Capoani, Directrice Adjointe - Responsable du portefeuille hôtelier, Swiss Life Asset Managers, France, Pierre Dupuy-Chaignaud, Directeur Associé, 123 Investment Managers et Jacques Masson, Membre du ComEx, Siblu.

L’hôtellerie de plein air en pleine mutation

Le marché de l’hôtellerie de plein air est en pleine restructuration avec un accroissement perpétuel de la demande depuis une vingtaine d’années et corrélativement, une offre de l’hôtellerie de plein air en constante évolution focalisée sur la premiumisation des établissements. En effet, ces derniers sont bien loin de l’image qu’ils renvoyaient il y a encore quelques années.

En réponse à une diminution de 1 142 campings en France enregistrée pendant ces deux dernières décennies, l’offre de campings « haut de gamme » classifiés quatre ou cinq étoiles est en pleine expansion. Ce segment de l’hôtellerie de plein air représente plus de 18% du marché hôtelier, une augmentation de plus de 10 points entre 2000 et 2019.

Jacques Masson, Membre du conseil d'administration de Siblu rappelle dans son propos liminaire que « 43% des campings de catégories quatre et cinq étoiles représentent 71% de la valeur produite par les campings ».

Offrant des équipements, des services et des prestations de plus en plus qualitatifs, les établissements de l’hôtellerie de plein air ont ainsi expérimenté une montée en gamme importante. Grâce aux nouveaux modèles de « mobil-home », l'hôtellerie de plein air propose des hébergements responsables avec des équipements innovants et un confort semblable à celui de l'hôtellerie traditionnelle.

Le marché de l’hôtellerie de plein air résilient face aux crises telles que celle engendrée par la COVID

Depuis 2007, les prix des nuitées du marché hôtelier de plein air sont en constante croissance, bien supérieure à celle de l’hôtellerie traditionnelle et des résidences hôtelières. Ainsi, les différentes crises des deux dernières décennies n’ont eu aucun impact majeur sur les performances de l’hôtellerie de plein air. En effet, ce secteur a été presque épargné par la crise sanitaire de la COVID 19 grâce à des fondamentaux et des business model solides.

Johanna Capoani, Directrice adjointe et responsable du portefeuille hôtelier chez Swiss Life Asset Managers, France, met en avant la résilience de ce segment et souligne que l’hôtellerie de plein air a fait les meilleures performances durant la pandémie de Covid.

L’appétence des gestionnaires d’actifs pour l’hôtellerie de plein air se confirme

Aujourd’hui, Johanna dresse le constat que les levées de fonds sont très importantes et les investisseurs sont plus mobilisés que dans le secteur de l’hôtellerie traditionnelle. La traversée du Covid sans encombre a permis de rassurer les investisseurs sur ce segment.

Ce segment, résilient face aux différentes crises, est de plus en plus convoité par les investisseurs en raison des taux de rendements très attractifs.  Les cinq plus grands groupes de l’hôtellerie de plein air sont à plus de 600 millions de valorisation avec un multiplicateur de 12,8 de leur EBITDA. Johanna déclare que Swisslife continuera à investir dans ce marché de niche qu’est l’hôtellerie de plein air et a pour objectif de doubler la taille de leurs fonds afin d’atteindre 300 millions d’€ d’investissements, associé à de grands opérateurs.

Les limites de l’hôtellerie de plein air

Pierre Dupuy-Chaignaud, Directeur associé de 123 Investment Managers, souligne les différentes limites d’investissement de ce marché de niche. D’une part, ce segment dispose d’une réelle fragmentation, seulement 22% des campings appartiennent à des groupes, entrainant des difficultés à faire grossir un portefeuille de ce segment. D’autre part, l’hôtellerie de plein air est extrêmement régionalisée. Les destinations les plus convoitées de l’hôtellerie de plein air, telles que les destinations en bord de mer, sont souvent des emplacements plutôt premium mais sont aussi de plus en plus contraints à des réglementations légales et environnementales du littoral, de la région et du pays.  Ainsi, cela limite la création de nouveaux établissements de plein air.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?