Accéder au contenu principal

Analyses

Héberger et servir : une tradition britannique

« Pensez WHITBREAD et vous pensez à la bière. Mais plus pour longtemps » a écrit The Independent en 1999 et, bien sûr, 19 ans plus tard, Whitbread est devenu l'un des 20 plus grands groupes hôteliers du monde.

Cette évolution n'a pas été inédite au cours des dernières décennies. Plus récemment, Brewdog a ouvert son premier hôtel de bière dans l'Aberdeenshire en 2018, avec 26 chambres conçues pour maximiser l'expérience de consommation de bière des clients, afin de compléter le pèlerinage à leur brasserie dans le comté.

Qu'est-ce qui a poussé les brasseurs britanniques vers l'hôtellerie ?

Les activités d'entretien de l'auberge sont ancestrales. Les premières auberges avec des chambres dédiées sur les îles britanniques remontent au 14 ème siècle, lorsque les villes se sont épanouies et le commerce de ville en ville a pris de l’ampleur. Les brasseurs, habitués à ce que les clients dorment sur place, ont décidé d'aménager des chambres et des services d'hébergement à côté de leurs activités de barman. Cependant, l'hébergement des clients est resté une activité secondaire, la production de bière étant beaucoup plus rentable.

Au milieu du XVIIIe siècle, les pubs se multiplient et abandonnent peu à peu la production de boissons, préférant les acheter directement dans les brasseries, tandis que les auberges augmentent leur capacité d'hébergement, devenant ainsi les premiers hôtels, tout en conservant la vente d'alcool et de nourriture comme source principale de revenus.

En 1989, constatant le nombre limité d'acteurs sur le marché de la bière au Royaume-Uni, dominé par seulement 6 brasseries, le gouvernement a commencé à s'inquiéter de la concurrence et de l'ouverture dudit marché. Un projet de loi communément appelé "Beer Orders" a été adopté, limitant le nombre de pubs avec lesquels une brasserie pourrait avoir des liens, forçant ainsi les brasseries à renforcer leurs autres actifs et à élargir leurs activités.

Parmi les 6 leaders de la bière, 3 se sont convertis à l'hébergement :

Après 250 ans de brassage, le groupe Whitbread se spécialise maintenant dans le branding d'hôtels multinationaux, les cafés et la restauration.

De même, Bass Breweries a acquis le groupe Intercontinental Hotels Group en 1998, avant d'abandonner complètement le brassage pour se concentrer sur les services d'hébergement.

Grand Metropolitan était déjà établi en tant que groupe hôtelier avant les Beer Orders, mais en mars 1991, ils avaient vendu leurs dernières brasseries (ils s'étaient installés dans la brasserie en 1972) et avaient abandonné cette activité.

En 2005, lorsque les Beer Orders ont été révoqués, le marché avait profondément changé, les producteurs historiques les plus importants augmentant leurs actifs hôteliers, soit pour la vente au détail de leurs bières, soit en tant que propriétés intégrées.

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?