Accéder au contenu principal

Enquêtes

Offre des groupes hôteliers 2021 en Allemagne : coup de tonnerre, un nouveau n°2 !

Le classement des groupes hôteliers en Allemagne est bouleversé : Marriott dépasse IHG et prend la place de numéro deux. L’opérateur américain, qui avait déjà dépassé Best Western en 2020, a donc gravi deux places en l’espace de 2 ans seulement. Dans le Top 5, les 3 européens reculent, tandis que les 2 américains signent de belles progressions.

Le numéro 1 Accor perd un peu de terrain, mais reste un solide leader avec 365 hôtels et plus de 50 000 chambres, contre 20 000 à son premier poursuivant. Malgré quelques ouvertures, le groupe a vu son parc allemand se contracter de 0,8% en termes de chambres par rapport à l’an passé. Mercure, qui est la marque la plus représentée à l’échelle nationale, a vu 5 de ses établissements changer d’enseigne, tandis qu’une nouvel établissement a ouvert à Lübeck. Le recul du groupe français s’explique également par les sorties de portefeuille de l’ex-Sofitel Berlin Kurfuerstendamm, d’un Novotel à Gera et d’un Pullman à Aix-la-Chapelle. Mais si la perte de terrain est limitée pour le géant français c’est notamment grâce à l’ouverture d’un hôtel sous enseigne Mövenpick (+16,2%) à Stuttgart et de 3 hôtels Ibis Styles (+8,6%). Par ailleurs, un autre hôtel est entré dans le giron du groupe mais sans avoir rejoint l’une des chaînes à l’heure actuelle.

De son côté, Marriott a gravi les échelons de manière remarquable : le géant enregistre la croissance annuelle la plus élevée (+8,3%) de son parc en chambres et un gain net de 9 hôtels. Ce développement accru lui a ainsi permis de surpasser le britannique IHG. Contrairement à ses homologues, Marriott n’a observé aucune fermeture en 2020. Au contraire, la marque Autograph Collection a vu son parc s’agrandir grâce à deux nouvelles unités à Francfort et à Hambourg. Néanmoins, c’est la marque Tribute Portfolio qui enregistre la croissance la plus importante en termes de chambres (+68,1%) grâce à son nouvel établissement de 128 chambres à Francfort. Moxy a ouvert à Hambourg et Essen.

La baisse d’IHG (-3,6%) s’explique en partie par l’importante rotation du parc Holiday Inn Express avec la sortie du portefeuille de 13 unités de grandes capacités et dans des villes majeures, notamment en raison de la procédure de liquidation de Tidal Operations Germany qui vient d’être repris par Westmont en mars 2021. Cette baisse ponctuelle est en revanche compensée par l’ouverture de 8 nouveaux établissements Holiday Inn Express au cours de l’année.

Au 4e rang, le parc hôtelier de Best Western reste relativement stable par rapport à 2020 (+0,2%). Le groupe capitalise sur ses nouvelles marques tandis que sa marque historique perd du terrain. En effet, si le nombre de chambres de Sure Hotel, Sure Hotel Collection et Best Western Signature Collection explose (x4, +83,9% et x5), celui de Best Western perd 8,1%.

Enfin, Wyndham Hotels enregistre une croissance positive de son parc en termes de chambres (+3,2%) malgré la perte d’un hôtel. Cette évolution positive est portée par l’ouverture de 2 nouvelles unités Super 8 à Augsbourg (154 chambres) et Mayence (216 chambres), et par Trademark qui se développe avec H Hotels. Le nombre d’établissements a quant à lui baissé en raison de la sortie
de 4 hôtels Tryp de son portefeuille.

Classement top 5 Allemagne

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?