Accéder au contenu principal

Enquêtes

Classement hôtelier mondial 2019 : qui sont les supermajors de l’industrie ?

Les groupes traditionnels voient leur place dans le classement bousculés par des acteurs asiatiques innovants et avançant à coup d’acquisitions.

Note méthodologique :

Les chiffres publiés dans ce dossier sont issus de la base de données de MKG, première base de données d’offre hôtelière dans le monde et première base de données de performances d’activité dans le monde hors USA. Les données d’offre ont été également obtenues auprès de responsables des groupes hôteliers ou sont tirées de sources officielles pour les chaînes concernées (documents & site de la chaîne, rapports financiers…).

 

10. BTH HOTELS Home Inn

Filiale du conglomérat BTG Hotels (Beijing Tourism Group), le groupe compte développer son enseigne haut de gamme NUO Hotel plus à l’international. Une quinzaine d’hôtels pourraient ainsi ouvrir dans les capitales mondiales telles que, Moscou, Rome et Singapour. Le but étant d’avoir un hôtel dans chaque grande ville mondiale afin que les citoyens de l’Empire du Milieu puissent être hébergés dans des hôtels aux standards haut de gamme chinois lors de leurs voyages à l'étranger.

Entre-temps, NUO Hotel a collaboré avec Lausanne Hospitality Consulting et a créé une académie pour former son personnel dans les domaines du développement des talents, de la formation des cadres, du branding et de la gestion hôtelière. L'hôtel envoie chaque année deux étudiants en Suisse pour y suivre une formation et a développé un système de certification pour ses employés.

Home Inns Chain (Chine) faisant partie à 100 % du groupe a signé en début d’année un accord de coentreprise avec son partenaire China Hyatt Ltd. à Shanghai . Les deux entités Home Inns et Hyatt Hotels and Resorts pourraient créer une nouvelle marque d'hôtels dans le cadre de la coentreprise, ciblant le marché moyen à haut de gamme et visant à répondre aux besoins changeants de la jeune génération de touristes chinois.

L’entreprise commune a pour objectif de mettre en place une coopération entre les deux entreprises afin de tirer parti de l’expertise de Hyatt dans les hôtels haut de gamme, ainsi que du réseau du groupe Home Inns sur le marché chinois.

 

9. Huazhu Hotels Group Huazhu

Si d’un point de vue de développement de son offre Huazhu a réalisé une bonne année, la sécurité de ses données informatiques aura été un défi pour ses équipes. Il a ainsi rapporté que près de 500 millions informations relatives à ses clients auraient été piratées marquant un coup dur pour l’exploitant de marques d’hôtels en Chine, dont celles du groupe AccorHotels.

Huazhu a également annoncé que sa filiale Huazhu Hotel Management a conclu des accords de transfert d'actions avec Beijing Tsingpu Travel Culture Development et Suzhou Tiancheng Jiaqi Tourism Industry Investment, deux actionnaires de Blossom Hill Hotel Investment Management pour acquérir 71,2 % des actions en circulation de Blossom Hill. Ce dernier est un opérateur de boutique hôtels fondé en 2009, dont les racines se trouvent à Lijiang, dans la province de Yunan. Au 31 mai 2018, il comptait 21 hôtels et 575 chambres en exploitation, couvrant 10 villes touristiques en Chine.

« Nous voyons cette acquisition comme une combinaison gagnant-gagnant pour Huazhu et Blossom Hill : avec l'ajout de Blossom Hill Hotels & Resorts à notre portefeuille hôtelier, nous sommes en mesure d'offrir des choix plus diversifiés à nos 100 millions de membres HUAZHU Rewards; en même temps, cette acquisition devrait également améliorer le taux d'occupation de Blossom Hill, » a commenté Jenny Zhang, CEO de Huazhu.

 

8. OYO OYO

Classé 25ème groupe mondial l’année dernière, OYO grimpe à la 8ème place du classement via un modèle de croissance différent.

Son modèle est né du constat de son fondateur Ritesh Agarwal, d’un besoin de structurer et fiabiliser l'offre en Inde. Pour cela, il propose aux propriétaires d'hôtels de mettre aux standards OYO des chambres de leur établissement, qui pourront être louées via l’application très populaire en Inde (téléchargée plus de 10 millions de fois).

Il souhaite maintenant passer à la vitesse supérieure et vise une expansion mondiale avec un parc dépassant celui de Marriott. Le soutien d'investisseurs comme SoftBank Group (qui a investi chez Uber ou encore Wework), Lightspeed India, Sequoia, Greenoaks Capital, Hero Enterprise and China Lodging Group offre à l'indien de belles perspectives de développement qui a recueilli 450 millions de dollars (382 millions d'euros) depuis son lancement en 2013.

Pour s’implanter sur de nouveaux segments, l'indien s'attaque au milieu de gamme avec OYO Town House et au haut de gamme avec la marque Palette. Il met aussi un pied dans le logement avec OYO Living un concept dédié aux millennials et la location de vacances avec OYO Home ou encore d'appartements avec OYO SILVERKEY.

Enfin, il est en train d’entrer sur le marché britannique avec pour objectif de disposer de plus de 5 000 chambres d’ici 2020. Les premières ouvertures d'OYO auront lieu à Londres avec quatre propriétés suivi par d'autres villes, dont Manchester, Birmingham, Glasgow et Edimbourg.

 

7. Choice Hotels Choice

Le groupe américain a lancé une enseigne moyen de gamme : Clarion Pointe. Celle-ci a trouvé son inspiration auprès des franchisés du groupe qui étaient à la recherche d’une nouvelle marque pouvant apporter un coup de jeune à leur établissement. Des « touches de design contemporain » seront apportées aux hôtels et des boissons The Coffee Bean & Tea Leaf seront proposées aux clients.

En début d’année 2018, Choice a acquis WoodSpring Hotels SM Holdings LLC, une société de portefeuille de Lindsay Goldberg Suites pour environ 231 M$. L’acquisition permettra d’ajouter près de 240 hôtels de longs séjours dans 35 états au portefeuille de Choice Hotels, créant ainsi un réseau de plus de 350 établissements dans le monde avec des marques déjà existantes telles que MainStay Suites et Suburban Extended Stay. Si grâce à cette acquisition le groupe américain trouve un nouveau relais de croissance, il devra faire face à l’arrivée de nouveaux concurrents sur son marché tel que le chinois GreenTree.

 

6. AccorHotels AccorHotels

Grâce aux fonds obtenus lors de la vente d’AccorInvest, le groupe a mis le cap sur les acquisitions avec celles du 1er groupe en Australie Mantra Group (830 M€), du conglomérat sud-africain Mantis (à 50%), du suisse Mövenpick Hotels & Resorts (482 M€), du polonais Orbis ou encore du chilien Atton Hoteles.

En juin, AccorHotels a acquis 50 % de l’opérateur étatsunien sbe Entertainment Group qui assure la gestion et l’exploitation d’hôtels, de résidences, de restaurants et de discothèques. Avec pour ambition d’ouvrir 10 établissements sbe au Mexique d’ici cinq ans, ils ont également lancé en 2019 une nouvelle enseigne haut de gamme : The House of Originals.

AccorHotels et Luneng Group ont annoncé débuter un partenariat afin d’étendre leurs offres en Chine. Cette nouvelle alliance aura pour but d’y développer les marques haut de gamme et luxe du groupe, tels que Fairmont, Raffles, Sofitel ainsi que MGallery et Orient Express ou encore The Sebel pour l’instant implantée en Australie et Nouvelle Zélande uniquement.

Enfin, AccorHotels a annoncé l’ouverture prochaine de sa première adresse Orient Express au sein du gratte-ciel emblématique de Bangkok, la tour King Power Mahanakhon. L’Orient Express Mahanakhon Bangkok proposera 154 chambres ainsi qu’un étage entièrement dédié au bien-être.

 

5. Wyndham Hotels and Resorts Wyndham

En Chine, Wyndham a annoncé racheter ses droits de franchise pour sa marque The Days Inn où il opère près de 12 500 chambres. Les droits de titulaire de la licence relatifs aux contrats de franchise individuelle avec les propriétaires d'hôtels Days Inn en Chine ont été cédés au groupe Wyndham. Le groupe américain indique également que l’ensemble des redevances des franchisés Days Inn seront désormais à lui payer directement ; Wyndham devenant ainsi le franchiseur exclusif du système Days Inn en Chine

Wyndham Hotels & Resorts a signé un accord de franchise avec la State Bank of Texas pour le développement de 10 hôtels dans le Midwest et Northeast du pays à l’instar du premier établissement Wingate by Wyndham à Nashville (123 chambres). 

Enfin, Wyndham Destinations est désormais le nouveau nom de Wyndham Worldwide Corporation. Elle a également annoncé avoir finalisé la scission avec Wyndham Hotels & Resorts pour devenir « la plus grande société mondiale de propriété et d'échange de vacances ».

 

4. IHG IHG

IHG poursuit sa croissance durant une année constituée d’acquisitions et de développement de ses nouvelles marques. Ainsi le premier avid hotel a ouvert ses portes aux Etats-Unis à Oklahoma City (87 chambres) et Elie Maalouf, CEO Amériques de IHG déclare concernant l’enseigne économique : « La forte dynamique des avid hotels, avec plus de 130 accords hôteliers déjà signés aux États-Unis, au Canada et au Mexique, positionne fermement la marque comme un moteur de croissance à long terme pour IHG dans les Amériques. »

L’enseigne voco, lancée en juin, a été présentée aux investisseurs. Elle serait un moyen pour IHG d'accélérer les conversions d'hôtels et ses équipes visent à atteindre une offre de 200 établissements d'ici 10 ans à travers le monde. Cinq établissements ont déjà vu le jour dans le monde sous l'enseigne voco : deux en Australie et trois au Royaume-Uni. La naissance de nouveaux hôtels ne saurait tarder puisque quatre hôtels achetés cette année au Royaume-Uni par Covivio sont destinés à être exploité sous enseigne voco.

Holiday Inn poursuit son expansion internationale et a franchi le cap des 100 hôtels Holiday Inn Express ouverts au Canada avec l'ouverture du Holiday Inn Express & Suites Trois-Rivières au Québec (111 chambres), propriété du Groupe Robin.

Le groupe britannique développe également son portefeuille de marques luxe et étend son emprise géographique en renforçant sa position en Asie et Pacifique. Avec la finalisation de l'acquisition d'une participation de 51% dans Regent Hotels & Resorts, le britannique est passé à l'offensive pour développer son offre haut de gamme. Cerise sur le gâteau, il acquiert l'expertise bien-être de Six Senses en 2019 pour $300 millions

IHG a annoncé avoir coopéré avec Baidu Inc. pour lancer plusieurs chambres intelligentes. Souhaitant attirer une clientèle plus jeune, l’acteur chinois Baidu a investi dans l’intelligence artificielle afin de fournir des chambres d’hôtels où presque tout est connecté et contrôlé. Un premier hôtel à Pékin sera équipé de ces nouvelles technologies.

 

3. Hilton Hotels & Resorts Hilton

En vue de préparer son centenaire d’existence, Hilton reste dans le top 3 des plus grands groupes mondiaux via une croissance de plus de 50 000 chambres.

Dans la lignée du déploiement des hostels et offres budget, ainsi que l’apparition de nouvelles marques proposant des « micro-chambres » Hilton a annoncé avoir également créé une enseigne pour occuper ce marché. Concrètement Motto by Hilton est la 15ème enseigne du groupe américain et proposera des chambres deux fois plus petites que celles de Hampton by Hilton. D’une superficie de 15 mètres carrés, elles disposeront de lits muraux, cabines de douche et toilettes. Le groupe indique que le prix de ses chambres devrait être « plus abordable ». Le premier hôtel de la marque (104 chambres) devrait ouvrir dans la banlieue de Londres en 2020 et sera développé avec Dominvs Group.

Hilton développe également son offre dans les Caraïbes et en Amérique latine où il a annoncé une alliance stratégique avec Playa Hotels & Resorts, marquant une expansion du portefeuille d'all-inclusive resorts de l'opérateur dans les Caraïbes. Déjà partenaire avec Hyatt où ils ont précédemment lancé deux resorts, Playa travaillera avec Hilton pour créer près de 1 300 nouvelles chambres dans cette zone géographique.

Enfin, en Asie le Hilton Taipei Sinban (400 chambres) a ouvert ses portes marquant le retour de la marque sur le marché taïwanais.
 

2. Jin Jiang International Jin Jiang

Acquisition de l’année et symbole de la montée en puissance des acteurs chinois dans l’hôtellerie, Jin Jiang détient désormais 94,12% de Radisson AB malgré plusieurs refus de la part du comité indépendant de Radisson AB.

Dans une interview pour Hospitality ON, Elie Younes Executive Vice President & Chief Development Officer chez Radisson Hotel Group nous indiquait : "nous avons bon espoir que leur arrivée nous ouvre le marché chinois et accélère notre expansion mondiale.". Si l’expansion en Chine sera à suivre durant les prochaines années, le développement en Afrique est déjà sur les rails. Au Nigeria, Radisson Collection vise l’ouverture prochainement de trois établissements dont deux à Lagos.

Actionnaire de AccorHotels depuis 2016, Jin Jiang a franchi le seuil de 15% des voix d'AccorHotels à la suite de l'attribution de droits de votes doubles le 2 juin. Il détient 11,65 % des parts d’AccorHotels le 9 octobre et envisage en fin d’année de demander la nomination d'un ou plusieurs représentants au conseil d'administration.

Louvre Hotels Group présentera de son côté les 18 établissements du groupe de luxe Barrière sur sa plateforme en ligne dans le cadre d’un partenariat de distribution visant à accroître la clientèle asiatique dans leurs établissements. L’enseigne budget Première Classe voit son offre baisser en Europe (-6,0 %) et travaille sur une nouvelle décoration dans les chambres.

 

1. Marriott International Marriott

Grand chantier étalé sur plusieurs années, la fusion de son programme de fidélité avec celui de Starwood a alimenté l’actualité hôtelière de 2018. Ainsi en août, ses équipes annoncent avoir réussi l’unification de ses différents programmes sous un seul ensemble d'avantages et une seule devise couvrant l'ensemble du portefeuille de fidélité de 29 marques, elles découvrent en septembre être victime d’un piratage de renseignements concernant environ 500 millions de clients. Marriott Bonvoy, le nouveau programme de fidélité rassemblant sous un seul nom Marriott Rewards, The Ritz-Carlton Rewards, Starwood Preferred Guest (SPG), sera lancé courant février 2019.

Marriott poursuit la transformation de son enseigne haut de gamme Sheraton via notamment un investissement d’un demi-milliard de dollars des propriétaires des établissements en rénovatopn. Toujours dans le même segment, le groupe poursuit le développement de son offre et dispose d’un pipeline de près de 16 000 chambres pour JW Marriott, 7 700 chambres pour W et 4 500 chambres The Luxury Collection. L’accent sera également mis sur le continent africain où le groupe compte atteindre 220 hôtels et 38 000 chambres d’ici 2023, soit une hausse de 50% de son parc de chambres par rapport à aujourd'hui selon le groupe américain. Enfin, l’américain a lancé une nouvelle entité The Ritz-Carlton Yacht Collection le positionnant ainsi parmi les premiers champions hôteliers à proposer des bateaux de croisières. Trois yachts haut de gamme vont être construits, dont le premier fera ses débuts en mer en février 2020.

Enfin, côté bourse l’entreprise poursuit sa stratégie de rachat d’actions. Depuis le début de l'exercice jusqu'au 8 mai, elle a ainsi racheté 7,9 millions d'actions pour 1,1 milliard $ à un prix moyen de 137,95 $ par action.

 

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?