Accéder au contenu principal

Analyses

Classement mondial 2010 MKG des groupes hôteliers : Pendant la crise, la croissance continue : 432 000 nouvelles chambres ajoutées

Malgré la crise la plus grave traversée par l’économie mondiale depuis les années 30, l’évolution du parc hôtelier mondial – hôtels indépendants et chaînes confondus – affiche une croissance positive de la capacité d’hébergement de 2,7% pour frôler les 20 millions de chambres homologuées dans le monde (19 690 000 chambres) au 1er janvier 2010. Cela correspond à une croissance nette de quelque 432 000 chambres dans le monde, toutes catégories confondues, avec un dynamisme renouvelé dans les continents hôteliers les plus matures : 170 000 nouvelles chambres en Amérique du Nord (+3.1%), 138 000 chambres supplémentaires en Europe (+2.2%) et seulement 98 000 en Asie-Pacifique (+1.9%), 63 600 en Amérique latine (+4.8%) et 52 700 en Afrique-Moyen Orient (+4.2%).Cet accroissement net de la capacité, initié par des projets lancés avant le début de la crise, est soutenu par l’activisme des chaînes hôtelières, dont le rythme de croissance a atteint 4,2% au cours de l’année 2009. L’année 2009 aura surtout été une année de consolidation avec de rares opérations de croissance externe (alors qu’on pouvait s’attendre à des défaillances d’entreprises fragilisées par la crise). Le Groupe du Louvre et NH Hoteles ont chacun repris un groupe pour compléter leur implantation géographique : Golden Tulip pour le premier et Hesperia pour le second. Le dynamisme des groupes hôteliers est plus sensible dans les pays émergents répartis sur les continents Asie-Pacifique et Afrique Moyen-Orient, qui ont affiché des rythmes de croissance trois fois supérieurs aux «vieux» continents. Il est à prévoir que ce rythme sera plus modéré dans les années à venir, vu la réduction de certains pipelines devant les difficultés à financer les projets neufs. On comprend mieux l’accélération du recours à la franchise dans tous les groupes. C’est aussi le moyen d’accentuer l’internationalisation de leur offre, qui est la seconde caractéristique que l’on peut observer : la plupart des grands groupes ont un pipeline majoritairement nourri en dehors de leur zone d’origine afin de mieux profiter des potentiels existants. Le classement mondial des 10 premiers groupes et des 20 premières enseignes n’est pas chamboulé, à la seule exception de Hilton Worldwide, qui monte sur la 3e marche devant Marriott International, grâce à un important programme de développement en franchise aux Etats-Unis.Si la franchise est le mode de développement vedette, il n’en reste pas moins que certaines enseignes veulent garder un contrôle plus étroit sur leurs standards en assurant la gestion des établissements en contrats de management, location ou même encore en filiale dans les pays émergents. Le classement par modes de gestion est révélateur de cet engagement hôtelier, dont Accor sort assez largement vainqueur en cumulant ses établissements en filiale, location et gestion directe.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?