Accéder au contenu principal

Actualités

Prolongement de la durée de validité des classements des hébergements

Ce lundi 26 avril, Atout France a publié un communiqué de presse expliquant que les hébergements touristiques marchands bénéficieront d'un nouveau report de la durée de validité de leur classement, ce dernier sera ainsi repoussé au 31 décembre 2021.

Le secteur de l’hébergement touristique marchand a durement été impacté par la crise sanitaire et de nombreuses mesures en sa faveur sont entreprises par diverses organisations institutionnelles. Ainsi, Atout France et la Commission des hébergements touristiques ont demandé au Gouvernement d’allonger une nouvelle fois la durée de validité des classements des hébergements touristiques marchands jusqu’au 31 décembre 2021 soit 1 an et 9 mois après la date initiale.

L’impact de la crise sanitaire sur les conditions d’exploitation des hébergements touristiques (fermeture partielle ou totale de certains hébergements ou d’une partie de leurs services, situation spécifique des hébergements saisonniers) ne permet pas de mettre en œuvre le renouvellement de leur classement dans de bonnes conditions. Cette nouvelle mesure de prorogation était nécessaire afin de ne pas porter préjudice aux professionnels déjà en grande difficulté. 

Caroline Leboucher, Directrice Générale d’Atout France

Cette décision a été actée par un décret datant du 22 avril, ce n’est pas le premier décret en la matière. En effet, la date d’échéance de ces classements avait déjà été reportée au 31 avril 2021 mais en raison du contexte sanitaire toujours aussi compliqué que celui de l’année dernière, la date est à nouveau repoussée pour soutenir au mieux les hébergeurs durant cette période difficile.

Cette prolongation de la durée de validité des classements concerne les hôtels, les terrains de camping, les parcs résidentiels de loisirs, les résidences de tourisme, les villages de vacances, les meublés de tourisme ainsi que les offices de tourisme. Ils sont tous ainsi dispensés des démarches et des formalités liées au renouvellement des leur classement et conservent par la même occasion leur classement actuel, qui aurait dû arriver à échéance, jusqu’au 31 décembre prochain.

Les rentabilités dégradées que rencontrent nos hébergements du fait la crise sanitaire ainsi que la baisse importante de notre activité et ce, depuis plus d’un an, rendent difficiles voire impossibles nos démarches de reclassement dans des conditions respectueuses des référentiels applicables. C’est aussi une question de crédibilité pour nos professions aussi bien que pour le classement lui-même.

Jean-Virgile Crance, Président de la Commission de l’hébergement touristique marchand

Néanmoins les hébergeurs qui souhaitent malgré tout procéder aux démarches de renouvellement de leur classement peuvent le faire en contactant des organismes crédités par le COFRAC précise le communiqué de presse publié par Atout France.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?