Accéder au contenu principal

Actualités

Comment supporter les conséquences du Covid-19?

Le secteur du tourisme est en première ligne face à l'épidémie de Covid-19. Dès le début de la crise, vous aviez été nombreux à mettre en place des mesures pour faire face et limiter les conséquences de cette crise sans précédent.

Vous avez été plusieurs à partager vos inquiétudes dans le cadre de l'enquête que nous avons lancé la semaine dernière sur Hospitality ON.

Le secteur doit faire face depuis 6 ans sans répit à différent type de crise. Il serait bon que les mesures soient durables et non plus un placebo qui n'apporte que temporairement un soulagement.

Hôtel de 40 chambres, 400 nuitées annulées sur la période 1er mars au 15 avril.

Grosse galère, probablement pire que les attentats de Nice et de Paris que j'ai connu en tant que directeur d'établissement également.

Bien que plus de la moitié d'entre vous avait pris des mesures préventives :

Réponses mesures Coronavirus

L'impact de l'épidémie est inévitable. Toutes les mesures prises permettront de limiter au maximum les dégâts. Mais compte tenu de l'absence de visibilité sur l'évolution de la maladie dans le monde d'une part et des mesures préventives qui seront prises d'autre part (fermeture des frontières par exemple), la force de l'impact de cette crise reste incertaine.

Depuis samedi 14 mars et l'annonce de la fermeture de tous les lieux publics "non indispensables" par le Premier Ministre français, les parcs de loisirs, centres de congrès et les restaurateurs sont tenus de fermer. Les hôteliers doivent fermer leurs bars et restaurants jusqu'au 15 avril. Le Parc Disneyland Paris, qui alimente l'un des plus gros pôles hôteliers franciliens, fermait également ses portes vendredi 13 mars au soir.

Quel équilibre trouver entre garder un établissement hôtelier ouvert avec pas ou peu de clients et le fermer pour limiter les charges ?

De nombreux établissements d'hébergement ont proposés à leurs clients un avoir valable un an afin de limiter les pertes de chiffre d'affaire.

L'UMIH déclare officiellement :

Aujourd’hui, nous sommes dans une situation dramatiquement historique pour notre secteur, ce qui nécessite un soutien de grande ampleur pour l’ensemble de nos entreprises. Nous saluons les mesures déjà mises en place comme les reports ou les exonérations de charges fiscales et sociales, l’activité partielle simplifiée ou le fonds de solidarité envers les entreprises.

Les mesures qui seront annoncées ce matin suite à la rencontre entre le Ministre Bruno Le Maire et les acteurs économiques sont attendues impatiemment. Le tourisme français est un secteur qui a montré à plusieurs reprises sa forte capacité de résilience même si, dans la situation actuelle, de nombreuses inconnues persistent. 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?