Accéder au contenu principal

Entretiens

Pourquoi la Chine nouvelle change la donne pour l'hôtellerie mondiale, par Zhang Shangzhi et David Baverez

Zhang Shangzhi, du board de China Lodging Group, et David Baverez, Business Angel et éditorialiste français installé à Hong Kong, ont partagé leurs visions éclairées des perspectives de la Chine et des retombées futures que celles-ci auront sur l'industrie hôtelière mondiale. Zoom sur les points clés abordés par les deux experts lors de leur face-à-face au Global Lodging Forum, 21e édition.

  • "Cette année, l’objectif de croissance économique de la Chine est aux alentours des 6,5%. L’année dernière on avait dit entre 6,5 et 7%, donc on a baissé nos objectifs. Mais si on arrive à 6,5%, c’est déjà en soi un bon taux." Zhang Shangzhi, Advisory Board Member, China Lodging Group
    • "Il y a une "nouvelle Chine" qui se développe extrêmement rapidement, qui fait du +10, +20, +30, +40%, et dont les profits sont réinvestis pour restructurer l’ "ancienne Chine", qui elle au contraire a certaines de ses activités qui s’écroulent. La bonne nouvelle pour le tourisme, c’est que les 100 à 150 millions de chinois, les 10% de la population qui sont les plus riches et qui sont exposés à cette nouvelle Chine, eux croissent de 15 à 20% par an." David Baverez, Business Angel & editorialist
    • "Si on regarde les chiffres statistiques, il y a une croissance très importante dans le secteur du tourisme en Chine, que ce soit les voyages, l’hôtellerie, ou toutes les autres installations liées à ce secteur.Zhang Shangzhi, Advisory Board Member, China Lodging Group
    • "L’Etat fixe un programme de développement dans tous les secteurs, mais celui-ci est moins impératif qu’avant. Maintenant, c’est indicatif. Dans ce plan, il y a deux initiatives : l’initiative du pouvoir central, et l’initiative des autorités territoriales. Les provinces et les régions jouent un rôle important dans le développement économique du pays." Zhang Shangzhi, Advisory Board Member, China Lodging Group 
    • "Le génie de la Chine c’est qu’il y a la nouvelle Chine entre des mains privées et l’ancienne Chine entre des mains publiques, qui a la pression du privé. Pour eux les privatisations c'est transférer une rente du secteur public au privé ; ils croient plutôt en la concurrence et laissent le secteur privé s'attaquer au public, ce qui le force à se moderniser." David Baverez, Business Angel & editorialist
    • "Le système économique chinois est libéral, mais il y a quand même un contrôle du gouvernement et du parti qui est non négligeable." Zhang Shangzhi, Advisory Board Member, China Lodging Group
    • "Aujourd’hui on voit la nouvelle Chine privée concurrentielle s’attaquer à l’ancienne Chine. Dans le domaine du tourisme ça veut dire que des groupes publics qu’on a réussi à réformer deviennent extrêmement compétitifs et vont devenir des champions nationaux voir mondiaux. Et puis il y a la Nouvelle Chine qui va révolutionner l’industrie hôtelière. Ctrip, une nouvelle activité d’agences de voyage online, est par exemple en train de réinventer le métier de l’agence de voyage." David Baverez, Business Angel & editorialist
    • "En faisant un partenariat privé en Chine [avec Huazhu / China Lodging Group], AccorHotels a trouvé un chemin de développement beaucoup plus efficace que si le groupe était tout seul. La Chine est un pays avec déjà 30 années d’ouverture, il y a beaucoup de chinois qui ont été formés au métier de l’hôtellerie." Zhang Shangzhi, Advisory Board Member, China Lodging Group
    • "En Chine, il faut raisonner à l’inverse de notre schéma occidental. La demande est partout en Chine car l’argent n’est pas chez les vieux comme chez nous, il est chez les jeunes. Donc le gros problème pour investir ce n’est pas de regarder la demande comme ici, c’est de regarder l’offre, et il faut trouver une contrainte, une barrière à l’entrée pour l’offre. Le risque, c’est d’aller dans un marché qui fait +10 ou +6,5 % alors qu’en réalité l’offre fait +20, +30, +40 %. C’est comme ça qu’on finit avec 50 millions d’appartements vides en Chine." David Baverez, Business Angel & editorialist
    • "Depuis 2-3 mois, il y a un contrôle strict pour la sortie des capitaux et les projets d’acquisition des entreprises chinoises à l’étranger. En principe il n’y a pas une liste noire, tout le monde peut en faire, mais le contrôle est de plus en plus sévère. Il faut être approuvé par le contrôle de change central." Zhang Shangzhi, Advisory Board Member, China Lodging Group
    • "Il faut que les banquiers d’affaires occidentaux cessent d’utiliser systématiquement les sociétés chinoises pour faire monter les enchères. Le gouvernement chinois ne veut pas stopper les acquisitions chinoises à l’étranger, il veut arrêter les acquisitions à des prix faramineux imposés à l’acheteur chinois parce qu’il est chinois." David Baverez, Business Angel & editorialist
    • "Il y a quelques secteurs qui sont considérés comme non prioritaires en Chine, dont l’hôtellerie, le tourisme, l’immobilier et le cinéma. Aujourd’hui, c’est la technologie et l’énergie qui sont prioritaires." Zhang Shangzhi, Advisory Board Member, China Lodging Group
    • "Je pense que les chinois vont aider à révolutionner l’industrie hôtelière. Ils ont un comportement très différent car ils sont jeunes, donc super-connectés. Par exemple, quand ils vont à Paris, ils voudraient faire une journée par palace pour prendre des selfies dans chacun d’eux, et montrer à leurs proches qu’ils connaissent Paris comme leur poche. Le secret, c’est qu’il faut automatiser un service en maintenant une touche humaine." David Baverez, Business Angel & editorialist
    • "Le tourisme chinois évolue, il y a de plus en plus de chinois qui commencent à chercher à connaitre un pays, un endroit d’une manière plus approfondie, plus culturelle." Zhang Shangzhi, Advisory Board Member, China Lodging Group

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?