Nos lecteurs ont la parole : Forfaits Saint Valentin, les hôteliers font-ils le plein ?

3 min de lecture

Publié le 02/02/10 - Mis à jour le 17/03/22

Nos lecteurs ont la parole : Forfaits Saint Valentin, les hôteliers font-ils le plein ?

La Saint Valentin reste une aubaine pour les hôteliers. Cupidon est l’ami de la restauration et, d’une façon plus générale, de l’industrie hôtelière. De toutes les animations montées autour d’événement du calendrier, à l’exception des réveillons de fin d’année, c’est la “fête” qui génère encore le plus d’activité. L’envie de se retrouver, de se faire pardonner une négligence, de faire un break souriant dans un environnement morose …. donne envie aux clients de céder à l’escapade en amoureux. Mais attention tout n’est pas rose pour autant.

Opportunistes ou bons commerçants, les hôteliers restaurateurs sont des adeptes de la Saint Valentin. Dès lors une majorité d’hôteliers interrogés déclare concocter une offre spéciale Saint Valentin pour un séjour complet ou juste une soirée au restaurant et se félicite globalement de la réponse des clients.

“Les forfaits sont généralement des formules appréciées par les clients pour la simplicité du Tout en un”.

“La St Valentin est le top des soirées : elle marche à tous les coups” “Pourtant, cette année la Saint Valentin tombe un dimanche en pleine vacances scolaires, ce qui ne nous empêchera pas d’afficher complet avec pas mal de couples locaux qui s’offrent une évasion dans leur ville”.

Il y aura toujours les réfractaires ou les déçus qui ont renoncé à se compliquer la vie :

“De temps à autre, nous faisons des animations au restaurant, mais les retours sont peu nombreux, pour la pérennité de celles ci”. “Pas besoin de forfait, nous remplissons en plein tarif”.

“Le 14 févier tombe en pleines vacances scolaires...! Un hôtel comme le nôtre est complet avec des familles qui ne fêtent plus la Saint-Valentin...”

 

Vous le dites aussi, il serait dommage de ne pas se saisir du prétexte :

“C’est absolument indispensable pour se démarquer de la concurrence avec une idée originale” “Depuis 20 ans, nous organisons des soirées à thèmes régulièrement. D’ailleurs notre clientèle attend chaque nouvelle sortie de notre e-mail avec les nouvelles propositions”.

“Ce sont d’excellentes occasions de communiquer et de plus on sent bien que le client a besoin d’un produit clé en main. D’où la nécessité de proposer des forfaits”. “C’est dans l'air du temps : de nombreux internautes sont à l'affût des meilleurs forfaits dans un tout compris et puis ils aiment bien les surprises !”

“Il faut nous adapter à la période difficile et également au porte-monnaie des clients pour éviter de perdre une certaine clientèle”

 

Alors tout est sourire au pays des Amoureux ? Pas autant que cela, car les hôteliers font face aussi à des changements de comportements qui peuvent les pénaliser. _

“Malheureusement la clientèle adopte de plus en plus une démarche “assistée”. Le client ne négocie plus son tarif en direct avec l’hôtelier (ce qui est bien dommage), mais il s’adresse à des intermédiaires cédant à la grande mode des coffrets cadeaux ! Il a dorénavant la même démarche avec ces forfaits tous ficelés, qui n'apportent pas forcément toujours d’avantages financiers réels - lorsqu'on regarde ici et là les forfaits proposés - par rapport aux offres directes que nous pouvons faire”.

“Les offres promotionnelles sur Internet sont de plus en plus recherchées. Ce n’est pas tant l'animation que nous proposons. Alors, nous nous concentrons plutôt sur l’attractivité des tarifs : plus le client réserve tôt, plus il peut bénéficier d’un prix intéressant”

Et puis, il ne suffit pas de vouloir faire une offre pour les amoureux. Il faut qu’elle leur parle, autant aux sens qu’au porte-monnaie :

“Le manque de savoir faire pour monter une promotion séduisante reste pour moi le point noir, au-delà de l'envie de promouvoir un produit”. “Il est toujours difficile de vendre son restaurant d’hôtel à une clientèle qui aime être vue dans des restaurants "branchés", même si notre rapport qualité/prix est supérieur aux offres concurrentes”?

Il y aura toujours les réfractaires ou les déçus qui ont renoncé à se compliquer la vie :

“De temps à autre, nous faisons des animations au restaurant, mais les retours sont peu nombreux, pour la pérennité de celles ci”. “Pas besoin de forfait, nous remplissons en plein tarif”. “Le 14 févier tombe en pleines vacances scolaires...! Un hôtel comme le nôtre est complet avec des familles qui ne fêtent plus la Saint-Valentin...”

Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?