Accéder au contenu principal

Analyses

Starwood Hotels & Resorts sera-t-il vendu, loué, marié ?

Starwood Hotels & Resorts a mandaté la banque-conseil Lazard pour étudier "toutes les options stratégiques" afin de satisfaire les actionnaires et ainsi compenser des résultats jugés décevants. Les spéculations vont bon train et certains évoquent déjà la possibilité d'une acquisition du groupe par un tiers, ou encore des cessions d'actifs, une fusion... Explication des différents scénarii, et des acteurs qui pourraient entrer dans la danse.

Les actionnaires de Starwood Hotels & Resorts seraient en train d'étudier différentes "options stratégiques" vis-à-vis de leur société. En clair, on parle de cession d'actifs immobiliers, de fusion avec un autre groupe ou encore de la vente totale de l'entreprise, même si cela semble plus improbable. Le Conseil d'administration avait réussi à obtenir le départ de l'ancien PDG Frits Van Paasschen en février dernier via un "accord commun". Le Hollandais avait été sanctionné à cause de sa politique de développement jugée "trop internationale" (lire notre article). Son remplaçant n'a pour l'heure pas encore été trouvé. Forcément, les spéculations vont bon train quant à l'avenir du groupe. Les résultats peu enthousiasmants au premier trimestre 2015 n'aident pas à apaiser la situation. En effet, le bénéfice du groupe a baissé, passant de 136 millions de dollars à 99 millions de dollars entre les premiers trimestres 2014 et 2015. Le bénéfice par action est lui passé de 0,72 à 0,58 dollars.Ainsi, "Aucune piste n'est à écarter. Nous prendrons le temps nécessaire pour évaluer attentivement les différentes opportunités afin de parvenir aux meilleures résultats pour nos actionnaires, nos partenaires stratégiques et nos associés", a déclaré le président du Conseil d'administration Bruce Duncan via un communiqué de presse. Le groupe a mandaté la banque-conseil Lazard, et ce afin qu'elle étudie "toutes les options". Rien n'est à exclure donc !Si cette dynamique va pleinement dans le sens de l'analyse des commentaires exprimés au Global Lodging Forum par les tables rondes d'experts & dirigeants de groupes hôteliers, il ne sera pas évident pour le groupe de trouver un partenaire opérateur capable de réaliser une aussi vaste opération de fusion-acquisition, compte tenu de la valeur d'entreprise élevée (16,5 milliards de dollars au 1er avril 2015) relativement à ses principaux concurrents :Compte tenu de ces éléments, tous les scénarii semblent ainsi possibles : une fusion "entre égaux" avec un groupe de taille comparable ou avec un des acteurs montants de pays émergents, un rachat par l'un des autres gros opérateurs, ou plus probablement une opération impliquant des acteurs à forte "surface financière" tels que des fonds de private equity, des "High Net Worth Individuals" / fonds souverains de pays investis dans l'hôtellerie, ou encore une opération impliquant des cessions d'actifs aux REITs (foncières cotées) et distribution de dividendes... La banque Lazard devra trouver l'opération la plus créatrice de valeur pour les actionnaires (actuels) du groupe.Quoiqu'il advienne, le marché bruisse de rumeurs, fondées ou non, qui viennent confirmer l'une des conclusions du Global Lodging Forum 2015 (voir les compte-rendus accessibles au grand public) :

Vous aimerez aussi :

  • Une dixième enseigne pour Starwood Hotels & Resorts 
  • Starwood Hotels & Resorts change de PDG, départ de Frits Van Paasschen
  • Starwood Hotels & Resorts termine bien l'année 2014

Accédez gratuitement à la suite de l'article

Créez votre compte et accédez à de nombreux contenus exclusifs

J'en profite

Déjà inscrit ?

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?