Accéder au contenu principal

Actualités

Le conseil d'administration de Rezidor s'oppose à l'offre d'HNA

En avril 2016, HNA Tourism Group a entamé avec le groupe Carlson une transaction portant sur l'ensemble de ses activités hôtelières, soit la division Carlson Rezidor Hotel Group. L'acquisition du groupe finalisée en décembre dernier, il restait en suspens la reprise intégrale de la filiale à 51%, The Rezidor Hotel Group, cotée à la bourse de Stockholm. Une offre de rachat des 49% restant a été faite par le groupe chinois, mais le Conseil d'administration de Rezidor recommande à ses actionnaires de la refuser, l'estimant insuffisante.

C'est effectivement à l'unanimité que les membres du conseil d'administration de Rezidor Hotel Group recommandent aux actionnaires de l'opérateur américain de refuser l'offre proposée par le groupe chinois HNA, à 3,68 euros la part.Le 22 décembre, le groupe chinois, via sa filiale HNA Sweden Hospitality Management AB, a lancé une offre publique d'achat à 3,68 euros par action, soit 6,3% en dessous du dernier prix de clôture de l'action Rezidor. Le groupe a pris pour base la moyenne des 20 derniers jours cotation, respectant ainsi l'obligation légale avec une offre minimaliste, sans prime incitative pour les actionnaires minoritaires. Conseillé par SEB Corporate Finance, Gernandt & Danielsson Advokatbyrå et DNB Markets, le board du Rezidor Hotel Group recommande de ne pas accepter l'offre d'HNA. Cette décision s'appuie sur plusieurs facteurs, notamment la réussite de son modèle de management en asset light, le plan de maîtrise de ses coûts (qui devrait permettre de réaliser 10 millions d'économies par an) et des mesures visant à normaliser les taux d'imposition. Tous ces facteurs permettraient d'améliorer la rentabilité du groupe dans les années à venir. Par ailleurs, des zones d'incertitudes existent quant à la place qu'HNA réserve à Rezidor au sein du groupe. Le conglomérat chinois n'a pas encore exposé de plan stratégique pour Rezidor ni dévoilé la future composition du conseil d'administration. Dès lors, la balle est renvoyée dans le camp d'HNA pour améliorer sa proposition et obtenir une nouvelle décision du Conseil d'administration. Pour autant, cela n'empêche pas HNA de passer outre l'avis du board. Et d'ailleurs, compte tenu du contrôle des changes qui se renforce actuellement en Chine, HNA Tourism Group laisse planer la menace d'un allongement des délais de mise à disposition des fonds si une décision rapide n'est pas prise sur son offre actuelle. Tout report pourrait conduire à un décalage jusqu'à neuf mois de plus.

Vous aimerez aussi :

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Register for free to Vote pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?