Accéder au contenu principal

Analyses

[Exclusif] Quel paysage hôtelier en Australie après le rachat de Mantra par AccorHotels ?

L'annonce du rachat par AccorHotels de Mantra Group pourrait donner naissance à un véritable géant sur le continent australien : le groupe dirigé par Sébastien Bazin pourrait même -sous réserve de l'accord des autorités de la concurrence- y atteindre une part de marché supérieure à celle qu'il a dans l'Hexagone. Quel serait exactement son poids, relativement au parc australien ? Et quelles sont les autres forces en présence ?

Le sous-continent australien a vu son secteur hôtelier bousculé par l'annonce du rachat de Mantra Group par AccorHotels. Les deux groupes constituent en effet les deux plus gros pourvoyeurs d'offre hôtelière du pays, et de très loin, avec 33 046 (AccorHotels) et 15 205 (Mantra Group) chambres. 

L'offre hôtelière en Australie est florissante depuis plusieurs années grâce à un rythme de +4% de croissance annuelle moyenne, ce qui place même le pays légèrement au-dessus de la moyenne mondiale. En 2017, ce sont donc près de 250 000 chambres qui se répartissent dans l'ensemble du pays.

Image

Derrière le nouveau mastodonte que sera AccorHotels augmenté de Mantra Group, les autres concurrents de l'hôtellerie de chaînes ne boxent pas dans la même catégorie au pays des kangourous : le premier poursuivant direct, Choice Hotels, y opère moins de 10 000 chambres.

Quant aux autres plus gros opérateurs du pays, ils dressent le portrait d'un marché d'hôtellerie de chaînes plus morcelé : la plupart des autres groupes du Top 10 y opèrent de l'ordre de 2 à 3% de l'offre globale.

L'annonce de la fusion entre AccorHotels et Mantra Group prend donc une coloration particulière au pays d'origine de Mantra. Avec près de 50 000 chambres, le groupe né de cette acquisition comprendra près d'1/5e (19,4%) de l'offre hôtelière globale en Australie. Un chiffre qui dépasse la part de marché d'AccorHotels en France ! Le groupe français opère en effet, au 1er janvier 2017, 17,5% de l'offre globale de chambres (chaînes et indépendants confondus) dans l'Hexagone.

Dans ce contexte, il semble très probable que le nouveau géant devra obtenir l'aval des autorités de la concurrence australienne pour valider sa naissance. Mais si l'opération se concrétise, elle débouchera sur la création d'un véritable champion local.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?