Accéder au contenu principal

Actualités

Le Grand Lyon table sur 3 000 chambres supplémentaires

Fondé sur le diagnostic et les recommandations du cabinet MKG Hospitality, le schéma de développement hôtelier du Grand Lyon vient d’être voté par les élus locaux. Il préconise un rattrapage de la capacité hôtelière de la seconde ville de France, qui ne pointe qu’à la 5e place pour l’ampleur de son parc d’hébergement. 3 000 chambres supplémentaires devraient naître sur la période 2011-2015, surtout en centre ville et dans les catégories haut de gamme.

L’appel d'offre gagné par InterContinental pour aménager l’ancien Hôtel Dieu en complexe de luxe avec 140 chambres, des espaces de séminaires et de restauration… n’était qu’un des éléments médiatiques récents d’une volonté déterminée du Grand Lyon d’adapter sa capacité et son parc hôteliers à ses ambitions internationales. Présidé par Gérard Collomb, la Communauté du Grand Lyon vient d’adopter le schéma de développement de l’hébergement touristique, SDHT, élaboré avec l’aide du cabinet MKG Hospitality. Troisième feuille de route depuis 1997, elle doit mobiliser également la CCI de Lyon, l’Office du tourisme et des congrès et les acteurs locaux de l’hébergement, investisseurs et opérateurs. Au-delà du diagnostic et des recommandations, il s’agit pour tous d’établir les conditions de réussite du schéma.Avec ses quelque 12 000 chambres pour 184 hôtels, le Grand Lyon n’est situé aujourd’hui qu’à la 5e place nationale, derrière Paris, Nice, Cannes et même Lourdes. “Si les établissements existants répondent globalement au standard de la classification hôtelière, il se doivent d’être plus modernes et plus diversifiés”, précise l’analyse de MKG Hospitality. D’où une recommandation pour stimuler la rénovation hôtelière et encourager l’arrivée de concepts innovants, plus en phase avec l’évolution des attentes de la clientèle internationale. Considérée avant tout comme une ville d’affaires, malgré le classement de son centre historique au Patrimoine de l’Unesco, Lyon souffre d’une saisonnalité marquée entre les jours de semaine et le week-end, et entre les mois actifs et les périodes de vacances scolaires. Plus des trois-quarts des nuitées lyonnaises sont le fait des voyageurs d’affaires et des grandes manifestations professionnelles. Un important travail reste à faire pour améliorer la dimension touristique et loisirs de la ville.Trois points majeurs ressortent du document : élargir la capacité, rénover les structures d’accueil existantes et diversifier davantage l’offre. Sur le premier point, l’objectif fixé est de 3 000 chambres et unités d’hébergement supplémentaires à l’horizon 2015, avec la construction de nouveaux hôtels et résidences hôtelières. Outre l’InterContinental de l’Hôtel Dieu, le second grand projet est la construction d’un gros porteur de 500 chambres en 4 étoiles près de la gare de Part-Dieu. “Les groupes Accor et InterContinental discutent sur un montage pouvant aboutir à une offre cumulée de 500 à 550 chambres”, a précisé Gérard Collomb, maire de Lyon, lors de la présentation du SDHT. Cela passe par la reconversion d’une zone urbaine de 45 000 m², en bordure du Rhône, dont le pilotage a été attribué au groupe Eiffage. Le nouveau projet hôtelier viendrait se substituer à deux établissements présents sur la zone, un hôtel indépendant Athena et un Novotel. Selon les indications du maire, les travaux pourraient débuter en 2013 pour une livraison en conclusion du schéma.

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?