Accéder au contenu principal

Actualités

Janvier: l'hiver rude perturbe l'amorce de reprise en France

Après un mois de décembre 2009 marqué par une réelle inflexion de la courbe de l’activité hôtelière et un recul limité du RevPAR (-2,7%), le début d’année 2010 a été perturbé par un hiver très rude, qui a désorganisé les transports intérieurs et internationaux, et par l’absence de salons organisés tous les deux ans. Le RevPAR accuse un coup de gel, en baisse de 4,4% sur janvier 2010. Alors qu’ils étaient en passe de regagner le terrain perdu sur l’année 2009, les taux d’occupation marquent un signe de faiblesse, en baisse de 3 points. Les hôteliers français ont constaté une relative mollesse de l’activité Affaires. La pression reste forte sur les prix moyens avec des contrats Corporate renégociés à la baisse et une quête permanente du meilleur tarif par les clients individuels. Heureusement, le segment économique se montre ainsi relativement résistant aux intempéries. La bataille commerciale se limite essentiellement aux catégories 3* et 4*. Mais les leçons du passé ont payé et il ne devrait pas falloir attendre 5 ou 6 ans avant de retrouver les niveaux de prix réalistes, comme cela avait été le cas dans les années 90.

Outre les intempéries persistantes, les déplacements ont été freinés par les politiques voyages toujours restrictives de la part des entreprises. La bonne fréquentation des stations de sports d’hiver n’a pas pu compenser ce manque. La proportion d’activité Affaires dans l’hôtellerie de chaque région fonctionne comme une ligne de partage. Lyon et la région Rhône-Alpes sont les premières victimes de ce phénomène avec une activité congrès-salons nettement en recul. La région lyonnaise a fait les frais de l’absence du Sirha en début d’année. A l’inverse, la bonne fréquentation haut de gamme des hôtels de la Côte d’Azur a été bénéfique. Pour autant, il faut remettre les choses en perspective. A l’exception de quelques événements sur Paris, comme la Fashion Week, le mois de janvier est traditionnellement l’un des plus creux de l’année. Les variations en pourcentage peuvent sembler significatives, mais en volume, le chiffre d’affaires de ce mois ne pèsera pas très lourd. L’objectif «zéro baisse de RevPAR» sur l’ensemble de l’année 2010 reste l’hypothèse privilégiée par MKG Hospitality.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?