Accéder au contenu principal

Actualités

France : Record de croissance du RevPAR depuis octobre 2002

La rentrée s’annonçait sous de bons auspices et la suite s’est avérée à la hauteur des espérances. De nombreux salons et congrès d’ampleur internationale, parfaitement anticipés par la profession, ont permis au prix moyen de progresser encore davantage dans la lignée des derniers mois .

Le mois d'octobre aura été profitable à l'hôtellerie française. C'est le moins que l'on puisse dire à la vue des résultats globaux et de l'augmentation de 13,7% du RevPAR, tiré vers le haut par des tarifs qui progressent de façon continue depuis quelques mois (encore 11,2% en plus sur octobre et 4,9 % sur 12 mois cumulés). Si la fréquentation augmente elle aussi, c'est de façon beaucoup plus mesurée. Autre constat : plus on monte en gamme, plus la tendance haussière est marquée, et ce pour les trois indicateurs ! Il faut dire que le segment Affaires avait entamé la rentrée en beauté en septembre, et la tendance s'est belle et bien maintenue. Le mois d’octobre 2006 affiche la progression de RevPAR la plus forte enre gistrée depuis octobre 2002, résultats logiques à l’époque puisque comparé à une fin d’année 2001 très difficile. Si on ne tient pas compte de cet “accident”, il faut remonter au début de l’année 2001 pour enregistrer de telles augmentations.Au plan national, les Anglais se sont distingués comme la première clientèle étrangère, en particulier en matière de tourisme urbain. Des villes comme Bordeaux, Toulouse ou Nice, très prisées de la clientèle britannique, en ont largement profité.Encore une fois, la capitale et sa région sont à l'avantposte des bons résultats. En particulier pour le parc haut de gamme. Il est vrai qu'octobre a bénéficié d'événements majeurs qui se sont succédés tout au long du mois (Prix de l'Arc de Triomphe, édition particulièrement réussie du Mondial de l'Automobile, FIAC...) et ont largement alimenté les hôtels en réservations domestiques et internationales (Britanniques en tête, puis Allemands et Italiens). Mais l'événementiel n'a pas seulement été profitable à Paris. “Le Festival d'Octobre de Normandie [du 11 au 29 octobre, NDLR] a eu lieu un peu plus tôt cette année qu'en 2005, ce qui nous a valu d’excellents taux de remplissage”, se réjouit ainsi la directrice du Mercure Rouen Centre, qui, à l'instar de toute l'hôtellerie rouennaise, a réalisé une percée spectaculaire par rapport à l'année dernière. Un mois actif sur le plan des congrès professionnels également, comme à Nantes, l'une des villes qui réalise les meilleurs résultats sur le mois. “Il y a eu un congrès pharmaceutique qui a entraîné de nombreuses réservations pendant toute une semaine, qui plus est, à des tarifs intéressants”, explique Laetitia Senechal, directrice du Holiday Inn Garden Court Nantes.Au plan national, les Anglais se sont distingués comme la première clientèle étrangère, en particulier en matière de tourisme urbain. Des villes comme Bordeaux, Toulouse ou Nice, très prisées de la clientèle britannique, en ont largement profité.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?