Accéder au contenu principal

Actualités

France : Octobre 2010, un mois brillant mais perturbé

Lancé par les performances exceptionnelles du mois de septembre dernier, l’automne hôtelier en France se présentait sous les meilleurs auspices. L’activité en région parisienne était stimulée par une excellente édition du Mondial de l’Automobile et le mouvement a été entretenu par le succès des manifestations professionnelles comme la Fashion Week, suivie du salon Sial. Les hôteliers enregistraient une amélioration moyenne de l’activité de l’ordre de 20% par rapport aux premières semaines d’octobre 2009. Les mouvements de grève à répétition n’avaient qu’une répercussion très limitée sur l’activité Affaires dans les grandes métropoles. Même si la dynamique était moins forte, l’activité hôtelière dans les régions françaises était sur les mêmes tendances, à une nette progression sur 2009. Il a fallu que la menace d’une pénurie sensible de carburant se précise à la veille des vacances de la Toussaint pour que la situation se dégrade. Les premières annulations se sont produites dans les destinations qui accueillent les courts séjours. Les entreprises ont annulé des séminaires et réunions de travail de peur de l’absentéisme. La dernière semaine d’octobre a été marquée par un coup d’arrêt, même si cela ne remet pas en compte le bon comportement général de l’hôtellerie française sur la période.La progression enregistrée en France depuis le printemps dernier suit le schéma national habituel, résistance et progression limitée des catégories économiques et fortes variations des catégories supérieures. Les indicateurs sont tous au vert, à l’exception d’un léger tassement de fréquentation en hôtellerie 1*, marquant l’amélioration progressive des prix moyens. Les tarifs promotionnels sont désormais mis de côté. Quand les évolutions sont de quelques points et quelques % en 1 et 2*, elles sont le plus souvent à double chiffre dans les catégories supérieures, notamment en 4* dont le RevPAR bondit de plus de 20% d’une année sur l’autre. Le mouvement est totalement porté par la région parisienne, dont les chiffres de progression sont également à deux chiffres (+24%) face à une stabilité constante du reste de la France (+1%). C’est naturellement le retour de la clientèle étrangère en France, via sa principale porte d’entrée, qui stimule les performances d’octobre. Certaines régions, du Sud-Ouest notamment, vivent plus difficilement l’automne, connaissant même un recul sur 2009. Au cumul des douze derniers mois, la moyenne de ces performances permet d’annoncer une croissance du RevPAR dans le haut de la fourchette des prévisions : entre 6 et 7% sur l’année 2010.

Cette archive de plus d'un mois est réservée aux abonnés Premium et Club

Accédez à l'ensemble des contenus et profitez des avantages abonnés

J'en profite

Déjà inscrit ?

Un article

Achetez l'article

Un pack de 10 articles

Achetez le pack
Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter for the application .

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?