[Update] Des résultats financiers en constante hausse chez les acteurs de l’hospitality

10 min de lecture

Publié le 28 février 2023

Résultats quatrième trimestre 2022

2022 semble bien avoir signé le retour à la profitabilité financière pour de nombreux groupes hôteliers internationaux comme en témoignent les résultats du quatrième trimestre de l’année dernière d’Hilton, Marriott, Choice, Wyndham, Hyatt, IHG, NH Hotels et Melia.

Au cours de ce dernier trimestre, Hilton enregistre un bénéfice net de 333 millions de dollars et de 1 257 millions de dollars pour l'ensemble de l'année, dépassant ainsi la fourchette haute des prévisions. L’EBITDA s’élève quant à lui à 740 millions de dollars pour ce trimestre et à 2 599 millions de dollars pour l'ensemble de l'année, dépassant également la fourchette haute des prévisions.

Le RevPAR comparable à l'échelle du système affiche également une hausse notable avec +24,8% et +42,5% pour le quatrième trimestre et l'année complète, respectivement, par rapport aux mêmes périodes en 2021.

L’ajout de 17 700 chambres au système Hilton au quatrième trimestre, ce qui se traduit par 48 300 chambres supplémentaires nettes dans le système Hilton pour l'ensemble de l'année, a contribué à une croissance nette des unités de 4,7%. En outre, la croissance nette des unités pour l'année 2023 devrait se situer entre 5% et 5,5%.

Pour l’année en cours, le RevPAR à l'échelle du système devrait augmenter de 4% à 8% sur une base comparable et neutre par rapport à 2022. Le bénéfice net pour l'ensemble de l'année devrait se situer entre 1 382 millions et 1 454 millions de dollars et l'EBITDA ajusté pour l'ensemble de l'année devrait se situer entre 2 800 millions et 2 900 millions de dollars.

L’année 2023 marque également le lancement de la nouvelle marque économique haut de gamme, Spark by Hilton, qui devrait permettre au groupe d’enregistrer des performances encore plus élevées.

Quant à Marriott, le groupe a déclaré un bénéfice d'exploitation de l'ordre de 996 millions de dollars au quatrième trimestre 2022, contre 635 millions de dollars au quatrième trimestre précédent. Le bénéfice net ajusté du quatrième trimestre 2022 a quant à lui totalisé 622 millions de dollars, contre 430 millions de dollars au quatrième trimestre 2021. Et l'EBITDA ajusté a totalisé 1 090 millions de dollars au quatrième trimestre 2022, contre un EBITDA ajusté de 741 millions de dollars au quatrième trimestre 2021.

Au quatrième trimestre 2022, le RevPAR mondial a augmenté de 28,8% par rapport au quatrième trimestre 2021. Les RevPAR aux États-Unis et au Canada ont augmenté de 23,6%, et les RevPAR sur les marchés internationaux ont augmenté de 45,1%. 

Le groupe a ajouté 145 établissements (22 589 chambres) à son portefeuille mondial d'hébergement au cours du quatrième trimestre 2022, dont près de 6 900 chambres converties de marques concurrentes et environ 16 700 chambres sur les marchés internationaux.  À la fin de l'année, le système d'hébergement mondial de Marriott comptait près de 8 300 propriétés, avec plus de 1 525 000 chambres.

À la fin de l'année 2022, le pipeline de développement mondial de la société totalisait 3 028 propriétés avec plus de 496 000 chambres, dont 1 009 propriétés avec environ 199 000 chambres en construction, soit 40% du pipeline. 

En outre, le conseil d'administration de Marriott a nommé l'actuel Directeur général, Anthony Capuano, au poste de Président et PDG à compter du 24 février 2023. Comme annoncé précédemment, l'actuelle Présidente de Marriott, Stephanie Linnartz, se retirera pour devenir PDG d'Under Armour.

Nos performances en 2022 ont été formidables. Deux ans seulement après avoir connu le plus fort ralentissement de l'histoire de notre entreprise, nous avons enregistré des résultats financiers records. Notre modèle commercial axé sur les frais et les actifs légers a généré d'importantes liquidités au cours de l'année, ce qui nous a permis à la fois d'investir dans la croissance de notre entreprise et de rendre 2,9 milliards de dollars aux actionnaires.

Anthony Capuano, PDG, Marriott International

Du côté de Choice Hotels International, le chiffre d'affaires total du quatrième trimestre 2022 a augmenté de 27%, s'établissant à 362 millions de dollars, par rapport à la même période de 2021, y compris une contribution au chiffre d'affaires de 64 millions de dollars de Radisson Hotels Americas. Le bénéfice net s'est élevé à 55,5 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2022.

Quant à l'EBITDA ajusté du quatrième trimestre, il a augmenté de 18%, atteignant 112,5 millions de dollars, par rapport à la même période de 2021 et comprend 11,5 millions de dollars de contribution à l'EBITDA ajusté de Radisson Hotels Americas.

Les RevPAR ont augmenté de 20,4% au quatrième trimestre 2022, par rapport à la même période de 2019, grâce à une augmentation du prix moyen de 17,4% et à une augmentation de 130 points de base des niveaux d'occupation, par rapport au quatrième trimestre 2019. La croissance des RevPAR à l'échelle du système national a dépassé les niveaux de 2019 pendant 19 mois consécutifs jusqu'au 31 décembre 2022. La tendance s'est poursuivie au premier trimestre de 2023, avec une augmentation de plus de 6% des RevPAR en janvier, par rapport à janvier 2022.

La société a attribué 590 accords de franchise nationaux en 2022, soit une augmentation de 11% par rapport à l'année précédente. Sur le total des accords accordés en 2022, 87% concernaient les marques haut de gamme, milieu de gamme et de séjour prolongé. Au 31 décembre 2022, la taille du système national pour le segment haut de gamme de la société a augmenté de 29% depuis le 31 décembre 2021, en raison d'une augmentation du nombre d'hôtels due à l'acquisition de Radisson Hotels Americas et à la croissance de la marque Cambria Hotels.

Enfin, Wyndham a généré un bénéfice net de 56 millions de dollars contre 48 millions de dollars au quatrième trimestre 2021. L'augmentation du bénéfice net est principalement due à la hausse de l'EBITDA ajusté dans le segment de la franchise hôtelière de la société.

 L'EBITDA ajusté s'est élevé à 126 millions de dollars, contre 131 millions de dollars au quatrième trimestre 2021, qui comprenait une contribution de 12 millions de dollars de l'activité de gestion de services sélects et des hôtels en propriété de la société - qui ont tous deux été abandonnés au premier semestre 2022. 

Au quatrième trimestre, le RevPAR mondial a augmenté de 15% en monnaie constante par rapport à 2021, reflétant une croissance de 5% aux États-Unis et de 46% à l'international.  Le RevPAR mondial s'est établi à 116% des niveaux de 2019 en monnaie constante, avec les États-Unis à 115% et l'international à 123%.  Les augmentations par rapport à 2021 et 2019 sont principalement dues à un pouvoir de tarification plus fort.

Le groupe a attribué 882 nouveaux contrats en 2022, soit une augmentation de 35% par rapport aux 655 contrats attribués en 2021. Au 31 décembre 2022, le pipeline de développement mondial comprenait plus de 1 700 hôtels et environ 219 000 chambres, dont environ 73% dans les segments milieu de gamme et haut de gamme.  Le pipeline a augmenté de 12% d'une année sur l'autre, dont 34% aux États-Unis. Environ 60% du pipeline de développement de la société est international et plus de 80% est constitué de nouvelles constructions, dont environ 36% en cours de développement. 

Le bénéfice net de Hyatt s'est élevé à 294 millions de dollars au quatrième trimestre et à 455 millions de dollars pour l'ensemble de l'année 2022. Le bénéfice net ajusté est de 278 millions de dollars au quatrième trimestre et de 365 millions de dollars pour l'ensemble de l'année 2022. 

L'EBITDA ajusté était de 232 millions de dollars au quatrième trimestre et de 908 millions de dollars pour l'ensemble de l'année 2022. Apple Leisure Group a contribué à l'EBITDA ajusté à hauteur de 43 millions de dollars au quatrième trimestre et de 231 millions de dollars pour l'ensemble de l'année 2022.

Les RevPAR comparables à l'échelle du système ont augmenté de 34,8% au quatrième trimestre et de 60,2% pour l'ensemble de l'année 2022, par rapport à 2021. Les RevPAR des hôtels en propriété et en location comparables ont augmenté de 41,7% au quatrième trimestre et de 87,6% pour l'année 2022, par rapport à 2021. La marge d'exploitation des hôtels en propriété et en location comparables s'est améliorée à 27,9% au quatrième trimestre et à 27,1% pour l'année 2022.

Au quatrième trimestre, 57 nouveaux hôtels (soit 10 784 chambres) ont rejoint le système Hyatt. Parmi les ouvertures notables, on compte 31 hôtels franchisés (soit 5 082 chambres), principalement en Allemagne, dans le cadre de l'accord de Hyatt avec Lindner Hotels & Resorts. Au 31 décembre 2022, la société avait un pipeline de contrats de gestion ou de franchise exécutés pour environ 580 hôtels (environ 117 000 chambres), y compris la contribution d'ALG au pipeline d'environ 20 hôtels (soit environ 8 000 chambres).

Pour sa part, IHG enregistre un bénéfice d'exploitation des segments déclarables de 828 millions de dollars,  soit une hausse de 55% par rapport à 2021. Ce résultat a été freiné par un impact négatif des devises de 17 millions de dollars et inclut 5 millions de dollars de coûts liés à l'accord avec Iberostar. Donnant ainsi lieu à un bénéfice d'exploitation déclaré de 628 millions de dollars.

Le flux de trésorerie net provenant des activités d'exploitation s'élève à 646 millions de dollars contre 636 millions de dollars en 2021. En outre,  le mouvement de la dette nette comprend 482 millions de dollars de rachats d'actions, 233 millions de dollars de dividendes et 230 millions de dollars de bénéfice net de change. Le groupe affiche un EBITDA ajusté de de 896 millions de dollars, soit une augmentation de 42% par rapport à 2021.

La reprise des RevPAR est relativement importante par régions, +9% pour les Amériques au quatrième trimestre 2022 contre la même période en 2019, +8,8% pour la région EMEA et +42% pour la Grande Chine. Des performances boostées par un prix moyen  également en hausse, +18% par rapport à 2021 et +8% par rapport à 2019 mais aussi le taux d'occupation qui enregistre +9pts par rapport à 2021 et 7 pts par rapport à 2019.

La croissance brute du système s'établit à +5,6% en glissement annuel tandis que la croissance nette ajustée de la taille du système affiche +4,3% en glissement annuel. Une croissance notamment portée la signature de l'accord Iberostar Beachfront Resorts en novembre 2022, avec les premières 12 400 chambres ajoutées au système d'IHG en décembre 2022. 

IHG a ajouté 49,4 milliers de chambres, soit 269 hôtels, à son portefeuille portant ainsi son parc mondial à 912 milliers de chambres, soit 6 164 hôtels. Le groupe a par ailleurs signé 80,3 milliers de chambres, soit 467 hôtels, le pipeline global atteint désormais 281 milliers de chambres, soit 1 859 hôtels, ce qui équivaut à une hausse de +3,9% en glissement annuel.

NH Hotel Group, qui fait partie de Minor International, a généré 1,76 milliard d'euros de revenus en 2022, contre 834 millions d'euros en 2021 et 2,4% de plus que les 1,72 milliard d'euros déclarés en 2019, dernière année complète avant la pandémie. Par trimestre, le chiffre d'affaires est passé de 234 millions d'euros au premier trimestre à 509 millions d'euros au deuxième, 516 millions d'euros au troisième et 501 millions d'euros au quatrième.

La forte reprise du chiffre d'affaires et de l'EBITDA (519 millions d'euros) a permis à NH de déclarer un bénéfice net récurrent de 76 millions € en 2022, premier résultat annuel positif depuis 2019. Si l'on fait abstraction de l'effet Omicron au premier trimestre, entre avril et décembre 2022, le bénéfice net récurrent s'élève à 156 millions d'euros, soit 35 millions d'euros ou 29 % de plus que le bénéfice enregistré sur la même période de 2019.

La reprise du prix moyen et du RevPAR ont plus que compensé la baisse du taux d'occupation en 2022 par rapport à 2019. En 2022, le RevPAR de NH Hotel Group s'est établi en moyenne à 74 €, en ligne avec la métrique de 2019, malgré l'impact négatif d'Omicron au premier trimestre. La tendance à la hausse du PM a été plus prononcée, passant de 90 € au premier trimestre à 128 € au deuxième, 130 € au troisième et 128 € au quatrième. 

L'Espagne a enregistré un PM de 123 € en 2022, soit 10% de plus que les niveaux de 2019 ; en Italie, il a augmenté de 14% pour atteindre 154 € ; au Benelux, le PM s'est élevé à 139 €, soit une croissance de 11% ; en Europe centrale, le prix moyen a augmenté de 11% s'établissant à 107 € et enfin en Amérique latine, le PM a augmenté de 4% pour atteindre 76 €.

Les résultats de Meliá Hotels International en 2022 sont marqués par la résilience, la reprise et la confiance. Malgré un premier trimestre fortement affecté par l'impact de la variante Omicron, le Groupe a remonté la pente au cours des trois derniers trimestres, parvenant même à dépasser au second semestre les chiffres de 2019. 

Melia a gagné 1 692 millions au cours des 12 mois, soit une augmentation de +87,5% par rapport à l'année précédente, s'améliorant trimestre après trimestre et n'étant inférieure que de -6,1% à l'année 2019 complète. L'EBITDA du groupe a atteint 430,8 millions. D'autre part, le résultat consolidé s'est également amélioré de +160,7% par rapport à l'année précédente, restant seulement 1,3% en dessous de 2019, où la société a gagné 121,7 millions d'euros.

Du point de vue des performances,  la société a réalisé une augmentation du RevPAR de 5,4% par rapport à 2019, grâce à l'amélioration du prix moyen, (+21%), tandis que l'occupation moyenne est toujours restée -12,9% en dessous de 2019, avec une large marge de récupération. Par rapport à l'année précédente, le RevPar du Groupe s'est amélioré de +88% avec des améliorations de +26% du prix moyen, et +20,31 points d'occupation.

En outre, Meliá a signé 33 nouveaux hôtels en 2022 et en a ouvert 33 autres, estimant un minimum de 30 nouvelles ouvertures d'ici 2023, en se concentrant en priorité sur les destinations de vacances clés. Conformément à la stratégie du groupe, tous les hôtels ont été incorporés dans des formules "asset-light", un modèle réussi qui représente aujourd'hui 14% du portefeuille et 10% du pipeline. Ce fut également une année d'innovation, avec le lancement par le groupe de deux nouvelles marques telles que ZEL Hotels, en alliance avec Rafael Nadal, qui ouvrira son premier hôtel à Majorque cet été, et Falcons Resorts by Meliá, qui vient d'ouvrir un établissement à Punta Cana. 

Hilton

Hilton

Groupe hôtelier

  • Hilton Etats-Unis
  • Offres d'emplois 9 offres d'emploi en cours
VOIR LA FICHE
Marriott International

Marriott International

Groupe hôtelier

  • Marriott International Etats-Unis
  • Offres d'emplois 14 offres d'emploi en cours
VOIR LA FICHE
Wyndham Hotel Group

Wyndham Hotel Group

Groupe hôtelier

  • Wyndham Hotel Group Etats-Unis
VOIR LA FICHE
Hyatt Hotels Corporation

Hyatt Hotels Corporation

Groupe hôtelier

  • Hyatt Hotels Corporation Etats-Unis
VOIR LA FICHE
IHG Hotels & Resorts

IHG Hotels & Resorts

Groupe hôtelier

  • IHG Hotels & Resorts Royaume-Uni
  • Offres d'emplois 15 offres d'emploi en cours
VOIR LA FICHE
NH Hotel Group

NH Hotel Group

Groupe hôtelier

  • NH Hotel Group Espagne
VOIR LA FICHE
Meliá Hotels International

Meliá Hotels International

Groupe hôtelier

  • Meliá Hotels International Espagne
VOIR LA FICHE
Pour aller plus loin

Chaque semaine, l’équipe HON vous apporte un regard expert sur le monde de l’hospitalité. En devenant membre, vous aurez accès à un écosystème complet : contenu exclusif, emploi, etc.

DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?