Accéder au contenu principal

Investissements

Un semestre encourageant pour la Compagnie des Alpes

L’effet de la crise sanitaire semble enfin s’amoindrir sur les géants du secteur loisirs dont la Compagnie des Alpes est l’un des leaders sur le marché français. Zoom sur les chiffres d’un semestre qui annonce une reprise durable de l’activité touristique de loisirs.

La Compagnie des Alpes, exploitant d’une douzaine de domaines skiables et autant de parcs de loisirs en France et en Europe, boucle un semestre plus que satisfaisant sur le plan financier avec un chiffre d’affaires de 541,2 millions d’euros, soit une progression de 16,2% au regard du premier semestre de l’exercice 2018/2019. Un chiffre donc en hausse avec celui enregistré en période pré-covid, attestant ainsi de la bonne reprise de l’activité touristique en France ces derniers mois.

C’est en premier lieu les parcs de loisirs qui ont permis d’enregistrer un bon début d’exercice. En effet, la division enregistre un chiffre d’affaires 120,4 millions d’euros, en hausse de 29,3% par rapport à la même période en 2018/2019. Sur l’ensemble du premier semestre, la fréquentation des parcs affichait une augmentation de 10%, également la dépense moyenne par visiteur progressait de 19%.

Si les dépenses in-park ont porté ces résultats prometteurs, ce sont aussi les produits tels que les hôtels du Parc Astérix qui ont rencontré un franc succès. La hausse des billets d’entrée cumulée à la création de nouvelles attractions et animations expliquent également la hausse de la dépense moyenne par visiteur au sein des parcs.

Autre bonne nouvelle, les parcs de loisirs entament le début de leur saison estivale à une date habituelle pour la première fois depuis deux ans. Et la Compagnie des Alpes n’entend pas se reposer sur ses lauriers, en effet, elle a annoncé le lancement de nouveautés significatives au Parc Astérix, au Futuroscope, à Bellewaerke Park (Belgique) ou encore à Familypark (Autriche).

Concernant les domaines skiables, cette division se porte également très bien à l’issue de la saison 2021/2022 avec un chiffre d’affaires de 391,1 millions d’euros, soit une hausse de 11,3% par rapport à l’exercice 2018/2019.

Toutefois les nombre de journées-skieurs a enregistré une baisse de 5% mais selon la Compagnie « ce pourcentage n’a cessé de s’améliorer tout au long du semestre à la faveur de la levée des restrictions de voyages entre le Royaume-Uni et la France, de bonnes vacances scolaires françaises en février et d’un mois de mars en légère progression ».

En outre, la Compagnie des Alpes a poursuivi sa stratégie d’investissement dans ses domaines avec de nombreuses nouveautés qui ont vu le jour telles que : 

  • Une terrasse panoramique, une tyrolienne, le restaurant de l’Aiguille Rouge, un ensemble télécabine, une terrasse panoramique et le musée de Vallandry à Peisey aux Arcs 
  • Une nouvelle télécabine de la Pointe de la Masse aux Ménuires 
  • Un nouveau télésiège de Lovatière à La Plagne

Ces aménagements ont notamment vocation à améliorer l’offre de la saison estivale puisque la montagne n’est plus seulement une destination populaire en hiver. Selon le groupe, le niveau d’activité des domaines skiables, sur l’ensemble de l’année, devrait être « bien supérieur » à celui de l’exercice 2018/2019.

Parallèlement à ce bilan positif, le groupe réaffirme son ambition d'atteindre le Net Zéro Carbone d'ici 2030 et a pour cela mis en place des actions concrètes. La Compagnie des Alpes décide ainsi du passage de l’intégralité de son parc de dameuses au carburant de synthèse HVO à compter de la saison prochaine. Un prototype de dameuse électrique a également été testé cet hier à La Plagne et l'hiver prochain, c'est un prototype avec prolongateur d’autonomie à hydrogène qui sera testé. Le groupe a aussi établit un partenariat sur 10 ans avec l'Office National des Forêts pour séquestrer ses émissions résiduelles au plus près de ses sites d’implantation. 

Face aux multiples enjeux auxquels la montagne française doit faire face, la Compagnie des Alpes est déterminée à explorer de nouvelles approches au coeur même de ses activités, notamment dans les domaines skiables, afin de partager et avancer avec l’ensemble des acteurs du territoire vers un avenir durable et avec une conviction forte : il existe un espace pour réconcilier économie et transition écologique. 

Dominique Thillaud, Directeur général de la Compagnie des Alpes 

Chargement...

Vous avez consulté 10 articles. Revenir à l'accueil ou en haut de la page.

Accéder à l'article suivant.

Inscrivez-vous pour ajouter des thèmes en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des catégories en favoris. Inscrivez-vous pour ajouter des articles en favoris. Connectez-vous gratuitement pour voter pour la candidature.

Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ? Déjà inscrit ?